Charles Pathé ou l’industrialisation du cinéma

Il était une fois un jeune qui trouva dans une nouvelle invention un moyen de développer ses ressources au point de devenir un acteur mondial incontournable dans une économie encore naissante : l’industrie du cinéma à partir des années 1890. Jusqu’aux années 1920 où il s’est retiré des affaires, Charles Pathé a un imposé son nom.

Parution du livre L’Empereur du cinéma de François Sauteron

Tout commença autour du projet d’écriture du scénario d’un film de fiction retraçant l’histoire de Charles Pathé parti à la conquête internationale du marché du cinéma à sa naissance. L’auteur du scénario, François Sauteron, bénéficiait alors de l’appui de Maud Pathé, la fille adoptive Marie et Charles Pathé, ainsi que de Thierry, fille de Maud et dernier héritier Pathé. Le film n’eut pas l’opportunité d’être réalisé et depuis presque vint ans, il est resté orphelin de cette absence de film. Cette publication auprès de L’Harmattan dudit scénario comprend aussi déjà quelques précisions sur des intentions de mises en scène. François Sauteron, qui fut DRH de Kodak-Pathé et a contribué aux licenciements massifs afin de soutenir « l’innovation » de la firme, est ici le porteur d’une mémoire, celle qui lui permet de présenter celui qui fut l’un des premiers puissants producteurs à l’hégémonie et au rayon d’action internationaux. Chapitre après chapitre, dans un ordre chronologique, c’est ainsi la vie de Charles Pathé qui est narrée, essentiellement concentrée sur son activité professionnelle, sans cacher la profonde estime de l’auteur à l’égard de ce pionnier de l’industrialisation du cinéma en France.

L’auteur a ici réussi à réunir une somme importante d’informations pour retracer toute cette vie et pour comprendre le contexte particulier de la concurrence sévère entre grands barons de la production cinématographique des deux côtés de l’Atlantique, menant souvent à une guerre ouverte sans scrupules pour remporter de nouveaux marchés au fil d’une succession d’innovations techniques. En moins de 200 pages, c’est certes un peu court pour entrer dans la complexité d’une vie et dans le contexte socioéconomique précis d’une époque et il manque encore de nombreux passages pour saisir la personnalité de Charles Pathé, ses goûts et spécificités qui l’ont conduit à produire tel projet de films, notamment ceux mémorables d’Abel Gance uniquement cité pour son film Napoléon. Derrière la fascination pour un homme, se révèle un capitaliste sans scrupule pour s’imposer sur le marché international, à mille lieues des enjeux artistiques de porteurs de projets filmiques : un livre qui permet aussi de saisir le contexte dans lequel l’industrie du cinéma s’est imposée.

 

 

9782343197227b
L’Empereur du cinéma. Charles Pathé (1863-1957), un film rêvé
de François Sauteron

Nombre de pages : 178
Date de sortie (France) : 19 juin 2020
Éditeur : L’Harmattan
Collection : Cinéma(s)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.