"Marlene Dietrich, celle qui avait la voix" un livre de Camille Larbey

En une centaine de pages, le journaliste et auteur Camille Larbey revisite la figure de celle que l’on appelait le « Mythe » et qui incarna pleinement la force de fascination générée par une actrice à l’apparition du cinéma parlant : Marlene Dietrich.

Parution du livre Marlene Dietrich, celle qui avait la voix de Camille Larbey

Après s’être longuement intéressé au nouveau cinéma allemand et s’être plus particulièrement attaché à la description d’une ville de cinéma avec Berlin mise en scène (éditions Espaces & Signes, 2017), le journaliste Camille Larbey s’insère dans la nouvelle collection Capricci Stories qui propose des portraits succincts de figures inoubliables de l’histoire du cinéma. Après Marlon Brando, Bruce Lee, Joan Crawford, Mel Gibson, Robert Mitchum, voici donc un second volume consacré à une actrice hollywoodienne. Marlene Dietrich a la singularité d’être prise entre différents mondes, elle qui est née en Allemagne où elle a été par la suite honnie, qui a longuement installée sa carrière aux USA avant de vivre ses dernières années discrètement retirée dans un appartement parisien. C’est d’ailleurs à Paris que le livre de Camille Larbey commence et se termine pour mieux entrer dans l’évocation du fameux mythe au regard des informations récoltées sur quelques moments qui ont caractérisé les épisodes de sa vie.

Loin de l’auteur l’intention d’écrire une biographie mais plutôt d’offrir à la conscience contemporaine l’évocation introductrice d’une figure d’actrice qui a sculpté l’imaginaire cinématographique avec tous les fantasmes implicites mis en scène.

La liberté de Marlene Dietrich se développe davantage dans sa vie privée où elle s’est largement affranchie des lourds codes imposés aux femmes de son époque quel que soit le côté de l’Atlantique pris en considération.

Le livre de Camille Larbey ne prétend pas révéler des informations inédites sur Marlene Dietrich mais avec humilité ouvre largement une porte sur une femme qui marqua son temps et rend toujours inoubliables ses apparitions, quelles soient furtives ou occupent un rôle principal dans un film. Marlene Dietrich, cette femme qui a traversé un siècle de cinéma et a révélé par ses personnages la place qui était attribuée à chaque époque.

 

marlene-dietrich-celle-qui-avait-la-voix
Marlene Dietrich, celle qui avait la voix
de Camille Larbey

Nombre de pages : 112
Date de sortie (France) : 18 mars 2021
Éditeur : Capricci
Collection : Capricci Stories

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.