"La Chute de Montesinos" un film d’Eduardo Guillot

La diffusion d’une vidéo prouvant la tentative de corruption orchestrée par Montesinos, le conseiller du président péruvien Fujimori à la fin des années 1990, met en branle la dictature. L’avocat José Ugaz est chargé de mener l’enquête qui doit permettre d’arrêter Montesinos.

"La Chute de Montesinos" (Caiga quien caiga) d’Eduardo Guillot © Bobine Films "La Chute de Montesinos" (Caiga quien caiga) d’Eduardo Guillot © Bobine Films
Film programmé durant la Semaine du cinéma péruvien 2020

En poursuivant les codes du cinéma politique de Sidney Lumet et Costa-Gavras, Eduardo Guillot s’est concentré sur l’histoire vraie qui a conduit à la destitution d’un président et à une dictature au Pérou où plus d’une centaine d’individus furent jugés et condamnés autour de lui. Le scénario est l’adaptation du livre écrit par l’avocat José Ugaz en charge de l’affaire au moment des faits. Le réalisateur propose de suivre la course-poursuite de l’avocat incorruptible face à un homme établi aux plus hautes sphères de l’organisation du pays et prêt à déclencher un coup d’État pour échapper à la justice de son pays. Il s’agit pourtant d’une histoire vraie qui s’est déroulée il y a tout juste deux décennies et qui permet de comprendre également les enjeux des mouvements sociaux du Pérou actuel. La réalité même dépassait tellement la fiction concernant les enjeux colossaux de corruption et d’assassinats de masse, qu’il fallait bien un livre puis un film pour interroger les consciences. Cette fiction permet ainsi de documenter le réel en utilisant les codes classiques de la fiction des thrillers politiques avec un intérêt certain pour le parcours de Montesinos, interprété avec un soin particulier par l’actuel Miguel Iza, qui n’est autre qu’une créature typique produit par son époque. Autour de cette histoire, La Chute de Montesinos permet de saisir ce qu’a pu être une réalité politique pour mieux interroger la construction d’une démocratie toujours en période de transition.

 

 

cache-57514661
La Chute de Montesinos
Caiga quien Caiga
d’Eduardo Guillot
Fiction
98 minutes. Pérou, 2018.
Couleur
Langue originale : espagnol

Avec : Miguel Iza (Vladimiro Montesinos), Eduardo Camino (José Ugaz), Javier Valdez (le ministre Bermudez), Kukuli Morante (Jackie), Gonzalo Molina (Saul), Alfonso Dibos (Eduardo), Jackelyne Vásquez (Matilde), José Miguel Arbulú (Boloña), Karina Jordán (Marina), Marcello Rivera (Vera), Sandro Calderón (Huaman), Milene Vásquez (Verónica), Caroll Chiara (la journaliste)

Scénario : Alejandro Maci, d’après une adaptation du roman de José Ugaz
Images : César Fe
Montage : Roberto Benavides
Musique : Pablo Borghi
Son : Edgard Lostanau
Directeur artistique : Marta Mendez
Production : Imagia Films
Producteurs :Cielo Garrido, Aman Kumar
Distributeur (France) : Bobine Films

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.