PIN PON voilà les super-héros

le machisme sans violence(s) - et (TROP) facile(s) - ce serait comme une soupe sans moustache(s) ... NB c'étaient pas des pompiers, mais ils auraient bien aimé ;-D

salut mes coco(tte)s d'amour  embarassed enfin ça dépend   wink → je continue, donc, avec mon histoire de genou luxé  laughing peut-être la fois où je me suis faite le moins emmerdrer - mais parce que j'avais d'avance l'attelle et les béquilles et que je me suis pointée aux urgences le samedi matin  innocent quand les cadres  money-mouth récupéraient de leur semaine agitée  cry à se balader partout et à venir donner leurs AVIS doctoraux sur tout donc rien qu'aux urges - et aussi évidemment parce que tu te défends quand même un peu  embarassed mieux qu'avec un truc cardio ou neuro zum Beispiel n'oublions pas qu'il paraît que ce sont les patient(e)s qui sont agressifs/ves - ceci dit ça a quand même amusé du beau monde  innocent → notamment, pour commencer, les mâles ambulanciers  kiss qui en ratent pas une  ⇒ ma nana m'a raconté que quand son father a fait une hémorragie cérébrale, le 15 lui a envoyé donc pour commencer aussi, une ambulance  tongue-out : son père était dans le coma, y avait un vieil ambulancier qui, jouant de ses " prestige-ancienneté " devant la petite stagiaire  kiss qui le " secondait " disons, qui devait le regarder " faire en a profité pour faire Le Grand Neurologue " Monsieur, ouvrez les yeux " " Monsieur, serrez-moi la main " " Monsieur, levez la jambe "  laughing⇒ pour montrer qu'ils ont des connaissances médicales, vous voyez  laughing - ma nana a encore de la patience, elle a pas eu TROP affaire  money-mouth à eux - personnellement du moins, bien consciente d'avoir eue la chance de pas avoir été trop obligée jusque là de recourir  à leurs se(r)vices  money-mouth mais elle m'a dit que c'était pas difficile de voir que son père était en train de mourir ... mais passons ... ceci ditdans mon patelin, encore assez récemment, plusieurs personnes les gens sont pas idiots ont formé une espèce de collectif   kiss pour porter plainte contre les ambulances, justement ; je vous dis pas, ça a marché - et même plus que ça  → même le commissaire  kiss de police pourtant qui en vu d'autres, dans la gamme margoulins  money-moutha été ébahi par les infractions massives qu'il a constatées : absence de respect des normes élémentaires de sécurité, de qualification(s) du personnel, d'agréments, de prescriptions médicales de transports etc. ⇒ là où à ton petit niveau de transporté(e) à l'hosto  cry tu remarques déjà pas mal de grosses rigolades genre incompétence et irresponsabilité totales avec souvent en suce brutalité(s)  tongue-out du personnel, und avec intrusions multiples déjà dans ton domicile et puis ta vie privée - comme d'hab, sans même parler de la violation immédiate du secret, au niveau matériel contrastant avec leurs grosses lumières absence zum B. de la moindre trousse de secours, d'oxygène etc. que d'ailleurs lesdits ambulanciers   kissseraient bien en peine de manipuler, et se fatiguent déjà le moins possible à pas sortir le brancard ... préoccupés de rentrer dans leurs camions une fois le tour des proprios fait chez ouate pour allumer les lumières/briller de tous leurs feux et rouler à 30 à l'heure au milieu de la route en réussissant à coller aux voitures précédentes qu'on VOIE bien qu'ils sauvent des vies  innocent

gif-ambulance-chants-11-7-18

... à mon petit niveau aussi avec mon gros genou  laughing ayant réussi à me faire envoyer une ambulance en faisant donc la mignonne  kiss avec le 15 la fin justifie les moyens  tongue-out j'avais donc prévu le coup, j'étais déjà prête et sanglée dans mon attelle  ⇒ les papiers prêts tout ça, de manière que je n'aie plus que quelques mètres jusqu'à la porte, mais c'est vrai que ça prenait du temps  yell avec l'articulation qui donnait plutôt cette impression de boulons chauffés au rouge se baladant dans une casserole en fer blanc   et la douleur je vous dis pas  frownà hurler mais je les ai attendus devant ma porte, enfin LOIN de ma porte et verrouillée derrière moi, solidement appuyée sur mes béquilles et le muret qui porte aussi la boite aux lettres, ce qui m'a valu de les voir arriver donc en fanfare et quasi-littéralement sauter précipitamment hors de leur gros camion illuminé ... et toudsuite, voyant que les attendais quasi d'un pied ferme (l'autre ...) encastrée donc dans mes attelle-béquilles et ma porte bien fermée  tongue-out ⇒ vous auriez dû voir les têtes des trois  !!! la grosse déception !!! ils n'allaient pas pouvoir jouer aux Docteurs, me demander d'enlever mon futal (je vous ai dit qu'ils aiment pas se fatiguer ...) pour reluquer, voire me demander de marcher avec pour VOIR si c'était bien luxé, en plus de pas pouvoir visiter chez ouam  cry mais quelle misère ...  surprised⇒ je suis sûre que s'ils avaient su d'avance que je les attendais dehors fin prête pour    me pointer aux urges  money-mouth ils seraient descendus beaucoup plus tranquillement  cool-nonmajestueusement comme ils aiment tellement faire la majorité du temps, au lieu de se précipiter dans l'espoir de voir et ma petite culotte, et mon énorme genou  surprised (le malheur des autres c'est toujours si revigorant  laughing ...) en plus de pouvoir déambuler partout chez moi avec leurs gros sabots pour donner leurs avis éclairés aussi sur mon chez moi  laughing - en plusse of course des AVIS doctoraux habituels AUSSI bien entendu(s) sur tout et n'importe quoi - puisqu'ils sauvent des vies - et de perdre ainsi quasi toute dignité ... donc je vous dis pas les gueulles des ambulanciers  frown - déjà, en voyant qu'ils ne pourraient pas pénétrer ... chez ouam  ⇒ l'énorme déception pour commencer, donc - la cliente  money-mouth pas sympathique d'emblée, voyez, pas gratifiante, alors que eux donc, sauvent des vies  innocent en face ...

brancard-gif-16-6-17

donc tous ayant sauté comme un seul Homme  kiss du camion après l'immense déception de voir l'attelle, les béquilles et que j'avais fermée ma porte, ils sont restés plantés là sur le trottoir jambes mâlement écartées-pouces dans les bretelles  cool ⇒ évidemment tu vois de suite non seulement qu'Ils vont pas t'aider, mais qu'il leur reste pas mal de moyens de rattraper cette énorme déception : bien sûr j'ai dû me propulser seule jusqu'au véhicule dit de secours  tongue-out dont heureusement pour qu'ils puissent en sortir la double porte arrière avec marchepied était restée ouverte → dans leur hâte initiale de pouvoir faire irruption chez ouam avec leurs gros sabots, ils n'avaient pas pensé à la refermer  innocent ... ce qui a pris pas mal de temps aussi, mais donc ça leur a quand même donné la satisfaction visible de reluquer une nana se démerdrer toute seule - et comme d'hab de se sentir des Hommes, et solidaires (donc l'homosexualité inconsciente, ça fonctionne TB  wink) en plus de " voir quelque chose "  tongue-outle principe habituel des ragots pour se rendre/sentir intéressant(e)s : prendre des éléments aux autres et aller se faire mousser ailleurs avec, genre " ahlala,j'ai vu quelqu'un(e) qui avait un cancer "  surprised (très répandu chez les médecins aussi  wink) ici donc de me voir être obligée de " marcher " avec ma grosse entorse de genou et grimper dans le camion en serrant des dents  - faisant contre bad fortune bon cœur comme on dit   wink - et encore, mes charmants voisins devaient faire la grasse mat, parce qu'après, la nana ouvrait sa porte chaque fois que je sortais pour me voir reluquer aussi et des heures, donc, sans aucune gêne, les nœils comme des soucoupes, quasi la bave lui coulant sur le menton : le malheur des autres, ça doit lui déclencher des orgasmes  laughing - tricoter des béquilles (pourtant, je crois qu'ils ont la télé  surprised) ; mais finalement je dois m'estimer heureuse  laughingparce que donc restant cloués sur le bas côté avec leurs rictus CETTE fois-ci satisfaits  laughing et dans les buts de à la fois of course de m'aider le moins possible, de me montrer comme ils m'aidaient le moins possible  wink et de profiter largement du spectacle, aucun  innocentdes trois n'avait eue l'idée comme jauni de monter avant ouam ce qui eût été hyper-fastoche, avec leurs beaux genoux en bonne santé à eux  kiss pour zum Beispiel déverrouiller le brancard pour qu'il se barre  wink et que j'arrive pas à me hisser moi toute seule toujoursÇA va sans dire  wink dessus  laughing⇒ non mais on m'a déjà fait le coup - rappelez-vous, c'était ma deuxième entorse  wink - bien sûr " pour m'aider "  laughing

brancards-gif-16-6-17

c'est comme la tripotée de " soignant(e)s "  kiss qui obéissent comme des petit(e)s toutou(e)s - de mèche avec les gestionnaires qui quantifient les soins, obéissant in fine aux financiers  money-mouthqui mettent les se(r)vices publics en coupe réglée, il ne leur reste que leurs titres ici leurs camions, leurs lumières, leurs vestes avec marqué dessus qu'ils sont des super-héros, pourquoi se fouler sans parler que c'est si facile de se défouler sur les malades ou les blessé(e)s en bout de chaîne alimentaire  cry le seul POUVOIR qu'il leur reste quand ils ne savent plus pour qui/pour quoi ils/elles " travaillent " oui, il leur reste au moins ÇA  laughing → enfin là donc c'était une entorse, et même s'ils avaient pas eu le temps aussi curieux que ça paraisse  wink mais donc occupés à ricaner du/sur le trottoir d'aller débloquer mais le brancard pour que je casse ma bobine en essayant de grimper dessus, toutefois le plus intelligent des trois a quand même eu le réflexe de sauter lestement  laughing à ma suite pour me regarder l'escalader, donc avec quelque(s)s difficulté(s)  laughing  prévisibles : comme les  " soignant(e)s " qui ont bien cons-pris que pour emmerdrer un(e) malade, il suffit de pas l'aider ne pas donner d'antalgique(s), ou d'antinauséeux etc. pour ne citer que les moyens médicamenteux, les possibilités sont quasi-infinies pour se sentir puissant(e)s - je suppose  innocent on avait bien cons-pris qu'ils allaient pas sortir le maudit brancard ces héros ont malodos, donc il lui a suffi aussi de ne pas prendre la peine de me l'abaiSSer pour que ce soit le plus difficile pour moi de me hisser dessus  wink c'est marrant, parce que ce genre de gens pense/ATTEND en plus que tu les remercies  surprised

gif-persona-malade-14-2-18

et effectivement, c'était le plus intelligent des trois  kiss ⇒ parce qu'après, pendant tout le trajet, pendant que les deux autres  kiss à l'avant mentons en avant et toutes lumières allumées faisaient leur cirque & semblant de sauver donc une vie donc la mienne en collant aux autres automobilistes et en prenant toute la largeur des voies  tongue-out et roulant majestueusement, d'après eux  wink j'ai appris pas pu manquer d'apprendre que c'était le patron des ambulances Himself   kiss parce que donc tout du long du trajet  undecided Il m'a expliqué le succès  money-mouth de sa petite entreprise, comment il se faisait plein de pognon, comme ses ambulances étaient belles  kiss etc. comme disait une copine à moi, qui a eu des sérieux ennuis de santé et a dû subir une tonne de crétin(e)s aussi → c'est fou comme quand tu es malade (avec des douleurs, des nausées etc.) tu as envie de papoter, surtout avec des kons   mais j'ai eue de la chance aussi  laughing si je puis dire, je sais pas si c'était pour contrebalancer la plainte contre les ambulances  money-mouth ici - dont je vous ai parlé au début du billet, il m'a tellement fait l'article sur la chance que j'avais d'être transportée  laughing  - et sans doute de bonheur d'après lui - par ses merveilleuses ambulances qui portaient tellement secours aux gens  laughing (quand je vous dis qu'ils ATTENDENT des remerciements ...) que la partie où il s'est mis à jouer au GRAND Docteur  cool comme ils font donc tous  kiss d'habitude et qui peut durer longtemps aussi - a finalement été raccourcie d'autant  laughing

malade-monty-gif-5-5-18

vrai, le mec  kiss était tellement fasciné par l'odeur ou le goût ou la sensation de sa propre réussite  money-mouth qu'emporté par son récit qu'il a même pas pensé à zum Beispiel palper mon genou pour faire connaisseur-doctoral, toutefois il a pas oublié vieux réflexes   de mâle de me reluquer pendant quatre heures sous le nose, et mon entrejambe  tongue-out dans la mesure du possible  wink touletemps qu'il parlait ; m'enfin bon, c'était quand même Le Patron  money-mouth donc il tenait absolument à me le répéter - heureusement que l'hosto est pas si loin, mais impossible hélas à atteindre à pied avec cette maudite entorse donc  cry et à la fin c'est en vrac qu'il a commencé à me demander comment je m'appelais et qui était mon papa  kisspourquoi j'étais pas mariée et quels étaient les nom-prénom-sexe, adresse et numéro liste rouge pour les noter partout de ma personne de confiance et dans quelles positions je couchais avec  laughing si j'étais locataire ou proprio  money-mouth et qu'il a pas eu le temps d'exiger que j'aligne tous mes antécédents médico-chirurgicaux  wink et malheureusement pour lui encore moins pour me cuisiner sur ce qui m'était arrivé avec mon maudit genou  cry → donc voilà mes coco(tte)s je vous ai parlé du trajet, qui se termine en queue de poisson vous voyez, non seulement les pauvres  money-mouth ont pas pu visiter chez moi ou me voir en petite culotte  cry mais en plus au moins deux tiers d'entre eux ont dû subir aussi le récit de la réussite de l'autre, qui du coup a même pas pu TROP se rancarder sur mes vies privée et médicale : finalement, presque un désastre, avec pas grand chose pour eux à se mettre sous la main mais bon, au moins ils se sont rincés un peu les nœils, le temps de me voir accéder à leur précieux véhicule - allez  laughing - bon je reviendrai, à l'hosto ça a été plus vite que d'hab aussi, mais ça a pas mal phoiré aussi, comme c'est devenu habituel  tongue-out et qu'évidemment là-dedans ils/elles ne " travaillent " plus que pour des procédures - et le fric que d'autres empochent, en plus  laughing même donc avec une histoire simple de genou ils/elles arrivent à en faire n'importe quoi maintenant, c'est champion  laughing ⇒ bon allez je vous fais surtout plein de bisous d'amour  embarassed 

19-8-16-diable-bisous-clignants

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.