Rio de Janeiro : quel avenir pour des siècles d’anéantissement ?

Depuis 600 ans l’âme de la révolte ne cesse de se réincarner au Brésil pour faire face aux conquistadors du XVIe siècle, aux esclavagistes, à la dictature militaire et au fascisme créé autour de la guerre pour l’eau en 2096.

"Rio 2096 : Une histoire d'amour et de furie" de Luiz Bolognesi © Éditions Montparnasse "Rio 2096 : Une histoire d'amour et de furie" de Luiz Bolognesi © Éditions Montparnasse

Sortie DVD : Rio 2096 de Luiz Bolognesi

La cinéma d’animation est encore trop rare en Amérique latine, du moins quand il ose un point de vue personnel. Pourtant, quelques films pointent ici et là le bout de leur nez pour tenter de s’affirmer. Le festival d’Annecy soutient ce genre d’initiative et Rio 2096 de Luiz Bolognesi y a d’ailleurs reçu le Cristal du meilleur long métrage d’animation en 2013. Après une sortie discrète sur les écrans, le voici durablement installé dans son édition DVD. Son ambition voisine celle de l’autre film d’animation brésilien marquant de ces dernières années : Le Garçon et le monde d’Alê Abreu. Les deux films sont contemporains et ont tous deux fait le choix de raconter 500 ans d’oppression et de lutte permanente au Brésil. Avec Rio 2096 le récit est plus explicite puisque ce sont quatre périodes historiques distinctes du Brésil qui sont décrites. L’animation suit un dessin assez classique mais avec un ensemble assez sombre pour décrire des siècles d’histoire de génocide au Brésil avec cette situation finale de « no future » qu’illustre l’épisode se déroulant en 2096. L’enjeu pédagogique du film est de rappeler au public qu’il n’y a qu’un avenir plongé dans l’obscurité pour une méconnaissance du passé. Dans une atmosphère désabusée, Luiz Bolognesi qui réalise ici son premier long métrage de fiction et qui plus est d’animation, appelle ainsi à une prise de conscience nationale des Brésiliens à l’égard de leur propre histoire alors que les politiques révisionnistes du pays ne cessent de la réduire en miettes dans leurs harangues. Le film s’adresse à un public averti en raison des scènes où l’hémoglobine coule à flot dans diverses scènes de massacres. Le film est un cri d’alarme quant à la situation politique brésilienne actuelle, toujours tendue après l’annonce de l’assassinat de Marielle Franco, conseillère municipale à Rio de Janeiro.

 

 

3346030028865

Uma História de Amor e Fúria

de Luiz Bolognesi
Avec : Selton Mello (Guerreiro Imortal), Camila Pitanga (Janaina), Rodrigo Santoro (Piatã), Bemvindo Sequeira), Sergio Garcia Moreno), Paulo Goulart
Brésil, 2013.
Durée : 75 min
Sortie en salles (France) : 27 juillet 2016
Sortie France du DVD : 29 août 2017
Couleur
Langue : portugais - Sous-titres : français.
Éditeur : Éditions Montparnasse

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.