"La Princesse Ortie" un album jeunesse de Frédéric Maupomé et Marianne Barcilon

La princesse Ortie, dont le nom est bien choisi même si personne ne sait qui le lui a attribué, n’accepte pas son destin de fille sage qui doit se marier avec un prince lors d’un bal.

Parution de l’album : La Princesse Ortie de Frédéric Maupomé et Marianne Barcilon

Destiné à un public de lecteurs entre 3 et 6 ans, cette nouvelle histoire qui détourne les rôles genrés met en valeur une petite fille éponyme qui n’a pas l’intention de se laisser imposer le diktat patriarcal. Sous un ton léger et ludique, ce sont les sempiternelles histoires de princes qui sauvent les princesses des mains du dragon qui sont ici tournées en dérision. Ortie a beau être une princesse, elle est prête à en découdre pour remettre en cause l’ordre social et à l’instar de la plante dont elle porte le nom, démontrer que derrière son attribut de mauvaise herbe, elle est avant tout un être aux multiples vertus pour terrasser avec intelligence un dragon, du moins sauver un prince sans effusion de sang.

Une histoire simple qui vient interroger avec subtilité dès le plus jeune âge les rapports de genre et démontrer que le champ des possibles pour faire son chemin de vie est bien plus large qu’une injonction associée à un genre.

 

 

la-princee-ortie
La Princesse Ortie
de Frédéric Maupomé (auteur) et Marianne Barcilon (illustratrice)

Nombre de pages : 36
Date de sortie (France) : 8 septembre 2021
Éditeur : Kaléidoscope

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.