Question à Mr didier Lallement Prefet de Paris

Ce billet est une interrogation suite aux decisions prises par les autorités relatives au gazage intensif de populations à proximité d'un hopital public.

A Mr Didier Lallement , Prefet de Paris ,

L'Hopital de la Pitié Salpetrière s'étend sur le côté droit du Boulevard de l'Hopital  , depuis le croisement du Boulevard saint Marcel jusqu'à la Résidence CROUS Pitié Salpértrière . Cet hôpital se trouve sur le trajet déclaré de la manifestation du 1er mai des syndicats et des gilets jaunes  depuis Montparnasse Bienvenue jusqu'à la Place d'Italie .

Le 1er mai je me trouvais dans la manifestation partie du Boulevard de Montparnasse en direction de la Place d'Italie . Arrivés au croisement du Boulevard Saint Marcel et du Boulevard de l'Hopital , alors que nous nous apprêtions à remonter vers la Place d'Italie , nous avons été bloqués par une rangés de CRS , nous interdisant de continuer en direction de l'endroit déclaré de la fin de la manifestation .

 (Voyant ceci et fort de mon expérience depuis le début du mouvement des gilets jaunes j'ai bien compris que nous étions engagés dans une manoeuvre de nassage et j'ai rapidement reflué vers le bas du boulevard de l'hôpital, où j'ai contourné une rangée de gardes mobiles et me suis réfugié dans un restaurant .)

Auriez vous l'amabilité de bien vouloir répondre aux questions que je me pose depuis ce 1er mai 2019 .

Alors que j'étais dans cette manifestation et qu'il n'y avait autour de moi aucune violence , ni de black blocks , ni de "gilets jaunes ultras " ,  en fonction de quelles considérations avez vous pris la décision de bloquer l'avancée des manifestants devant l'Hopital de la Salpétrière . Et en vertu de quoi avez vous autorisé le gazage intensif de personnes ( une centaines de grenades  au bas mot ) sur le Boulevard de l'Hopital , à une vingtaine de mètres de la crèche de l'hopital - à proximité du 49 boulevard de l'Hopital - ,  de l'autre côté du mur d'enceinte ?  50 mètres plus bas vers le Square marie Curie se trouve le pavillon de stomatologie et chirurgie maxilo- faciale où l'on peut s'attendre à trouver des patients venant de subir des opérations et peut -être sous surveillance et soins intensifs . Comment avez vous pu autoriser le bombardement sans retenue de gaz lacrymogènes aux alentours de ce périmètre ?

Avez vous fait des études préalables pour savoir dans quelles proportions ces gaz sont innoffensifs pour des nourrissons de quelques mois ou bien des patients peut -être intubés suite à des opérations de l'abdomen ou bien de la face ? Vous êtes vous seulement posé la question avant d'autoriser vos troupes à nous arroser de la sorte ?

Pour ma part , et jusqu'à justification de votre part je trouve votre gestion de la manifestation du 1er mai entièrement irresponsable . Vous devez en répondre et vous justifier de l'action de vos forces à proximité d'un établissement de santé où des gens supposés en grande faiblesse physique sont dans l'impossibilité de fuir ces gaz si ceux ci  passent au travers des fenêtres de leurs chambres .

( De même, je m'étonne que Mme la Directrice de l'hopital de la Pitié Salpiétrière , qui a jugé justifié de porter plainte contre des personnes qui ont investit l'enceinte de l'hopital pour fuir ces gaz , n'ait pas jugé opportun de vous interpeller quant au gazage intensif qui a eu lieu à proximité de l'hôpital , pouvant mettre en danger  - du moins potentiellement -  la santé des patients présents dans ses services .)

Cette action sous votre responsabilité appelle  une réponse et une justification de votre part ,et je suis dans l'attente de votre réponse .

Meilleures salutations .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.