Valls reçoit un prix pour sa défense des valeurs démocratiques

La nouvelle n’a pas fait grand bruit et c'est injuste. Valls, fier comme un bar tabac, a reçu ce dimanche 22 avril à Barcelone le prix de la Sociedad Civil Catalana pour sa défense des valeurs démocratiques. Oui, je sais, c’est déjà pas mal rigolo. Voyons voir ce qu’est cette SCC.

La nouvelle n’a pas fait grand bruit et c'est injuste. Valls, fier comme un bar tabac, a reçu ce dimanche 22 avril à Barcelone le prix de la Sociedad Civil Catalana pour sa défense des valeurs démocratiques. Oui, je sais, c’est déjà pas mal rigolo. Voyons voir ce qu’est cette SCC.

Voici un extrait d’un article de publico.es :

La Société Civile Catalane est une organisation très diversifiée fondée en 2014. Il est composé de personnes d'idéologies diverses, mais contenues dans le spectre politique situé entre le centre et la droite espagnole. Tout ce spectre partage l'hostilité envers tout ce qui sent le nationalisme catalan, des initiatives de consultation démocratique ont émergé du Parlement de Catalogne autour de consultations d'autodétermination et, bien sûr, de toute mobilisation de caractère indépendantiste.

Mais la Société Civile Catalane a aussi une forte base d'extrême droite qui est organisée dans une autre entité qui soutient le SCC, dénommé Somatemps, où l’on retrouve nostalgiques et fascistes, comme l’expose et le documente le journaliste catalan Jordi Borrás dans son livre Desmuntant Sociedad Civil Catalana.

« Lors de la présentation publique de la société civile catalane est venu Vox, dirigé par son secrétaire général, Santiago Abascal, et par la coordinatrice de cette formation à Barcelone, Ariadna Hernández. Il y avait aussi PxC, le parti xénophobe, ou le Front national français de Le Pen, qui a envoyé cinq dirigeants, avec Robert Hernando, son secrétaire général, au front. Dans les fauteuils du théâtre Victòria, il y avait aussi une délégation représentant la Fondation Franco Franco (FNFF), une entité qui reçoit des subventions publiques de l'État espagnol et qui se consacre à louer et à exalter la figure du dictateur fasciste. Comme si cela ne suffisait pas, une grande représentation de l'organisation néo-nazie MSR était également présente à l'événement »

Voila voila...

valls

L’article complet sur la SCC (en espagnol)

Le même article, traduit par Google

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.