"J’ai tangué sur ma vie" un roman de Maryssa Rachel

André dit Dédé, est un jeune homme bien innocent qui devient père par accident dans les années 1970 et se marie très vite avec une femme qui ne le désire pas. Seul l’alcool lui donne satisfaction face à tout son mal être profond.

Parution du livre J’ai tangué sur ma vie de Maryssa Rachel

Pour son nouveau roman, Maryssa Rachel plonge à nouveau dans les affres d’une véritable descente aux enfers en guise de parcours de vie. Elle suit ici le parcours de vie d’un homme qui va plongée dans une sévère dépendance à l’alcool des années 1970 aux années 2000. Ce choix de période est une invitation à faire se reconnecter deux générations familiales divisées par les ravages de l’alcool à l’instar de ce qui se joue entre Dédé et sa fille Magali.

C’est animée d’une profonde bienveillance et d’un véritable amour pour ses personnages que Maryssa Rachel donne à partager la subjectivité en souffrance d’André, le héros narrateur de J’ai tangué sur ma vie. L’appréhension du monde et du quotidien est ici réalisée minutieusement, dans un récit mené à la première personne du singulier où peu à peu la maladie prend le dessus. Chaque époque avec son contexte social est retranscrite avec soin pour rappeler que cette histoire appartient à chacun pour mieux interroger son propre rapport générationnel avec un sain recul.

L’hyper réalisme à l’œuvre encore ici fait de Maryssa Rachel une ambitieuse portraitiste du monde contemporain à l’instar de Zola lorsqu’elle se plonge ainsi dans des parcours de vie qui se trouvent à la marge des modèles sociaux promus par les médias. Cette souffrance qui se tait, l’autrice lui donne ici une véritable expression pétrie d’humanité. L’alcoolisme, cette maladie qui tue et détruit sur la longue durée, est abordé autour d’une vie de couple qui tourne dès le départ à l’échec. Implicitement, Maryssa Rachel montre à quel point la société construit les maladies et les souffrances des individus qui la composent. Ainsi en est-il des années 1970 qui commencent tardivement à parler de la sexualité et de l’épanouissement dans les rapports genrés, l’égalité de l’accès à la décision du divorce entre hommes et femmes, etc. Ce contexte social est ainsi présent autour des choix des titres de chapitres qui correspondent tous à des films et des extraits de chansons qui ouvrent dont les messages n’ont rien perdu de leur perspicacité.

Maryssa Rachel signe une fois encore un roman incontournable pour qui veut embrasser l’humanité et se réconcilier avec les parts les plus sombres trop longtemps restées sans voix.

 

 

2381270841-01-sclzzzzzzz-sx500
J’ai tangué sur ma vie
de Maryssa Rachel

Nombre de pages : 380
Dimensions : 12.7 x 2.16 x 20.29 cm
Date de sortie (France) : 11 janvier 2021
Éditeur : JDH éditions
Collection : Magnitudes 7.0

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.