Travailler et aimer en marge de la société

Daria a décidé de suivre des cours de bande dessinée dans une école suédoise mais en tant que Polonaise, elle est confrontée aux incohérences de l'administration d'un pays à l'égard des étrangers qui la conduit à travailler au noir pour survivre. Elle doit alors faire face à ses choix amoureux et à son engagement pour dénoncer l'injustice sociale.

Au sujet du roman graphique Dans le noir de Daria Bogdanska

Dans cette adaptation en roman graphique d'un journal intime, à l'instar de Persepolis de Marjane Satrapi, Daria Bogdanska livre un témoignage aussi riche dans les questionnements intimes qu'il pose que dans la dénonciation de l'exploitation des personnes sans papiers de la part de patrons sans scrupules. La force de ce récit repose en grande partie sur le fait de porter cette histoire autour de ces deux pôles sans que jamais l'un ne faiblisse par rapport à l'autre. La jeune Daria suit son chemin face à la précarité, ses culpabilités et son désir de trouver toujours sa place autonome, loin de sa famille en se recréant de nouveaux liens solidaires, dans l'action syndicale contre l'exploitation des travailleurs sans papiers comme dans ses amitiés et ses amours. Loin de ses origines, elle doit faire face à ses choix, luttant contre la discrimination implicite de politiques de pays assez hypocrites dans leur accueil des étrangers sur leur territoire où pour travailler, il faut d'abord avoir un numéro fiscal et pour avoir un numéro fiscal il d'abord avoir un travail ! Et pourtant, par rapport à d'autres personnes sans papiers, Daria est dans la sphère faussement privilégiée d'être Européenne.

À quand les échanges européens autre que la marchandise manufacturée ? Car dans cette situation les hommes et femmes sans papiers se retrouvent réduits au statut de marchandise monnayable à merci. Daria devient dans ce contexte une humble héroïne du monde ordinaire qui s'affirme au fil de ses décisions et de l'affirmation de sa pleine intégrité sociale, éthique et sentimentale. Ainsi, entre son attachement pour un homme éloigné et un coup de foudre amoureux, elle fait un temps implicitement l'expérience du polyamour sans volonté délibérée mais en suivant avec sincérité les élans de son cœur.
Daria Bogdanska livre ainsi une histoire profonde, sincère et extrêmement touchante de la société contemporaine en pleine mutation où chacun est conduit à construire et nourrir ses propres responsabilités afin de participer à la force solidaire pour un monde meilleur.




9782878272185-384x541
Dans le noir
de Daria Bogdanska

Nombre de pages : 200
Date de sortie (France) : novembre 2017
Éditeur : Rackham
Collection : Morgan


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.