"Le Vent des soupirs" un roman historique de Jean-Marie Quéméner

Yann Kervadec, le célèbre pirate de Carnac, se voit confier une mission secrète par le royaume français qui le conduit avec ses compagnons, à bord de l’Oroun, sur les côtes de Louisiane, du Honduras, du Brésil et des Antilles.

Parution du livre Le Vent des soupirs de Jean-Marie Quéméner

Après La République des pirates (2019) et L’Écume des lames (2020), Jean-Marie Quéméner offre, avec ce troisième volet, de nouvelles aventures à son pirate breton. Bien que ce personnage soit fictif, la retranscription historique est éminemment réaliste, l’auteur tenant à faire voyager ses lecteurs dans une véritable découverte d’une époque méconnue et de personnages singuliers. Autour des aventures de pirates, ce sont aussi les enjeux géopolitiques des monarchies européennes dans le Nouveau Monde qui deviennent un fascinant terrain de découvertes. En effet, même si les aventures avancent à tambour battant, Jean-Marie Quéméner a accordé une très grande importance à décrire le contexte historique pour mieux partager son goût pour la redécouverte de cette époque particulière. En 1723, alors que le roi de France n’a pas encore la majorité pour régner, la monarchie absolue semblerait presque laisser poindre certaines alternatives se développer comme l’organisation microsociale proche d’un système démocratique des pirates entre eux, où les femmes comme les anciens esclaves noirs ont une liberté qu’ils-elles n’ont pas ailleurs.

Dans ce troisième tome, Yann Kervadec, capitaine de son navire aux côtés de compagnons de mer iconoclastes à la singularité bien tranchée, multiplie les missions et aventures qui sont aussi l’occasion de connaître de nombreux personnages appartenant aux couronnes française, anglaise, portugaise et espagnoles, de même que Indiens d’Amérique du Nord et les Marrons, ces esclaves en fuite qui recouvrent leur liberté en se retrouvant ici face à l’armée anglaise. La matière historique de ce roman d’aventures historiques est assez dense pour être aussi passionnante que les séquences d’action où la vie des personnages est en jeu.

 

 

le-vent-des-soupirs
Le Vent des soupirs
de Jean-Marie Quéméner

Nombre de pages : 264
Date de sortie (France) : 4 février 2021
Éditeur : Plon

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.