Billet de blog 10 févr. 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"L’Oubli que nous serons" (El olvido que seremos) de Fernando Trueba

Dans les années 1970 et 1980, à Medellín en Colombie, Héctor Abad Gómez est un médecin très impliqué dans l'amélioration des conditions sanitaires de ses contemporains et le père aimant et attentif de ses six enfants.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie DVD : L’Oubli que nous serons de Fernando Trueba

Fasciné par le best seller d’Héctor Abad Faciolince décrivant l’histoire autobiographique de sa relation avec son père, le cinéaste espagnol Fernando Trueba, soutenu et encouragé par le producteur-scénariste-réalisateur colombien hyperproductif Dago García, s’est lancé dans cette adaptation pour le cinéma avec l’appui de son frère David Trueba à l’écriture du scénario et l’interprétation du brillant acteur espagnol Javier Cámara. L’équipe de tournage est également pour une grande partie espagnole, notamment pour les postes clés mais le film a été tourné en Colombie avec une production majoritaire colombienne. Il en résulte un film qui laisse la part belle à la Colombie mais avec un recul qui ne permet pas d’entrer au plus près de la réalité sociale puisque les personnages principaux évoluent dans leur propre univers narratif. Au cœur de l’intrigue se trouve ainsi davantage mise en avant la relation fascinante d’amour entre un père et son fils, que les combats du médecin Héctor Abad Gómez assassiné pour ses implications sociale et politique.

"L’Oubli que nous serons" (El olvido que seremos) de Fernando Trueba © Nour Films

Quant à la mise en scène, elle est entièrement dévolue à l’adaptation du livre avec une rigueur et un respect du récit mais avec un manque criant de dynamisme. Il s’agit d’une adaptation sage construite sur l’héroïsation d’un homme hors du commun, père de six enfants et médecin très impliqué par les conditions sociales de ses contemporains. Fernando Trueba démontre encore son talent de metteur en scène avec notamment des constructions d’enchaînement de plans perspicaces mais ne se montre hélas pas très curieux du cœur du combat social de son personnage principal. Il en résulte certes un bel hommage pour un homme mais la société colombienne comme les actrices restent au second plan par rapport à leurs homologues masculins.

L’Oubli que nous serons
El olvido que seremos
de Fernando Trueba

Avec : Javier Cámara (Héctor Abad Gómez), Nicolás Reyes Cano (Quiquin, Héctor enfant), Juan Pablo Urrego (Héctor), Patricia Tamayo (Cecilia Faciolince), Maria Tereza Barreto (Mariluz), Laura Londoño (Clara), Elizabeth Minotta (Vicky), Kami Zea (Marta), Luciana Echeverry (Sol, enfant), Camila Zarate (Sol), Whit Stillman (Dr. Richard Saunders), Laura Rodriguez (Barbara), Luz Myriam Guarin (Sœur Josefa), Aida Morales (Gilma), Gustavo Angarita (Aguirre), Kepa Amuchastegui (l’archevêque), Gianina Arana, Adriana Ospina, Alberto Rodriguez, John Camilo Pinzón, Juan Manuel Aristizabal, Jesús Orlando Cadavid, Maria de las Marcedes Hernandez, María Ester Murillo, Alexander Gutiérrez, Juan Ángel Samper, Sharlyn Stacy Gray, Leduan Arango Mazoo, Emilio Alberto Arango
Colombie, 2020.
Durée : 135 min
Sortie en salles (France) : 9 juin 2021
Sortie France du DVD :  7 décembre 2021
Format : 2,35 – Couleur
Langue : espagnol - Sous-titres : français.
Éditeur : Nour Films

Bonus :
Making of (20')

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff