Défense et illustration d'une filmographie nommée Polanski

Ces dernières années, si le nom de Roman Polanski a été mis en scène par certains médias à travers une condamnation pour affaire de mœurs aux États-Unis en 1977 qui n'en finit pas de connaître des séquelles 40 ans plus tard, Dominique Legrand a décidé de rendre ses lettres de noblesse au cinéaste Polanski.

Au sujet du livre La Passion Polanski de Dominique Legrand

Avant de dédier sous la forme d'un essai sa passion pour le cinéma de Roman Polanski dans toute sa globalité, Dominique Legrand a été l'auteur de monographies d'autres cinéastes : Brian de Palma, Tobe Hooper et David Fincher. Il est également romancier et aussi contributeur d'articles en tant que critique pour Libération, La Revue du Cinéma, Mad Movies, Le Mensuel du Cinéma. Il associe ainsi aussi bien sa passion pour le cinéma que celle pour l'écriture. Et c'est précisément l'écriture cinématographique de Roman Polanski auquel il rend hommage en voyageant dans l'ensemble de sa filmographie pour mettre en avant des thèmes et des figures esthétiques récurrents.
L'auteur s'exprime à travers une lettre fictive qu'il adresse à Roman Polanski lui-même pour rappeler comment sa filmographie n'a cessé de le marquer dans son propre apprentissage de la cinéphilie. C'est sans conteste une déclaration que le critique et romancier adresse au cinéaste dans lequel il ne se cache pas de trouver une figure paternelle symbolique. Sous la forme de l'essai, Dominique Legrand se permet de ne pas être exhaustif sur la filmographie de Roman Polanski ni même d'aborder la biographie hors cinéma du cinéaste. Il n'est pas question non plus de la réalité économique de chacun des films et l'on ne trouve pas non plus d'entretiens avec Roman Polanski. Sous la forme courte de 144 pages, toute l'œuvre du cinéaste peut ne paraître qu'effleurée par rapport à un travail universitaire conséquent. Pourtant, Dominique Legrand parvient à toucher divers grands enjeux de cette complexe et fascinante filmographie sous la forme assumée d'un regard subjectif qui ne tient qu'à lui. Au-delà de la dimension « défense et illustration » d'un artiste, l'ouvrage est également un acte passionné d'écriture cinéphilique.



64599
La Passion Polanski
de Dominique Legrand

Nombre de pages : 144
Date de sortie (France) : novembre 2017
Éditeur : Marest Édition
Collection : Essais


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.