Billet de blog 30 nov. 2021

"La Fabrique de l’animation. Pièces filmiques en chantier" un ouvrage collectif

Le cinéma d’animation, pris à travers la conception de chacune de ses œuvres, dispose d’une histoire propre avec des sources qui lui sont également personnelles. Ce compte-rendu de colloque universitaire se propose de plonger dans la réflexion de la fabrication du cinéma d’animation en nageant dans les eaux de sa singularité.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Parution du livre La Fabrique de l’animation. Pièces filmiques en chantier

Cet ouvrage qui s’inscrit dans la collection ambitieuse consacrée aux cinémas d’animation au sein des éditions L’Harmattan est le compte-rendu d’un colloque international organisé à l’université Toulouse Jean Jaurès (anciennement Le Mirail) en avril 2019 intitulé « La fabrique de l’animation. Document(s) avec/sur ». Ce rendez-vous universitaire fut l’opportunité de réunir à la fois des chercheurs, des cinéastes et des conservateurs au sein des institutions telles que les cinémathèques, qui ont pris la parole pour faire découvrir leurs expériences et transmettre leurs résultats, tout d’abord oralement et visuellement, et à présent autour de la lecture de la publication de cet ouvrage.

Il y est question à quelques reprises du cinéma d’animation japonais, à travers la longue histoire de la société Toei, mais aussi des sources d’inspirations géographiques à l’œuvre dans le cinéma d’Hayao Miyazaki aux studios Ghibli. Le cinéma de Jiri Trnka est également invité à se révéler autour de la voix du spécialiste en herbe Pascal Vimenet.

Ensuite, la plus grande partie des chapitres de cet ouvrage est consacrée au travail des cinéastes de l’animation par la voix-même. On trouve ainsi l’intervention de Jean-François Laguionie qui après avoir réalisé plusieurs longs métrages, vient ici présenter sous la forme d’un premier animatique son prochain projet dont il ignore encore s’il pourra être réalisé : Slocum. D’autres cinéastes plus confidentiels mais aux recherches profondes livrent leurs expérimentations autour de leurs courts métrages animés avec différents outils, s’inspirant du land art, de la météorologie, de la cartographie mentale, des impressions laissées par les œuvres de l’histoire du cinéma ou encore d’un outil mythique : l’écran d’épingles.

Le rôle du making of comme outil de promotion et/ou pédagogique dans le cinéma d’animation est ici interrogé. Pour finir, une grande partie de la discussion est offerte au thème de la conservation des matériaux du cinéma d’animation dans les cinémathèques, autour notamment de leur préservation et de leur disponibilité.

Une réflexion dense et plurielle qui laisse une large place à la diversité des cinémas d’animation dont la diversité des sources de la fabrique entraîne la diversité des expressions filmiques. Un bel hommage à la force poétique des cinémas d’animation pour aller creuser très loin dans l’imaginaire de chacun.

La Fabrique de l’animation. Pièces filmiques en chantier
ouvrage sous la direction de Patrick Barrès, Bérénice Bonhomme, Pascal Vimenet

Nombre de pages : 250
Format : 15,5 x 24 cm
Date de sortie (France) : 16 juillet 2021
Éditeur : L’Harmattan
Collection : Cinémas d’animation

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Politique
À l’approche de « l’élection reine », le vote bousculé
Au fil des scrutins, il semble de plus en plus difficile d’y voir clair dans les comportements électoraux. Deux ouvrages s’attaquent au problème sur des bases simples : comprendre et réhabiliter les absents des urnes et ajouter la loupe des histoires individuelles.
par Mathilde Goanec
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart