Un lieu de vie alternatif en Finlande où l’on construit avec le passé

Une jeune illustratrice pleine d’entrain fait une belle rencontre amoureuse et il s’en suit le désir d’une vie de couple à Tampere en Finlande, où les habitants de ce quartier historique luttent pour défendre leurs liens alternatifs à l’histoire de leur lieu.

Parution du roman graphique Moi, Mikko et Annikki de Tiitu Takalo

L’autrice et illustratrice finlandaise Tiitu Takalo utilise le moyen d’expression qui lui est cher pour raconter, autour d’un bout de récit autobiographique, un siècle d’histoire d’une ville et d’un quartier en Finlande en lutte contre la marche forcenée d’une modernité urbanistique qui ne sait s’imposer qu’en détruisant toutes traces du passé. Tiitu Takalo se sert de la bande-dessinée pour rendre hommage aux habitants qui depuis plusieurs décennies n’ont cessé de lutter pour se battre contre le rouleau-compresseur des méga projets urbanistiques qui n’ont que faire de l’installation et de l’histoire d’hommes et de femmes qui ont installé en un lieu privilégié leurs propres rêves. Cet ouvrage s’inscrit parfaitement dans les choix éditoriaux de Rue de l’échiquier autour de la problématique actuelle de la politique urbanistique dans une réalité où personne ne peut plus consciemment fermer les yeux sur le développement irresponsable d’une ville laissée aux seules mains de décideurs déconnectés de la réalité des habitants eux-mêmes. Ainsi, l’expérience de récit de cette ville appréhendée dans une approche ethnohistorique d’un passé qui enracine le sens des habitants dans leurs lieux de vie, est également une belle opportunité de développer un regard alternatif sur la réalité des dynamiques citadines dans l’Europe actuelle. Le sens du trait dessiné et peint de Tiitu Takalo témoigne de la volonté de croquer sa vie comme elle se présente aussi bien que de l’histoire sociale et urbanistique du lieu où elle a choisi en réalité d’inscrire ses espoirs en l’avenir.

 

 

moi-mikko-et-annikki
Moi, Mikko et Annikki
de Tiitu Takalo

Nombre de pages : 248
Date de sortie (France) : 16 janvier 2020
Éditeur : Rue de l’échiquier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.