"Alain Delon, l’acteur qui offre son âme" un livre de Christophe Leclerc

Une traversée de la carrière d’Alain Delon devant les caméras du cinéma, de la télévision et sur les planches, entre la France, l’Italie et les États-Unis d’Amérique du Nord.

Au sujet du livre Alain Delon, l’acteur qui offre son âme de Christophe Leclerc

L’acteur mythique et iconique du cinéma français qui est apparu au même moment que la Nouvelle Vague tout en étant profondément ignoré d’elle, a traversé les différentes époques jusqu’au silence auquel il s’est résolu, ne pouvant trouver de rôle à sa mesure/démesure.

Christophe Leclerc habitué des histoires de cinéma après avoir écrit une biographie consacrée à Kirk Douglas, John Huston et au film Lawrence d’Arabie, ainsi que des livres d’histoire française, se lance dans un souci d’efficacité dans la retranscription à grands traits de la vie et des films d’Alain Delon. Plus qu’une biographie, c’est un rapide aperçu en moins de 200 pages de l’icône française en puisant sur de nombreuses sources journalistiques, d’entretiens enregistrés avec l’intéressé au fil des décennies. On ne trouve guère ici d’informations inédites ni de propositions pour appréhender la vie et l’œuvre d’Alain Delon. Les rumeurs restent suspendues et la filmographie est évoquée très rapidement sans être exhaustive. Il reste de cette lecture un très, trop !, rapide parcours de l’acteur, réalisateur, producteur et propriétaire de la marque déposée Alain Delon. Le cinéphile ne pourra guère non plus se délecter de la découverte d’informations et d’analyses sur ses films fétiches. De même, l’époque elle-même des tournages est légèrement effleurée pour comprendre la position qu’Alain Delon a pu prendre en dialogue avec son époque afin d’appréhender de quoi il pouvait être alors le reflet social.

 

 

9782343194141b
Alain Delon, l’acteur qui offre son âme
de Christophe Leclerc

Nombre de pages : 168
Date de sortie (France) : 4 février 2020
Éditeur : L’Harmattan

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.