Children of Africa : les célébrités rendent hommage à Dominique Ouattara

Le 16 mars 2018, la Fondation Children of Africa fêtait ses 20 ans d’actions en faveur de l’éducation et de la santé des enfants d’Afrique. L’occasion pour sa présidente, Dominique Ouattara, de réunir de nombreuses personnalités autour d’un dîner gala et d’inaugurer l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.

20ansfondationchildrenafrica-42

Le monde du sport, du cinéma, de la musique, de la mode et du show-business s’était donné rendez-vous à Abidjan, vendredi 16 mars, pour fêter les 20 ans de la Fondation Children of Africa. Organisé sous le thème de « L’Afrique féérique », le dîner gala comptait parmi ses invités plusieurs dizaines de célébrités comme Isabelle Adjani, Patrick Bruel, Nathalie Baye, Adriana Karembeu, MC Solar, Maître Gims, Magic System, Youssou N’dour, Salif Keita, Samuel Etoo, Muriel Ahouré et bien d’autres…

Au fil d’un spectacle de haute volée mêlant ballet, orchestre, musique mandingue et spectacle humoristique, les convives ont fait preuve d’une très grande générosité, notamment lors de la vente aux enchères et de la tombola qui ont animé la soirée. Près de 240 millions de francs CFA (370 000 euros) ont ainsi été récoltés au profit de la construction d’un groupe scolaire à Abobo, une commune située au nord de la capitale. Pour un montant global d’1,5 milliard de FCFA (2,29 millions d’euros), l’établissement de 15 classes devrait accueillir environ 700 élèves et être équipé d’une bibliothèque et d’une cantine.

L’événement orchestré par Dominique Ouattara, première dame ivoirienne et fondatrice de Children of Africa, a également été l’occasion d’inaugurer un projet phare de la fondation : l’hôpital Mère-Enfant (HME) de Bingerville, dans la banlieue ouest d’Abidjan. D’un coût total de 25 milliards de FCFA (40 millions d’euros), dont 18 milliards pour la construction et 7 milliards pour l’équipement, le HME vise à améliorer l’offre de soin à toute la population ivoirienne, avec comme « cibles prioritaires les enfants de 0 à 18 ans et les femmes ayant un problème en rapport avec la santé reproductive », a précisé le Professeur Sega Sangaré, président du conseil d’administration de l’hôpital.

Doté d’appareils dernier cri et proposant des tarifs adaptés aux personnes en grande difficulté économique, l’établissement sanitaire dispose d’une capacité de 130 lits et emploie 475 salariés depuis son ouverture au public, le 19 mars. L’hôpital est cogéré par la Fondation Children of Africa, l’État ivoirien et l’ONG française, La chaîne de l’espoir. Ces derniers portent le projet depuis 2012, dans le but de réduire la mortalité maternelle, néonatale, infantile et juvénile dans le pays.

Humanitaire : l’impact des stars

Financé en grande partie par les collectes de fonds de la Fondation Children of Africa, l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville illustre l’importance de la mobilisation de personnalités dans la réalisation de projets humanitaires d’envergure. Toujours en Côte d’Ivoire, le footballeur-star Didier Drogba avait ainsi fait sensation en 2008 en proposant sur eBay un dîner en sa compagnie aux profits de la fondation de Dominique Ouattara.

Plus récemment, l’ancien attaquant de Chelsea a contribué en janvier dernier à la construction d’une école pouvant accueillir 350 élèves dans la région du Goh. À l’image du sportif ivoirien, de nombreuses vedettes s’engagent régulièrement aux côtés d’ONG afin de sensibiliser l’opinion publique et de récolter des dons pour des causes caritatives.

L’Unicef rappelle ainsi sur son site qu’elle est la première organisation humanitaire à avoir fait appel à des célébrités afin de mieux faire connaître ses actions, d’abord avec l’acteur américain Danny Kaye en 1954, puis la diva britannique Audrey Hepburn… Véritables porte-voix, les ambassadeurs de l’Unicef usent encore de leurs talents pour faire bouger les choses, avec un impact aujourd’hui démultiplié grâce à Internet et aux réseaux sociaux. Dans le prolongement de son comité de parrainage composé entre autres de l’académicien Éric Orsenna, du philosophe Marek Halter ou encore de la comédienne Emmanuelle Béart, l’ONG compte parmi ses principaux soutiens l’actrice-réalisatrice Laetitia Casta, le chef d’orchestre Myung-Whung Chung, l’écrivain Patrick Poivre d’Arvor, le golfeur Jean Van de Velde et le rappeur Oxmo Puccino.

Les célébrités ont un véritable impact sur la réussite des collectes de dons en faveur d’une cause humanitaire. En témoigne l’action coup de poing menée en novembre 2017 par l’acteur Omar Sy et plusieurs Youtubeurs français formant la Love army. Ces derniers avaient alors levé plus d’un million d’euros pour venir en aide aux réfugiés rohingyas en Birmanie. Une initiative lancée en dehors de toute organisation humanitaire, mais qui se veut être une source d’inspiration pour de nombreuses ONG.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.