Mostra de Venise 2019 : "Fiebre austral" de Thomas Woodroffe

En 1986, une femme qui vit retirée avec son fils dans les montagnes du sud du Chili accueille l'ami blessé de son fils. La souffrance d'une blessure se transforme de manière inédite en organe de plaisir.

"Fiebre austral" de Thomas Woodroffe © DR "Fiebre austral" de Thomas Woodroffe © DR

Compétition court métrage Orizzonti du festival international de cinéma de Venise 2019 : Fiebre austral de Thomas Woodroffe

Présenté en compétition officielle à la 75e édition du festival international de cinéma de Venise, avant d'être diffusé dans les festivals de San Sebastián et Toronto, le court métrage de Thomas Woodroffe convoque une étrangeté surréaliste où une plaie béante devient un organe sexuel source de plaisir. Cette situation inattendue lie un adolescent et la mère de l'ami de celui-ci. Tout se passe dans le contexte historique du Chili de 1986 durant la dictature de Pinochet. Le malaise créé par l'association entre la violence faite à l'intégrité du corps et la sexualité étrange renvoie aux préoccupations de David Cronenberg où le corps est une altérité à part entière interrogée indéfiniment. Le plaisir sexuel d'une mère isolée dans le contexte répressif de la dictature se double d'une initiation érotique pour un jeune homme. Au final, est-ce que tout cela a eu lieu ? Cette séquence étrange ne serait-elle pas un moment onirique favorisée par la réclusion sociale d'une mère célibataire ? Le réalisateur et scénariste cultive par sa mise en scène la liberté d'interprétation, comme si dans le contexte du Chili de 1986 chaque événement ne pouvait qu'être interprété à demi-mots. Serait-ce aussi la métaphore de la politique d'un pays qui a tellement associé durant la dictature une violence institutionnalisée que celle-ci parasite aussi l'espace de l'intimité sexuelle ? Autant d'hypothèses que Thomas Woodroffe laisse ouvertes avec l'appui du jeu subtil et dans une grande économie de mots de Francisca Gavilán (fascinante interprète de Violeta Parra dans Violeta d'Andrès Wood).

 

 

 

Fiebre austral
de Thomas Woodroffe
Fiction
20 minutes. Chili, 2019.
Couleur
Langue originale : espagnol

Avec : Francisca Gavilán, Nicolás Sobarzo, Roberto Villena, José Soza
Scénario : Thomas Woodroffe, Camila Aboitiz, Gabriel Goicoechea
Images : Emilia Martín
Montage : Camila Aboitiz, Gabriel Goicoechea
Son : Catalina Mateluna, Roberto Espinoza
Effets visuels : Franklin Sepúlveda
Décors : Rafael Pontigo
Costumes : Franklin Sepúlveda
Production : Brisa (Joaquín Echeverría, Pascual Mena), Apolillado (Rodrigo Díaz)

PRODUCTION:
Rodrigo Díaz , Joaquín Echeverría,Pascual Mena, - Brisa
Sarragosi 1443
7511123 – Providencia, Chile
Tel. 56988997824
jecheverriaa@gmail.com
http://www.brisafilms.com/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.