Carnets de science, la revue du CNRS n°9

Dans cette neuvième publication des « Carnets de science » parue en décembre 2020, une grande part des sujets abordés sont liés directement ou indirectement à la pandémie mondiale de la COVID-19 mais en se permettant quelques échappées dans les infiniment grand et petit, comme dans une découverte archéologique merveilleuse.

Parution de la revue Carnets de science, la revue du CNRS n°9

Actualité oblige alors que la science se trouve en première ligne parmi les acteurs clés face à la pandémie virale, ce nouveau numéro des Carnets de la science consacre un dossier intitulé « L’humanité face au risque ». Il y est notamment question d’un point de vue sociologique de la gestion par les individus eux-mêmes de leurs propres peurs et des initiatives citoyennes qui ne cessent d’émerger ici et là part pour répondre avec bienveillance et efficacité aux urgences humaines. Cette réalité sociale souvent absente des informations de la part des grands médias, témoigne d’une sociabilité à l’œuvre qui n’attend pas le salut de la part des gouvernements totalement dépassés. Il est d’ailleurs rappelé à ce sujet que le gouvernement français a en février et mars 2020 délibérément refusé d’appliquer le protocole conçu en 2011 pour faire face à une crise sanitaire globale où devaient être mobilisées les instances consultatives à l’instar de Santé Publique France ou du Haut conseil de la santé publique. Au lieu de cela, le gouvernement a voulu improviser seul afin de disposer de plus grandes marges de manœuvres dans ses prises de décision. Telles sont quelques-uns des constats relevés de manière perspicace par le journaliste scientifique Sebastián Escalón dans son article Remettre le risque à sa juste place. Il est également question d’un article consacré aux recherches menées pour identifier les origines de la pandémie virale du COVID-19 en n’écartant pas l’hypothèse d’un accident de laboratoire laissant échapper ledit virus dans l’entretien avec le virologue Étienne Decroly dont les réponses ont été recueillis par Yaroslav Pigenet.

Cette pandémie qui occupe globalement toutes les consciences, de près ou de loin, n’empêche pas non plus de négliger d’autres thèmes de recherche comme la connaissance des trous noirs, l’expérimentation du dihydrogène comme ressource probante d’énergie capable de remplacer les énergies fossiles, des portraits de scientifiques toujours passionnés par leurs recherches dans lesquelles ils-elles plongent éperdument ainsi qu’un passionnant carnet de route relatant les découvertes archéologiques réalisées au Turkménistan dont les informations révèlent une occupation humaine de plus de 4000 années consécutives. D’autres articles témoignent avec enthousiasme les enjeux technologiques qui permettent de nouvelles découvertes avec des machines toujours plus performantes pour mettre en lumière les secrets des savoir-faire perdus des artistes et artisans du passé, qu’il s’agisse de connaître les éléments constitutifs utilisés dans les teintures de tapisseries médiévales, ou encore en reconstituant virtuellement l’espace sonore de l’église abbatiale de Royaumont à Asnières-sur-Oise détruite en 1792 !

 

 

cs09-couv
Carnets de science, la revue du CNRS n°9

Nombre de pages : 196
Date de sortie (France) : 10 décembre 2020
Éditeur : CNRS Éditions

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.