"Victor Jara n°2547" un film d’Elvira Diaz

Hector Herrera porte un secret qu’il a longtemps tu et qu’il révèle concernant les conditions dans lesquelles il a retrouvé le corps de l’ambassadeur culturel du gouvernement d’Allende et inoubliable chanteur pour toute génération de Chiliens : Victor Jara.

"Victor Jara n°2547" d’Elvira Diaz © C-P Productions "Victor Jara n°2547" d’Elvira Diaz © C-P Productions
Au sujet de l’édition DVD : Victor Jara n°2547 d’Elvira Diaz

Dans ce second volet consacré à la mémoire chilienne, Elvira Diaz reprend une figure qui associe chanson engagée et lutte politique dans le Chili assassiné par la dictature du nouvel ordre répressif. Après son oncle Porfirio Diaz dans Y volveré, Elvira Diaz se rapproche de la figure populaire du chanteur Victor Jara, violemment assassiné (44 balles dans son corps !) pour tout ce qu’il représentait et qui effrayait tant les militaires de l’époque. Si le chanteur est au centre du documentaire, le vrai sujet est porté par Hector Herrera, celui qui a reconnu son corps dans la morgue et qui a permis que celui-ci puisse être enterré, évitant le drame infini des disparus politiques dont les corps sont encore recherchés par leurs proches. De la figure connue devenue le martyr de la violence qui allait déferler sur tout un pays, Elvira Diaz finit par se concentrer peu à peu sur son témoin qu’elle suit avec sa caméra, Hector Herrera se confrontant physiquement aux lieux de mémoire et interrogeant d’autres témoins de l’époque.

Ainsi, Victor Jara est la première porte d’entrée pour découvrir la mémoire vivante d’un homme humble qui porte encore les stigmates de la violence sans précédent d’une force politique étatique à l’encontre de toute une part de sa population. L’âme libre et forte de Victor Jara est encore de nos jours bien vivante à travers ses chansons auquel le film rend un pudique hommage. C’est là aussi la perspicacité des choix de mise en scène d’Elvira Diaz consistant à faire un portrait lumineux d’un homme pétri d’humilité sans chercher à user du spectaculaire d’une figure héroïque. Telle est la dignité du travail de mémoire réalisé ici permettant un profond et honnête deuil.

 

 

victorjara-jaquette-boutique-732x1024
Victor Jara n°2547
d’Elvira Diaz
Avec : Porfirio Diaz
France – 2014.
Durée : 60 min
Sortie France du DVD : 22 janvier 2015
Couleur
Langue : espagnol - Sous-titres : français.
Éditeur : C-P Productions / Un pas de côté
Bonus :
un entretien inédit avec Hector Herrera par Pierre Carles, Nina Faure et Annie Gonzalez
un livret 12 pages autour du tableau Hector le chilien de Gérard Lattier.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.