Commentaire recomposé.

Plusieurs commentaires, dépubliés, de personnes qui se causaient en se collant sans vergogne dans le bel article d'Antoine Perraud, l'Abel de Caïn a l'essieu de velours. Et on recompose l'ensemble. Je mets les miens, (je viens ici parce que c'est collectif), et j'espère que Baloz, Emma RougeGorge et autres vont me rejoindre. En même temps (!), un pticoucou à Graindzel.

mer-dalors-1

Mer d'alors ! J'ai l'impression d'être le dindon d'la farce. Y avait des gens qui déconnaient, ça m'a donné envie, j'ai mis mon grain de sel. Et paf ! ça n'a pas plu au maître, tout dépublié ! Y compris ma protestation finale. Maintenant je comprends ce qui était écrit en petites lettres ! Vingt dieux, qu'est-ce qu'on rigole ! Revoilà tous les miens ici. Pour qu'on puisse retrouver l'ordre, vouzavéka mettre votre commentaire dépublié en commentaire, en essayant d'indiquer sa place. Et moi j'éditerai le billet en conséquence. Si j'ai bonne mémoire, on en était à trois articles pommadesques, dont un des miens. Ceux-ci ne sont pas dépubliés. Donc on s'en fout. On met que ceux qui sont dépubliés. C'est un attentat à la censure, que je revendique, dique, dique, dans l'écriture.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.