Festival des 3 Continents de Nantes 2018 : "Temporada" d'André Novais Oliveira

"Temporada" d'André Novais Oliveira faisait partie de la sélection Ciné en Construction du festival Cinélatino de Toulouse en mars 2018. Il a ensuite été sélectionné à Locarno, avant d'être sélectionné conjointement en compétition officielle des festivals 3 Continents de Nantes et Entrevues de Belfort.

"Temporada" d'André Novais Oliveira © DR "Temporada" d'André Novais Oliveira © DR

Juliana quitte la petite localité Itaúna pour venir travailler dans la ville de Contagem au sein d'une équipe qui sensibilise la population pour éradiquer des épidémies. Elle porte en elle la douleur d'une séparation.

Au fil des œuvres cinématographiques brésiliennes visibles en France, se dessine une nouvelle géographie des villes. Kleber Mendonça Filho avait ainsi générer de l'étrange et du politique autour de sa ville natale de Recife dans ses courts aussi bien que ses longs métrages Les Bruits de Recife et Aquarius. Temporada s'inscrit aussi dans ce nouveau rapport à la ville brésilienne qui tranche avec ce que l'on avait pu découvrir quelques décennies plus tôt autour de films consacrés à la violence endémique au sein des favelas et qui a été reprise comme un cliché des plus néfaste et réducteur dans le cinéma hollywoodien ayant pour cadre de tournage le Brésil. Comme son titre l'indique (traduction littérale de Temporada : saison) le second long métrage d'André Novais Oliveira s'inscrit dans l'écoulement du temps, un climat contextuel chargé de chaleur dans lequel peuvent se développer certaines maladies et qui justifie l'intervention professionnelle des personnages, mais qui donne aussi un ton lancinant au sein
André Novais Oliveira poursuit son exploration des fractures indicibles au cœur des individus dans l'usure d'un couple et leur inscription dans la société après son premier long métrage Ela volta na quinta (2015). Cette fois-ci, son personnage central porte une souffrance qu'elle exprime pudiquement par petites touches, le réalisateur et scénariste du film prenant une distance subtile avec le mélodrame. Ainsi, les personnages ne sont jamais enfermés dans le drame de leur vie : ils se révèlent et se réalisent en permanence dans les liens qui les rattachent aux autres. Si Juliana est le personnage central qui évolue jusqu'à trouver un certain épanouissement en s'affranchissant de son passé associé à une rupture conjugale, le film est porté en même temps par toute la micro communauté de personnes qui naviguent autour d'elle. Le film bénéficie par ailleurs du montage de Gabriel Martins qui porte le récit en équilibrant bien la présence des personnages secondaires que l'opposition intérieurs/extérieurs dans le souci de dresser le portrait sensible d'un morceau de ville. Un film apaisé, solaire, qui ne nie jamais les difficultés sociales mais qui est fondamentalement enraciné dans un humanisme vivifiant !

 

 

Temporada
d'André Novais Oliveira
Fiction
113 minutes. Brésil, 2018.
Couleur
Langue originale : portugais

Avec : Grace Passô (Juliana), Russo Apr (Russão), Rejane Faria (Lúcia), Renato Novaes (Jairo), Juliana Abreu (Jaque), Hélio Ricardo (Hélio)
Scénario : André Novais Oliveira
Images : Wilssa Esser
Montage : Gabriel Martins
Musique : Pedro Santiago
Son : Marcos Lopes, Tiago Bello
Costumes : Rimenna Procópio
Décors : Diogo Hayashi
Production : Filmes de Plástico
Producteurs : André Novais Oliveira, Thiago Macêdo Correia, Maurilio Martins, Gabriel Martins
Producteur exécutif : Thiago Macêdo Correia
Vendeur international : FiGa Films

Contacts :
Filmes de Plástico
contato@filmesdeplastico.com.br

FiGa Films
www.figafilms.com
contact@figafilms.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.