mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 31 août 2016 31/8/2016 Édition de la mi-journée

Pourquoi toujours cacher l'histoire derrière la géographie ?

Vichy%20-%20respect%20PAGE%201.jpg

 

 

Vichy%20-%20respect%20%20PAGE%202.jpg

(Recto verso de la carte de voeux de Gérard Charasse, Député de l'Allier)

 

 

A la lecture de différents articles écrits, sur Médiapart, sur d'autres médias, je me rends compte qu'il existe toujours un amalgame récurrent, insultant et diffamant commis, oralement ou par écrit, sur la Ville de Vichy et sur les Vichyssois..., ce, au nom d'une facilité de langage bien commode, qui consiste, soit-disant, à éviter les différentes redites...

Sachant qu'il conviendrait de cesser de cacher l'histoire de France derrière la géographie de la Ville de Vichy,il y a, comme le précise « Le Petit Larousse illustré » ou tout autre dictionnaire de langue française, une énorme
différence entre :
- « de », qui est une préposition servant à marquer l’origine (ex : « Je suis de Vichy », « Je reviens de Paris »),
- « à », qui est préposition utilisée pour exprimer un rapport de tendance
(ex : « aller à Paris », «le Gouvernement Pétain installé à Vichy »…),
de situation (ex : «être à la campagne »), de provenance (ex : «boire à une source »).

Donc, tout est affaire de sémantique :

1°) – Donner à un gouvernement le nom de son dirigeant (Premier Ministre ou Président du Conseil des Ministres), ce qui se fait toujours, participe à la manifestation de la vérité
dans la narration des faits historiques, mais, fait partie des règles
essentielles de la grammaire française.

2°) - Donner à une loi le nom de son auteur (un Député, un Sénateur, un Ministre d'État, un Ministre, un Ministre Délégué, un Secrétaire d'État,ou, tout simplement un Gouvernement dans son ensemble), ce qui se fait toujours, participe à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, mais, fait partie des règles essentielles de la grammaire française.
3°) - Donner à un Gouvernement le nom de la ville où il siège, ou celui de la ville où il a siégé est une faute de français, en plus de ne pas participer à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, ce bien que cela soit -et je le déplore- toléré par facilité de langage !
4°)
-
Donner à une loi le nom de la ville où elle a été débattue, votée, puis, promulguée est également une faute de français, en plus de ne pas participer à la manifestation de la vérité dans la narration des faits historiques, ce, bien que cela soit -et je le déplore- toléré par facilité de langage !

De ce fait :
1°). Il n’y a jamais eu de « Gouvernement de Vichy »,

2°) Il y a eu un Gouvernement collaborationniste installé à Vichy,

3°) Il n’y a jamais eu de « Vichystes », les habitants de Vichy étant des Vichyssois,
4°) le terme «République française » ayant été banni par le Maréchal Philippe Pétain lorsque les pleins pouvoirs lui furent accordés en juillet 1940, il convient de parler, dans ce cas précis, de l’« Etat français », vocable officiel pour désigner la France,
5°) le nom «Vichyste », étant, bien qu’accepté par les dictionnaires français, le terme
inexact adapté pour désigner les partisans de la Collaboration entre le Gouvernement français du Maréchal Philippe Pétain et le Régime nazi, il convient de parler uniquement de « Pétainistes » ou de « maréchalistes ».

D'ailleurs, si vous vous intéressez à l'Histoire de la IIè Guerre Mondiale, vous vous apercevrez
- qu'on a jamais parlé des « Londristes » pour désigner les partisans du Général
de Gaulle
appelés, à l'époque : « Gaullistes »,
- qu'on n'a jamais parlé du « Londrisme » pour disserter sur le « Gaullisme »,
- qu'on n'a jamais parlé du « Gouvernement de Londres » pour disserter sur le Gouvernement
de la France Libre
, en exil à Londres.

Je dois vous signaler que Pierre-Victor Léger, à l'époque : Maire de Vichy, a profité de son mandat pour travailler dans la Résistance !

De plus, jamais le drapeau nazi ne flotta sur Vichy, la seule ville de France à refuser cet « honneur », ce, grâce à Pierre-Victor Léger et grâce à un officier allemand anti-nazi amoureux de cette ville !

Puis, l'Hôtel de Ville de Vichy fut la seule Mairie à refuser de recevoir les officiels
collaborationnistes, le Maréchal Pétain et les ministres de son Gouvernement : jamais le livre d'or de la Ville ne fut signé par ces traîtres !

Alors, il faudrait cesser de cacher l'histoire de France derrière la géographie de la Ville de Vichy ! Pour vous en convaincre, il faudrait

1°) - Que vous lisiez mes articles :

« Lettre ouverte à Antoine de Gaudemar, Editorialiste à ‘’Libération’’ »

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11943

«La Ville de Vichy ne doit pas servir de bouc émissaire lors des commémorations de la Shoah »

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=4959

« Vichy, Capitale européenne de l'Intégration»

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=18845

« Après le Sommet... Quelle politique ? »

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=23292

« C4N- Débat sur Vichy avec Gérard Charasse : hier, aujourd'hui et
demain ! »

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=27474

http://www.dailymotion.com/video/x9h6pg_c4n-interview-du-depute-gerard-char_news

« Les Vichyssois ne sont pas des traitres à la Patrie ! »

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=34227

2°) - Que vous lisiez cet article de Anidom Nidolga

« Le régime de Vichy, qu’est-ce que c’est ? Un gouvernement de la France libre ayant accepté la collaboration avec l’Allemagne

http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=26900

3°) - Que vous vous penchiez sérieusement sur la Proposition de Loi de Gérard Charasse, Député de l’Allier, « visant à substituer dans les communications publiques invoquant la
période de l’État français, aux références à la ville de Vichy, l’appellation "dictature de Pétain"
»

http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion0729.asp

 

Merci d'avance !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Citation initiale de Dominique Dutilloy

LE BIEN NOMMÉ - Thierry Petain est candidat pour le Front national aux élections départementales, en tant que suppléant dans le canton de Berck (Pas-de-Calais). Et sur Facebook, on trouvait jusqu'à jeudi 5 mars au soir un profil à son nom agrémenté d'une photo *originale* : l'emblème du Maréchal Pétain, un drapeau tricolore orné d'une francisque, symbole du régime de Vichy.

Ce qui "n'est pas innocent", dénonce la section locale de la Ligue des droits de l'homme auprès de La Voix du Nord. Thierry Petain, le Maréchal Pétain, Vichy, la francisque... le tout associé au Front national. Voilà qui est gênant. "C’est inquiétant de voir un candidat à une élection se réclamer de valeurs antirépublicaines", plaide ainsi Sylvie Deguine, présidente de la section de la LDH. 

Pour un aperçu de ce compte Facebook c'est par ici. Contacté par le quotidien local, Thierry Petain était injoignable jeudi soir. La page incriminée, elle, a été désactivée dans la soirée. Mais le FN local, de son côté, défend son homme. Le responsable départemental, Laurent Brice, explique ainsi à La Voix du Nord qu'il s'agit d'une "usurpation d'identité". Il ajoute :

Thierry Petain vient de contacter Facebook et se réserve le droit de porter plainte. Ce n’est pas son compte. Il en a bien eu un il y a longtemps mais il l’a fermé. Là, on a voulu nuire.

Une ligne de défense classique. Mais le doute est permis. La Voix du Nord écrit :

Reste que ladite page a été créée en 2010. C’est-à-dire bien avant que Thierry Petain ne se porte candidat.

Selon le quotidien, le drapeau tricolore frappé de la francisque devient la photo de profil de ce compte au nom de Thierry Petain vers la fin de l'année 2011, au même moment que des photos montrant "un homme auprès de Jean-Marie et de Marine Le Pen". Un compte peu actif : le dernier statut datant d'avril 2012, toujours selon nos confrères, et la page ne comptait que six "amis". 

>> À lire également sur Le LabUne militante FN de 92 ans assure être candidate aux départementales malgré elle

Source : http://lelab.europe1.fr/Un-candidat-FN-nomme-Thierry-Petain-accuse-d-orner-sur-Facebook-l-embleme-du-Marechal-Petain-21974

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur