Les théories du complot : une stratégie pour redonner du sens au monde

Dans le cadre contemporain d’un monde désenchanté, les théories du complot trouvent un essor fulgurant pour donner incidemment une explication à une marche du monde complexe souvent donnée comme inaccessible.

Parution du livre Le Symptôme complotiste de Julien Cueille

Alors que le monde a été récemment dépassé par une crise sanitaire qui a pris une ampleur internationale, les théories du complot étaient encore à l’œuvre pour offrir des réponses à des questions que certains ne se posaient même pas. C’est en qualité de professeur agrégé de philosophie que Julien Cueille a pu constater en classe auprès de ses élèves adolescents que le complotisme était un phénomène non négligeable qui ne pouvait être évacué avec le mépris du sachant. L’auteur de cet ouvrage en prend ainsi acte avec le regard distancié de l’anthropologue et l’analyse aiguisée des théories de la psychanalyse. Ainsi, le complotisme est une stratégie de révolte face aux puissances du monde moderne visant à identifier les figures du mal pour se réapproprier une nouvelle place potentiellement citoyenne dans l’appréhension de l’organisation du monde. Il s’agit dès lors, avec une troublante ambiguïté, de tuer le père qu’incarne toute figure du pouvoir obscur.

Julien Cueille incrimine ici les postures des sachants qui méprisent les porteurs des théories du complot qui sont incapables de répondre avec efficacité à ce qui leur est énoncé. En effet, une théorie du complot n’est rien d’autre qu’un scénario de fiction qui cache une compréhension hyper développée implicite du monde. Dès lors, comme tout film de fiction, il s’agit de comprendre quel regard sur le monde traduit ladite fiction, quand bien même elle serait éloignée de la réalité immédiatement saisissable. Julien Cueille propose ainsi dans son ouvrage de comprendre l’attrait pour diverses fictions au cinéma, à la télévision et dans les jeux vidéo comme des témoins explicites d’un goût pour les théories du complot. C’est une des lectures possibles de l’omniprésence du complotisme dans nos sociétés hypermodernes même si notamment dans la fiction elles ne disent pas leur nom. L’ouvrage est parfois difficile par ses analyses denses mêlant concept psychanalytiques et sociologiques mais permet quand on s’y penche un peu de saisir quelques-uns des grands enjeux de la société contemporaine.

 

 

 

2020031647469782749266572
Le Symptôme complotiste. Aux marges de la culture hypermoderne
de Julien Cueille

Nombre de pages : 280
Date de sortie (France) : 4 juin 2020
Éditeur : érès
Collection : Sociologie clinique, collection dirigée par Vincent de Gaulejac

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.