Le Goût du chlore

Roman aquatique. C’est le mot qui vient à l’esprit en feuilletant les pages du Goût du chlore de Bastien Vivès, aux éditions KSTR. Court métrage aussi. Théâtre aqueux et chromatique peut-être. Gamme et palette de talents assurément.  
Roman aquatique. C’est le mot qui vient à l’esprit en feuilletant les pages du Goût du chlore de Bastien Vivès, aux éditions KSTR. Court métrage aussi. Théâtre aqueux et chromatique peut-être. Gamme et palette de talents assurément.

 

 

60385387112-1212789193-430x630-jpg.jpg

 

Ces talents de narrateur et de dessinateur, Bastien Vivès les possède pleinement. Son Goût du chlore est monochrome. Il n’est pas monotone. Prenant le parti d’une unité de lieu, une piscine, hormis les rares flashbacks ou flashforwards, il semble immobiliser le temps dans ce temple aqueux, silencieux, chloré.

 

Une piscine comme prétexte. Une prescription comme point de départ. Aller nager. Pour aller mieux. Un jeune homme atteint de scoliose, sur les conseils de son kiné, décide de se mettre à la piscine. Pour pratiquer le crawl et soulager son dos. Après des débuts solitaires, il rencontre une jeune femme. Nageuse émérite. Ancienne championne. Elle lui apprend comment poser sa respiration, comment tendre les bras. Comment avancer plus vite. Il lui demande comment faire un demi-tour sous l’eau.

 

 

85558572goutchlor-ip001p016-fr-007p-copie-jpg.jpg

Dès les premières pages, nous y sommes. Ça sent le chlore, les odeurs de douches collectives, le lycra des maillots mouillés. Ça pique les yeux. Extrêmement visuel et peu disert, l’histoire est faite d’ombres portées, de vues sous-marines, de tranches de vies observées. Nous avons tous connu ces moments de solitude au milieu de la foule en maillot. A contempler le plafond de la piscine en faisant la planche.

 

610571376-pages-gout-du-chlore-viv-2-jpg.jpg

Le Goût du chlore est un voyage en apesanteur. En suspens. Un récit initiatique, celui d’une rencontre entre deux lignes d’eau, sur la ligne de flottaison des sentiments humains.

 

64449686piscinepl-jpg.jpg

 

 

Une histoire complète à la force visuelle impressionnante. Une belle histoire. Simplement. Au goût de chlore. Une histoire qui laisse tour à tour perplexe, pantois, mais qui ne laisse pas indifférent. Et qui marque durablement, la rétine et l’esprit.

 

27083867goutchlore-jpg.jpg

Bastien Vivès a obtenu pour cet album le prix "Ballon Rouge" du festival Quai des Bulles 2008 de Saint-Malo.

DB

Le goût du chlore, Bastien Vivès, Casterman, collection KSTR, 13,75 €

6830376174650-jpg.jpg

 

 

60385387112-1212789193-430x630-jpg.jpg

 

 

 

 

 

 

85558572goutchlor-ip001p016-fr-007p-copie-jpg.jpg

 

 

610571376-pages-gout-du-chlore-viv-2-jpg.jpg

 

 

64449686piscinepl-jpg.jpg

 

 

 

 

27083867goutchlore-jpg.jpg

6830376174650-jpg.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.