Anonymat parisien : une troublante odyssée de l'identité

Une jeune femme en 1972 dans l’anonymat de la foule découvre un intrigant sac rouge abandonné auquel personne ne prête attention. Et si c’était là pour elle la porte d’une autre vie ?

Parution de l’album : Béatrice de Joris Mertens

Bienvenue dans une odyssée de l’étrange au cœur du quotidien répétitif d’une jeune femme travaillant dans des grands magasins, perdue dans l’immense foule d’anonymes. Béatrice serait-il son prénom ? Le lecteur peut le supposer puisqu’il s’agit du titre et du personnage principal et pourtant rien n’est moins sûr dans cette histoire où l’identité questionnée donne le vertige. L’histoire débute avec un premier voyage dans le temps puisqu’il s’agit du début des années 1970 et se poursuit quarante ans plus tôt par un étrange et inattendu saut temporel. La situation est d’autant surprenante que le lecteur est invité à suivre cette histoire en tant qu’observateur extérieur qui bénéficie de peu d’éléments pour comprendre ce qui se passe en l’absence totale de dialogue : il ne lui reste plus que son entière liberté pour tout interpréter !

Joris Mertens prend ici un goût particulier à représenter l’architecture détaillée d’un Paris qui n’est plus, comme la protagoniste est invitée à en prendre conscience. Les cadrages des images sont multiples et permettent un rythme dans une histoire qui confronte l’ordinaire à un sursaut subite de l’extraordinaire où la couleur contemporaine du personnage disparaît pour que celui-ci épouse pleinement la réalité d’un étrange album de photographies. Et l’histoire silencieusement racontée pourrait se répéter ad infinitum. Le plaisir de traverser les époques se conjugue au plaisir de se confronter à l’irruption du surréalisme pour un personnage qui peut d’autant plus être évacué de son quotidien que personne ne semble prêter attention à elle, partageant dès lors la destinée du mystérieux sac rouge.

 

 

couv9782810217991-9
Béatrice
de Joris Mertens (auteur, illustrateur)

Nombre de pages : 112
Date de sortie (France) : 4 mars 2020
Éditeur : Rue de Sèvres

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.