"L’Indivisible" un roman historique de Laurence Malençon

De 1793 à 1794, la Révolution poursuit son œuvre en France et dans le monde. Antoine Longhi travaille dans la commission diplomatie sous les ordres de Bertrand Barrère et aussi en étroite collaboration avec Saint-Just et Robespierre, tout en cachant chez lui l’identité d’une jeune noble dont il fut le précepteur.

Parution du livre L’Indivisible de Laurence Malençon

Pour raconter autrement la Révolution française, Laurence Malençon propose une histoire qui mêle amour, espionnage, manipulations politiques diverses au moment où l’ordre du monde est entièrement bouleversé. Dans l’élan politique visant à créer de fond en comble une nouvelle société, la France vit en 1793 et 1794 les deux années les plus sanglantes que les historiens ont nommé la Terreur. C’est dans ce climat que Laurence Malençon installe le récit de ses deux personnages principaux : d’un côté Antoine Longhi le diplomate et de l’autre Jeanne alias Diane, la jeune aristocrate qui doit cacher son identité d’origine pour échapper à la répression. Ces deux points de vue sont complémentaires pour offrir une vision large de la société, en tant que femme et homme, en tant que citoyenne assurant son quotidien et en tant que membre actif des décisions politiques aux postes de commande de la République, à la ville comme à la campagne. Laurence Malençon se plaît à multiplier les points de vue pour offrir le panorama le plus large de cette période historique afin d’appréhender les divers enjeux de cette période excessive où les mésententes se réglaient par la guillotine.

Le récit est riche d’une somme considérable d’informations historiques convoquant de nombreuses personnalités réelles dont Saint-Just comme figure exemplaire de cette période extrêmement trouble.

 

9782259282734ori
L’Indivisible
de Laurence Malençon

Nombre de pages : 550
Date de sortie (France) : 11 mars 2021
Éditeur : Plon

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.