Billet de blog 6 avr. 2012

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Défendre les libertés à l'ère numérique

«Pour répondre à l'attente de nombreux citoyens préoccupés par les questions de liberté à l'ère du numérique», Lionel Allorge, président de l'Association nationale pour la promotion et la défense du logiciel libre (April), demande aux candidats à la présidentielle de répondre au questionnaire qui leur a été envoyé débuts mars.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

«Pour répondre à l'attente de nombreux citoyens préoccupés par les questions de liberté à l'ère du numérique», Lionel Allorge, président de l'Association nationale pour la promotion et la défense du logiciel libre (April), demande aux candidats à la présidentielle de répondre au questionnaire qui leur a été envoyé débuts mars.

---------

© 

Mesdames, messieurs les candidats à la présidentielle,

En tant que président de l’April, Association nationale pour la promotion et la défense du logiciel libre (5 000 membres utilisateurs et producteur de logiciels libres), je souhaiterais attirer votre attention sur les enjeux du logiciel libre et ceux d'une société numérique innovante, ouverte et inclusive. Ces questions, bien qu'éclipsées pendant la campagne électorale, ne peuvent être ignorées car elles sont maintenant au cœur de notre société.
Pour répondre à l'attente de nombreux citoyens préoccupés par les questions de liberté à l'ère du numérique, nous avons lancé les campagnes Candidats.fr, d'abord pour l'élection présidentielle de 2007 puis pour chaque scrutin au suffrage universel direct: 76 députés, 17 députés européens, 102 conseillers régionaux, 26 conseillers généraux, tous élus à un mandat local et sensibilisés par des citoyens de leur circonscription, ont ainsi signé un Pacte du Logiciel Libre qui marque leur attachement au logiciel libre et aux biens communs.
Début mars, je vous ai transmis notre questionnaire «Candidats.fr», un travail ouvert et collaboratif, élaboré par nos membres et des experts bénévoles, qui a permis de créer dix cahiers thématiques exposant nos principales préoccupations pour le logiciel libre et les libertés à l'ère du numérique: brevets, éducation, international, DRM, consommation, interopérabilité, e-administration, accessibilité, économie et  recherche. Vos réponses sont attendues, c'est une opportunité unique de préciser vos positions sur des sujets qui ne sont pas toujours abordés explicitement dans les programmes politiques. En 2007, les sujets évoqués dans notre questionnaire avaient été traités en profondeur par la quasi-totalité des candidats qui avaient pu ainsi exposer leur projet de société à l'ère du numérique.
Le questionnaire 2012 reprend certaines questions déjà posées en 2007 puisque les problématiques qu'elles soulèvent n'ont pas été résolues. C'est le cas du verrouillage numérique par les DRM (digital rights management), qui ne permet pas la lecture de certains médias sur tous les supports, ou celui de la vente liée ordinateur/logiciels, qui contraint le consommateur à payer pour des logiciels qu'il n'a pas choisis lorsqu'il achète un ordinateur.

D'autres questions sont nouvelles et au cœur de l'actualité, comme celles concernant l'Acta, accord commercial «anti-contrefaçon» qui assimile «contrefaçon commerciale» et «contrefaçon sans but de profit». La manière dont l'accord est discuté et les nombreuses mesures associées présentent des risques conséquents pour la liberté d'expression, la neutralité de l'Internet ou encore l'accès aux médicaments. Le déséquilibre entre le but annoncé et les risques pour les libertés fondamentales que ce texte représente est symptomatique d'une démarche globale contre les droits du public. D'autres questions reflètent enfin les préoccupations des nombreuses entreprises et acteurs économiques du logiciel libre. Qu'il s'agisse des conditions d'accès à la commande publique ou des restrictions posées à l'interopérabilité, ou encore du danger des brevets logiciels, ces entreprises en pleine croissance –la France est parmi les leaders mondiaux en ce domaine– se heurtent à des obstacles politiques et juridiques importants.
A l'April, nous regroupons des acteurs économiques et des citoyens soucieux de participer à la vie politique et concernés par les libertés associées au monde numérique. Ces enjeux occupent une place de plus en plus importante, politiquement, médiatiquement et socialement: c'est pourquoi nous attendons avec impatience de connaître vos positions.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal
Grève à la SNCF : la mobilisation des contrôleurs bouscule les syndicats
Après un premier week-end de grève remarqué, les contrôleurs SNCF menacent de remettre le couvert pour les fêtes de fin d’année si la direction n’accède pas à leurs demandes. Parti d’un collectif « apolitique », ce mouvement déborde les organisations syndicales.
par Khedidja Zerouali
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal — Discriminations
Dans les hôpitaux de Strasbourg, l’aumônerie musulmane a la portion congrue
Les différentes aumôneries des Hôpitaux universitaires de la capitale alsacienne disposent de moyens humains et matériels très disparates, qui laissent le sentiment d’une inégalité de traitement. Côté musulman, l’unique salariée a été privée de son bureau individuel.
par Guillaume Krempp (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy