"A ciel Ouvert", un film de Mariana Otero

 

Un film à ne pas me manquer!


acielouvert.jpg


Voici un extrait d'une critique du film "A ciel ouvert", faite par Jean-Michel Frodon, suivie d'autres critiques de ce film et d'une présentation du livre associé au tournage de ce film (je ferai bientôt un billet sur ce livre).


L'auteur, Jean-Michel Frodon est critique de cinéma, notamment pour Le Monde, écrivain, enseignant. Il a dirigé Les Cahiers du Cinéma. Il anime Projection publique, le blog ciné de Slate.

 

http://www.slate.fr/story/82007/a-ciel-ouvert-mariana-otero

 

"«A ciel ouvert», de Mariana Otero: le puzzle sans fin du vivre ensemble"

 

"Le nouveau documentaire de la réalisatrice de «Histoire d'un secret» et «Entre nos mains» arrive magnifiquement à se hisser à la hauteur du mystère de ce qui s'y joue: celui de la folie, et de la singularité de chacun de ceux qui en sont atteint.

 

«A ciel ouvert», de Mariana Otero (Happiness Distribution/© Romain Baudéan).

- «A ciel ouvert», de Mariana Otero (Happiness Distribution/© Romain Baudéan). - extrait :

 

Voici un extrait de l'article :

(...)« Un film qui ressemble à ses personnages

« Pourtant, malgré cette perception du passage du temps et malgré ces héros, A ciel ouvert ne raconte pas une histoire. C’est comme si Mariana Otero avait été aimantée par l’importance et le caractère unique de chaque instant, de chaque protagoniste. Et du coup, il se passe quelque chose d’étrange: le film se met à ressembler à l’existence de ceux qu’il accompagne, au rapport au monde fractionné des enfants, à l’attention toujours localisée des intervenants.

« Faire un film suppose en principe de «trouver une forme», de donner une sorte d’unité de mouvement d’ensemble aux éléments assemblés. La force et la justesse d’A ciel ouvert tiennent au contraire à son caractère disjoint, qui déstabilise le spectateur (c’est bien le moins face à des enfants fous), et jamais ne lui rend une posture confortable.

« Il n’y a pourtant nul désagrément à regarder le film, et certainement aucun voyeurisme de situations spectaculairement dérangeantes. Parce que le regard sur les visages des enfants, leurs gestes, leurs corps, et aussi sur les lieux, intérieurs des bâtiments et prés alentours, est toujours «avec», jamais «contre». Et ainsi se déploie ce qui est le sens même de l’entreprise, l’évidence qu’il ne s’agit pas ici de témoigner d’une pratique particulière, de l’activité d’une institution ou des caractéristiques d’un problème, mais bien de se trouver de plain-pied avec ce qui concerne tout le monde, enfants et adultes, fous et pas fous (si ça existe).  (...) »



Vous pouvez aussi lire dans la presse:

 

« Tendre, optimiste et salutaire"

Première http://www.premiere.fr/film/A-Ciel-Ouvert-Documentaire-3757963


" Bouleversant"

Le Monde:  http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/01/07/a-ciel-ouvert-la-cineaste-la-camera-et-les-enfants_4343770_3246.html


"Captivant"

Le Figaro :http://www.lefigaro.fr/cinema/2014/01/07/03002-20140107ARTFIG00471--ciel-ouvert-exercice-de-vie.php


" On ressort de son film enrichi, ému et presque joyeux"

Les Inrocks: http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/ciel-ouvert/


« Du cinéma à l'état pur"

Nouvel Obshttp://cinema.nouvelobs.com/articles/29228-la-chronique-de-pascal-merigeau-critiques-a-ciel-ouvert-enfants-en-morceaux


" Un langage cinématographique prend corps qui passionne et touche très profondément"


L'Humanitéhttp://www.humanite.fr/culture/mariana-otero-devoile-des-sujets-vivants-556478

"Un documentaire passionnant"

La Croixhttp://www.la-croix.com/Culture/Cinema/Au-dela-des-apparences-2014-01-08-1086309

 

 

 

On peut lire encore :

 Téléramahttp://www.telerama.fr/cinema/films/a-ciel-ouvert,482919.php

 Libérationhttp://next.liberation.fr/cinema/2014/01/07/un-terrain-de-jeux-a-ciel-ouvert_971185

 La Viehttp://www.lavie.fr/culture/cinema/philomena-a-ciel-ouvert-pour-ton-anniversaire-etc-les-films-de-la-semaine-07-01-2014-48343_35.php

 L’expresshttp://www.lexpress.fr/culture/cinema/une-semaine-cinema-en-pret-a-porter_1312420.html?xtor=RSS-3011&google_editors_picks=true

 

 

Et plus encore sur :  

 http://www.acielouvert-lefilm.com/p/la-presse-en-parle.html

 

 

 

Sans oublier le livre:

 

À ciel ouvert, entretiens

 Le Courtil, l’invention au quotidien              

 De Mariana Otero  et Marie Brémond.

 Pour commander le livre il vous suffit d’imprimer, de compléter et de retourner cette page avec votre chèque à : Buddy Movies, c/o Christine Maillet 103, avenue Georges Gosnat BP 608 94200 Ivry-sur-Seine 


 "Dans ce livre, Mariana Otero invite le lecteur à approfondir la découverte de l’Institut Médico Pédagogique dans lequel elle a tourné son film À ciel ouvert. Accompagnée de Marie Brémond, l'une des intervenantes filmées, la cinéaste interroge les principaux fondateurs de ce lieu singulier sur sa création, les concepts théoriques qui le sous-tendent et son fonctionnement.

"Dans un dernier chapitre, à la croisée de leurs deux pratiques, Mariana Otero et Marie Brémond font dialoguer cinéma documentaire et psychanalyse, en revenant sur l’expérience que furent les repérages, le tournage et le montage d’À ciel ouvert.

"Le film et le livre forment un véritable diptyque : le premier fait vivre et comprendre, de façon sensible et émouvante, à travers le parcours de quelques enfants, d’autres manières de voir le monde ; le second transmet, de façon accessible, une pensée hors norme, stimulante et jubilatoire."



Pascal Boissel

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.