Trumpcare : Bon Dieu encore raté.

L'annonce par John McCain de son refus de soutenir le projet actuel de rappel de l'Obamacare pourrait sonner le glas des espoirs Républicains à court terme.

Tout sembler mieux se présenter pour les acharnés de la droite Républicaine au Sénat. Le dernier projet de rappel de l'Obamacare comportait principalement le transfert des  fonds qui financement l'assurance-santé aux états tout en annulant les réglementations qui permettent au système d'être au minimum efficace dans son rôle de soutien ds plus faibles.

Le libertarien Rand Paul a annoncé dès le début qu'il s'opposerait à un projet qui reconduit les subventions à l'assurance-santé qu'il considère être le cœur de l'assurance-santé. Susan Collins s'oppose aussi pour des raisons diamétralement opposée, et avec constance depuis le début de ce feuilleton, car elle craint les  effets délétères sur le programme Medicaid. Restaient parmi les indécis Lisa Murkowski et John McCain. Alors que les indices penchaient plutôt pour les deux vers un accord à reculons McCain a annoncé ce Vendredi (22 Septembre) qu'il ne pouvait pas voter oui en l'état actuel du projet.

La seule chance qui reste au Républicains pour faire voter cette loi avant la date butoir du 30 Septembre est d'acheter par des concessions ou des modifications de dernière minutes le vote de Murkowski et celui de McCain. Cela paraît assez improbable car les deux n'attendent pas les mêmes choses. Par ailleurs la dramatisation croissante du débat en a accru la visibilité publique et donc accentue la mobilisation de l'opinion qui a déjà joué un rôle essentiel dans les échecs précédents.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.