"Le Web d’@vant" un livre de Morgane Tual

Il fut un temps où le Web n’existait pas et un autre où il faisait encore ses balbutiements. La journaliste Morgane Tual raconte l’histoire de cet outil de communication entre 1989 et 2004.

Parution du livre Le Web d’@vant de Morgane Tual

Si l’accélération du temps a marqué la fin du siècle dernier et le début du XXIe siècle, l’évolution du Web est un excellent témoin de ce changement continuel. Ainsi, plonger dans les années 1990, c’est presque faire preuve d’une investigation archéologique alors que les traces sur le Net des premières expériences du Web ont presque toutes disparues. La technologie de ce moyen de communication était encore tellement rudimentaire que cette période semble extrêmement éloignée alors que les mœurs elles-mêmes ne sont pas tout à fait étrangères à notre quotidien actuel. Ainsi, ce que pouvait être le Web entre 1989 et 2004 peut paraître d’ores et déjà bien obscur même si quelques-uns restent à la mémoire sous la forme d’une certaine nostalgie.
Morgane Tual a réuni une somme d’informations colossale pour saisir historiquement la réalité de ces premières années qui ont vu se multiplier de manière exponentielle les interconnexions dans le monde autour d’informations à partager. 1989 correspond à l’année où Tim Berners-Lee au sein du CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire) a développé un outil permettant de disposer entre les scientifiques de l’état de l’avancée de leurs recherches : ainsi le premier serveur du Web est apparu. Quant à 2004, c’est la prise de monopole de quelques géants mondiaux rachetant peu à peu les différentes inventions du Web, laissant apparaître la mainmise de l’actuel GAFA. Ces premières expériences montrent bien sur quelles racines l’invention de cet outil de communication s’est construit et en subvenant à tels besoins humains. Ce regard rétrospectif est extrêmement instructif du fait de la somme d’informations réunis par Morgane Tual dans un ouvrage qui se consulte par thèmes plutôt que dans une suite chronologique. Ainsi, l’accès de cette information fonctionne aussi comme le Web avec un accès thématique qui privilégie l’aspect ludique du plaisir de connaître, avec également de nombreuses images photographiques pour illustrer des pages et sites qui ont totalement disparus depuis. Quelques pages suffisent à créer un véritable voyage dans un monde virtuel qui n’est plus, réinvoqué à travers cet ouvrage, comme si l’enfance d’Internet pouvait seule resurgir grâce à la mémoire qui traverse le temps de l’imprimé.

 

 

3d-web-avant-site
Le Web d’@vant. Le meilleur et le pire des débuts d'Internet
de Morgane Tual

Nombre de pages : 256
Date de sortie (France) : 30 octobre 2020
Éditeur : Huginn & Muninn
Collection : P’tit Pop

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.