L’adoption, un sujet de discrimination

Cecilia et Diego reçoivent chez eux Joel, 9 ans, qu’ils pourront adopter au bout de six mois. L’intégration à l’école n’est pas si simple en raison du regard discriminant des autres parents à son égard.

"Joel, une enfance en Patagonie" de Carlos Sorin © ESC "Joel, une enfance en Patagonie" de Carlos Sorin © ESC
Sortie DVD : Joel, une enfance en Patagonie de Carlos Sorin

Les spectateurs français avaient découvert au début des années 2000 un nouvel élan du cinéma argentin dont Carlos Sorin faisait partie avec Historias mínimas (2002) et Bombon el perro (2004). Il a poursuivi la réalisation de longs métrages à un rythme régulier privilégiant une mise en scène minimaliste toujours au service de ses personnages principaux dont les récits de fiction témoignent d’une réalité documentaire de la société argentine actuelle.

Ses personnages sont souvent confrontés à la solitude comme on le retrouve ici autour de la question éminemment politique de l’adoption en Argentine. Un couple qui cherche à s’intégrer dans une communauté où il vient fraîchement de s’installer va se retrouver face à une violente expression de discrimination de la part de parents peu enclins à accueillir un enfant adopté. L’écriture de Carlos Sorin se révèle ici encore d’une brillante subtilité à avancer peu à peu les éléments de la psychologie de ses personnages jusqu’au climax de la confrontation face au reste de la société. Le personnage principal est finalement Cecilia, la mère qui ouvre le film au fil de ses pas affirmés dans la neige jusqu’à la scène finale qui symbolise une nouvelle étape d’affirmation personnelle. On ignore tout de ce couple en quête d’enfant mais on imagine qu’ils sont partis, prenant de la distance avec leurs familles respectives, dans une quête d’un havre de paix au cœur de la Patagonie. Or, la discrimination à l’égard de l’ailleurs y est d’autant plus forte que la population se veut « normale » et à l’abri de la violence du monde extérieur. La communauté ici présentée est chrétienne et son amour du prochain qu’elle proclame est éminemment conditionné. Face à son compagnon qui est prêt à toutes les compromissions pour pouvoir s’intégrer dans une société méprisante à l’égard de ce qui est identifié comme étranger, Cecilia conserve un sens instinctif de la justice et la rébellion face à l’iniquité ne peut dès lors venir que d’elle. Avec pudeur et subtilité, Carlos Sorin avec son film donne à voir et réfléchir l’engagement individuel de la lutte actuelle pour une société plus juste sans discrimination.

 

 

618bnbgaegl-sl1000
Joel, une enfance en Patagonie
Joel
de Carlos Sorin
Avec : Victoria Almeida (Cecilia), Diego Gentile (Diego), Joel Noguera (Joel), Ana Katz (Marta), Gustavo Daniele (Ferreyra), Emilce Festa (Nancy)
Argentine – 2018.
Durée : 99 min
Sortie en salles (France) : 10 juillet 2019
Sortie France du DVD : 19 novembre 2019
Format : 1,85 – Couleur
Langue : espagnol - Sous-titres : français.
Éditeur : Blaq Out
Distributeur : ESC Distribution

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.