El Comandante yankee oublié de la révolution cubaine

Une enquête réalisée par Gani Jakupi sur William Alexander Morgan, guérillero, ancien soldat américain, qui a eu une responsabilité importante dans la participation à la victoire de la révolution cubaine face à la dictature de Batista et qui pourtant est effacé des livres d'histoire.

Parution du livre Enquête sur El Comandante Yankee de Gani Jakupi

Gani Jakupi est un dessinateur qui a publié des romans graphiques dès les années 1970 sur des thèmes divers. Lorsqu'il découvre par hasard l'existence du soldat américain William Alexander Morgan chef guérillero important dans la lutte contre le dictateur Batista à la fin des années 1950, il commence à mener une longue enquête aux quatre coins du monde afin de pouvoir restituer une histoire interdite des annales officielles cubaines. Gani Jakupi recueille ainsi différents témoignages dans le but de réaliser un roman graphique mettant en scène la vie de William Alexander Morgan, appelé par ses compagnons d'armes cubains « El Comandante Yankee » non sans quelque affection. Devenu héros national de la révolution cubaine il est néanmoins quelque temps plus tard déclaré complice de la CIA, jugé et très vite condamné à mort, sa femme restant emprisonnée plusieurs années après sa mort. Cet ouvrage édité par La Table Ronde comprend les différentes étapes de la recherche de Gani Jakupi enquêtant sur ce personnage historique atypique : dès lors, son histoire apparaît au fil de l'investigation restituant les dialogues mêmes de ses interlocuteurs et révélant ainsi « une autre histoire de la révolution cubaine ». Cet ouvrage est ainsi un complément au roman graphique, l'équivalent du making of pour un film.




electre-978-2-7103-8758-9-9782710387589
Enquête sur El Comandante Yankee. Une autre histoire de la révolution cubaine
de Gani Jakupi

Nombre de pages : 304
Date de sortie (France) : 6 juin 2019
Éditeur : La Table Ronde / Aire libre


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.