le travail c'est la santé

... et pour la conserver, j'ai entendu qu'il y a des infirmier(e)s qui réclament plus d'administratifs (plus de protocoles, plus de codages, plus de fric à faire avec les PATIENT(E)S) - mais aussi bien sûr, la sécurisation des locaux et ... la climatisation

ouais salut mes coco(tte)s d'amour  embarassed → je vous parlais donc du " nivellement par le bas ", de la soumission subtotale de mes collègues  kiss déjà à l'époque à l'hosto  money-mouth devant déjà les cadres/gestionnaires - mais aussi, la moindre déléguée de firme pharmaceutique : marrants  cry ces gens qui veulent à toute force être pris pour des grands Docteurs, mais qui vont discuter des vies privées des malades et en faire des ragots qu'ils vont colporter aux surveillantes  kiss pour se faire bien voir qui elles pensent faire de la " psychologie médicaleundecideden s'ingérant dans les vies persos des hospitalisé(e)s  frown  on en reste au niveau cour de récré  tongue-out

monty-confession-8-2-19

... l'avalanche de ces " gestionnaires " (donc déjà nombreux/ses à l'époque  crybien payé(e)s eux/elles, qui n'en n'ont rien à faire des soins, la plupart du temps incompétent(e)s  tongue-out je l'ai bien vue quand je suis passée encore assez récemment  cry par l'hosto money-mouth  hospitalisée ou ayant osé aller les agresser aux urges : je vous prie  embarassed de me croire sur parole quand je dis que j'ai faites hélas des grosses urgences, dans la plupart des cas j'avais même fait un bilan en ville pour les avancer, je vous dis pas le nombre de ces crétin(e)s que j'ai dû me payer, zum Beispiel rien qu'au téléphone quand j'ai dû m'hospitaliser moi-même les " toubib(e)s " kissde ville cons-prenaient pas de quoi je parlais  laughing et essentiellement, venaient mais pour visiter chez ouam  laughingpour une méga-urgence dont quasiment personne dans le se(r)vice idoine ne savait    ce que c'était non plus  laughing (heureusement que j'en avais fait le bilan en ville moi-même aussi, une fois sortie de l'urgence extrêmeet donc fait le diagnostic également  undecided) : j'appelle donc le se(r)vice, ça a été pour avoir à l'autre bout du fil 3 ou 4 cadres - pas moins - qui m'avaient branchée de suite sur haut-parleur, que j'entendais ouam se bidonner - leurs gros rires gras pendant que je violais allègrement  cry moi aussi le secret médical, vu que        pas un(e) seul(e) toubib(e) - y cons-pris donc du se(r)vice dédié - n'aurait eu les khouïlles de m'hospitaliser - parce que toubibe j'étais tombée malade trop drôle et qui, sans RIEN du TOUT cons-prendre à la pathologie (pourtant, donc, l'urgence princeps de la spécialité) in fine m'ont dégoté sans problème(s) un lit  quasi du jour au lendemain  parce qu'elles avaient cru piger par contre que je picolais (à l'hosto, ils/elles adorent accuser les gens d'addictions - et les sevrer brutalement sous prétexte d'hygiène de vie retrouvée  laughing pour se gausser de délirii et autres syndromes de sevrages ... pendant que les équipes continuent à s'envoyer cafés sur cafés et à fumer clopes sur clopes dans les cages d'escaliers  wink) (une toubibe qui picolait, ça aurait été trop le pied de s'amuser " un peu " avec, pour les matonnes  laughing) → le POUVOIR des gestionnaires  money-mouth - alors que les toubib(e)s  kiss pour obéir aux cons-signes, disent que tu as tout juste " un petit virus " ... et tu te retrouves hospitalisée dans un se(r)vice où il reste plein de chambres de libres  laughing  dans une chambre  money-mouthoù n'importe quel(le) membre du personnel passe jouer au (grand) Docteur avec ouate - même donc les toubibes en titres, qui ne pigent pas plus ce que tu as enduré d'ailleurs,    ça les intéresse visiblement pas, tout ce qui compte, c'est que tu CROIES qu'il leur reste du Pouvoir  wink et minimisent tout pour te montrer qu'Elles sont PLUS GRANDES que ouate  tongue-out - te tirer les vers du nose et donc sur ta vie privée, au mieux t'expliquer que tu as gardé les cochons avec eux/elles  surprised

monty-oui-23-3-19

... non mais je parlais de ça aussi parce que récemment donc j'avais entrepris de vous parler d'une urgence a priori classique, a priori pas difficile à soigner, a priori SIMPLISSIME ⇒ pour vous montrer comment un problème même tout simple, évident, ils/elles arrivent TB à (le) phoirer aussi : rappelez-vous  laughing je me suis fait luxer ce maudit genou  cryun vendredi en fin d'aprème, und encore pour pas TROP les déranger (puisqu'on se pointe aux urgences pour/dans l'unique but de les emmerdrer  wink) je suis donc allée aux urges le samedi matin, calculant qu'on me garderait pas comme les autres fois une bonne dizaine d'heures que tous les personnels - qui pourtant veulent absolument passer pour des grand(e)s professionnel(le)s - aient le temps de venir donc idem jouer aux Docteurs même les femmes de ménage dans le couloir, me tirer les vers du nose etc. etc. rebelote, tirer des ragots de tout pour meubler aux cafés, qu'on les entend bien prendre donc pendant les heures que tu attends et de loin au milieu de leurs hurlements de rires  laughing (pour que tu con-prennes bien comme ils/elles sont supérieur(e)s aux patient(e)s) - et déjà, en bonnes formes)  puisque ayant encore assez la capacité de me défendre → eh ben, j'y avais pas pensé à ça, c'est allé assez vite aussi parce qu'évidemment, les cadres travaillent pas le samedi pas fou(lles)  innocent ⇒ ça me rappelle le dirlo  money-mouth quand j'ai eu ce CDD non renouvelable tu m'étonnes  laughing en maison de retraite - mais avec les urges, le SMUR et tout l'hosto à faire tourner la nuit - à raison de 120H/semaine payé large moins que le SMIC, en voyant tourner jusqu'à 8 équipes d'infirmier(e)s  money-mouth qui commençaient leurs se(r)vices par se plaindre de TROP travailler  innocentle mec  kiss était venu m'expliquer son air quasi-Doctoral que je cite :      " comme j'étais médecin, j'avais le DEVOIR de m'occuper de TOU(TE)S les malades ou accidenté(e)s et donc, que je n'avais pas à avoir de récupérations " ⇒ voyez comme les gestionnaires  money-mouth dits de la santé ont des idées sur TOUT cons-pris de la médecine, on con-prend aussi que 25% des inscrits à l'Ordre n'aient pas envie de bosser zum Beispiel à l'hosto  money-mouth

monty-chato-27-3-19

sinon, pour en revenir à mon foutu genou  laughing c'est vrai que le samedi matin, déjà rien que sans les cadres infirmier(e)s  money-mouth qui te font passer un interrogatoire médical à l'accueil - où tu sens bien que pour eux/elles, une entorse d'un orteil, c'est pareil qu'un infarctus  laughingen tous cas, on papote pareil, et quasi-toujours de ta vie privée pour dans le meilleur des cas et sous leurs sourires faux-jusqu'aux oreilles te montrer comme ils/elles sont empathiques (et ça dure longtemps, comme visiblement, ça s'ennuie dans la vie  cry ... ) - " interrogatoire médical " donc pointu qui ne sera pas tombé dans les noreilles de sourdes  innocent puisque les hôtesses/secrétaires  kiss dites d'accueil en général n'en perdent pas une miette avec leurs sourires lubriques  laughing → c'est vrai que le malheur des autres, ça fait se sentir mieux  innocent je suppose  - en tout cas je vous dis pas comme j'ai effectivement gagné du temps, parce que en semaine et aussi quand tu as une grosse urgence plus générale qui te prend plus qu'un genou, où donc tu es beaucoup plus vulnérable (certes, avec le genou aussi  frown mais ils/elles sentent bien que c'est un peu moins facile de te harceler, et comme donc ils/elles aiment pas trop se fatiguer ... voire, pas du tout) parce qu'après l'interrogatoire de police et donc en public le plus souvent à l'accueil t'avais encore plein de cadres au moins 2 ou 3 qui enfonçaient la porte du box évidemment sans se présenter, mais zum Beispiel à leurs fameux sourires jusqu'aux noreilles puisque tu es venue pour prendre le thé (je parle encore dans le meilleur des cas, parce que tu vois bien que la plupart de ces cadres  kisssont pas content(e)s que ça se voye pas assez que tu souffres ... quand toi tu fais des efforts immenses pour résister, justement, à toutes leurs intrusions à eux-elles, déjà - mais comme de toutes façons, verraient pas une bovidée dans le couloir  wink ... ) : au total, pour les autres urgences, j'avais donc patienté en moyenne disons 9 heures pour qu'il y ait au moins 4 passages de cadres possibles donc, il faut bien que ces gens-là s'occupent  wink à venir voir kèkchose et DISCUTER  innocent - et donc je vous dis pas le contraste, le temps gagné le samedi avec mon genou, j'ai bien fait de venir sur leur WE  innocent → bon mes coco(tte)s je sens que je fatigue  surprisedje reviendrai  laughing donc pour vous parler de comment ça a bien amusé les ambulanciers  money-mouth quand même, oui parce que je les avais pas laissés faire le tour du proprio comme d'hab donc ils étaient pas si contents non plus au début  surprised - sur ce, je vous laisse donc  cry et en attendant, surtout je vous fais tout plein de TRÈS TRÈS GROS bisous d'amour  embarassed

diable-monty-gif-10-5-18

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.