Pour entendre la voix de la France périphérique

Cet ouvrage comprenant les témoignages des oubliés de la république macronienne et des hauts lieux de pouvoir de toute idéologie politique confondue, laisse apparaître la voix de plus de 400 contributeurs rencontrés aux quatre coins de la France actuelle.

Parution du livre Vies majuscules. Autoportrait de la France des périphéries

La périphérie, ce n’est pas que cet espace intermédiaire des centres urbains de pouvoir, mais aussi les villages reculés comme les petites villes oubliées de la dynamique manageriale de l’entreprise macronienne. Cet ouvrage coordonné par les journalistes Emmanuel Vaillant et Édouard Zambeaux est un peu une réponse à l’immonde et méprisant message idéologique lancé à la face de tous les Français autour du mythe des « premiers de cordée » pour justifier le soin particulier accordé par le chef de l’exécutif aux chefs d’entreprises multimillionnaires. Or, durant la crise sanitaire mondiale et le confinement du printemps 2020 en France, ce sont précisément les sous-entendus « derniers de cordée » qui ont permis à l’ensemble de la population de s’organiser pour la survie, qu’il s’agisse du personnel des supermarchés, des agents de nettoyage des rues, des éboueurs, du personnel soignant, des professeurs, des maraîchers, des agriculteurs, etc.
Cet ouvrage tombe à point nommé pour porter haut les voix souvent laissées inaudibles dans les médias au service du pouvoir jupitérien. Les journalistes Emmanuel Vaillant et Édouard Zambeaux ont parcouru la France et recueilli les témoignages écrits d’hommes et de femmes, de l’adolescence à l’âge avancé des 80 ans, pour décrire la société actuelle autour des nombreux défis imposés par la marginalité sociale, économique, géographique. Grâce au respect de la retranscription la plus juste de ces témoignages et de leurs diversités, cet ouvrage permet d’approcher réellement un « autoportrait » de la France contemporaine à l’orée de l’imposition d’une périphérie de plus : celle de la nouvelle fracture sociale qu’entraîne la situation sanitaire imposée à coup d’isolement, de peurs de l’autre et d’un nouvel asservissement à la doctrine martiale du travail utile aux « premiers de cordée » macroniens.
Cet ouvrage respire enfin l’humanité à travers chacun de ces témoignages pour pouvoir saisir avec subtilité les défis que chacun doit relever au quotidien pour continuer à vivre dignement face à la menace de paupérisation la plus profonde.

 

 

couv-vies-majuscules-1c-240x376
Vies majuscules. Autoportrait de la France des périphéries
rédaction des textes coordonnée par Emmanuel Vaillant et Édouard Zambeaux
photographies de Jérôme Derigny

Nombre de pages : 332
Date de sortie (France) : 1er octobre 2020
Éditeur : Les Petits matins

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.