Renaître de ses blessures familiales

Phénix est une adolescente qui prend soin de sa sœur depuis le départ de leur père il y a huit mois et les absences répétées de leur mère. Qu’attendre de l’arrivée inopinée d’un homme qui se défend d’être un loup pour elles quand il leur tend la main ?

Parution de l’album : Tous les héros s’appellent Phénix de Jérémie Royer et Nastasia Rugani

Dans cette lecture qui s’adresse d’abord aux adolescents, Jérémie Royer adapte sous la forme d’un roman graphique dessiné par ses soins le roman de Nastasia Rugani qui marquait déjà par la force de son récit. Le dessin épouse le récit avec pudeur et une grande délicatesse, les personnages étant présentés en quelques traits tandis que les décors sont plus fournis. La force du récit de Nastasia Rugani consiste à reprendre l’histoire du chaperon rouge et du loup auquel cette dernière accepte avec amabilité l’aide avant de l’accueillir plus durablement dans son propre foyer. De cette base originelle de récit, l’autrice développe la psychologie singulière d’une adolescente quelque peu introvertie qui cultive un monde dense, trop réprimée pour pouvoir s’affirmer au monde, comme en défiance depuis la distance prise à l’égard de ses parents concrètement absents.

Avec finesse, Nastasia Rugani donne à connaître ce qui ressort d’une violence multiforme propre au harcèlement vécu durant l’adolescence, durant cette période où l’on se sent seul, faute de pouvoir saisir près de soi une réelle attention bienveillante. Le personnage éponyme de Phénix possède cette force incommensurable de renaître de ses cendres après tant de souffrances, ce qui force l’admiration autant que la sympathie.

Ce roman graphique est aussi une belle histoire de force cultivée dans la sororité entre une jeune adolescente et sa jeune sœur toujours pétillante de spontanéité. Il en résulte une histoire touchante, qui affronte les craintes les plus profondes dans un cadre familial éprouvé par les difficultés où tout peut toujours se reconstruire. Les héros ici sont les personnes les plus modestes éprises de culture et ouvertes sur le monde et leur entourage. Une belle aventure sous la forme d’une saisissante chronique initiatique !

 

 

tous-les-heros-sappellent-phenix
Tous les héros s’appellent Phénix
de Jérémie Royer (auteur, illustrateur) d’après le roman de Nastasia Rugani

Nombre de pages : 144
Date de sortie (France) : 18 mars 2020
Éditeur : Rue de Sèvres

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.