Billet de blog 23 sept. 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"Très chers élus. Enquête sur 40 ans de financement politique"

La démocratie française est gangrenée par des histoires de financements occultes de campagnes ou encore de détournements d'argent public en faveur de partis politiques ou a usage privé d'un.e élu.e. Deux journalistes enquêtent et offrent une vue d'ensemble avec ce roman graphique sur 40 ans de financement politique en France.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du roman graphique : Très chers élus d'Élodie Gueguen, Sylvain Tronchet et Erwann Terrier

Deux journalistes de la cellule d'investigation de Radio France, Élodie Gueguen et Sylvain Tronchet, sont devenus de fins connaisseurs d'un « secret de Polichinelle » pour le milieu politique lui-même, consistant à détourner de l'argent public mais aussi à user de financements dont les donateurs auront quelques attentes en retour. Le souci de transparence clamé haut ces dernières années par quelques candidat.es en campagne a en revanche été tristement le grand oublié des programmes des élections présidentielles de 2022 sans que personne ne s'en émeuve vraiment.

Élodie Gueguen et Sylvain Tronchet, avec les dessins réalistes et physionomistes d'Erwann Terrier pour identifier les personnalités politiques en question, retracent l'historique de ces pratiques de financements occultes de campagne du premier mandat présidentiel de Mitterrand à celui de Macron, avec quelques lois timides pour tenter de cadrer mais sans réels effets autres que médiatiser une annonce sans conséquences réelles sur les pratiques.

Ainsi, l'activité démocratique en France est gangrenée par la réalité d'un jeu où ce sont bien les partis politiques les plus riches en termes de financements qui ont toujours accès aux plus hautes places du pouvoir. Financements occultes et emplois fictifs traversent l'échiquier politique de droite et de gauche et à cet égard les pratiques de Chirac, Balladur, Le Pen, Sarkozy, Mélenchon, Macron, toujours avec des intérêts et stratégies distincts mais avec une commune obsession pour la conquête du pouvoir propre aux partis dominants, ne sont que quelques cas emblématiques d'un dévoiement des responsabilités d'une démocratie représentative en perte de vitesse.

Le roman graphique expose à la fois les évolutions historiques du cadre juridique au fil des scandales découverts par la presse et les institutions régulatrices telle la Haute Autorité de la transparence de la vie publique (HATVP) qui est loin d'avoir les moyens pour mener ses enquêtes et révéler les multiples fraudes des comptes de campagne. À quand un même budget alloué à chaque parti pour sa campagne ?

Très chers élus. Enquête sur 40 ans de financement politique
d'Élodie Gueguen et Sylvain Tronchet (scénaristes), Erwann Terrier (illustrateur) et Degreff (coloriste)

Nombre de pages : 160
Format : 19,5 x 25,5 x 1,2 cm
Date de sortie (France) : 7 septembre 2022
Éditeur : Delcourt
Collection : La Revue dessinée

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation et enseignement supérieur
Prof harcelée par l’extrême droite : « Maintenant, il faut une protection policière pour réfléchir sur la fraternité ? »
Sophie Djigo, enseignante de philosophie en classe préparatoire à Valenciennes, a été la cible d’une campagne en ligne parce qu’elle organisait une sortie pédagogique dans une association d’aide aux migrants à Calais. Elle demande à l’Éducation nationale de « protéger les collègues ».
par Célia Mebroukine
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Justice
Affaire « Paul Bismuth » : Sarkozy prend ses distances avec les autres prévenus
L’ancien président conteste avoir commis la moindre infraction, malgré des enregistrements diffusés par la cour d’appel de Paris indiquant le contraire. À l’entendre, il n’était « pas passionné de procédure pénale », à l’inverse de Thierry Herzog, son ami avocat, et de l’ex-magistrat Gilbert Azibert.
par Michel Deléan
Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités
Billet de blog
Une famille intégrée ou comment s'en débarrasser - Appel OQTF
6 décembre : appel de la décision de l'obligation de quitter le territoire devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, décision que nous avons déjà chroniquée. Cette famille particulièrement intégrée doit rester ici. Voici quelques vérités fortes apportées par son avocate et un des responsable de RESF63, le jour même d'un « débat » sur la loi immigration à l'Assemblée Nationale !
par Georges-André
Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI