La "Déclaration de Cocoyoc"... kès-ce que c'est ?!

Comme vous l'avez compris, je carbure à l'info, tous azimuts et supports, dont la radio, qui "berce" ma vie depuis ma toute petite enfance....(j'adore la radio....). J'ai donc mes habitudes radio-audiotesques, dont l'émission "C'est pas du vent", sur RFI, consacrée aux questions environnementales et écologiques....

Je vous la recommande ! des émissions d'une vingtaine de minutes, qui passent le week-end, cliquer ici !

C'est dans une de ces émissions que j'ai entendu parler du "rapport de Cocoyoc" (cliquer ici pour écouter l'émission : "Pourquoi les sommets sur l’environnement piétinent ?").

Qu'est-ce que ce rapport ? :

"En 1974, à Cocoyoc, au Mexique, un colloque de l’Organisation des Nations unies (ONU) formulait une critique radicale du « développement », du modèle libre-échangiste et des rapports Nord-Sud. Ses conclusions furent vite enterrées…"

[...] la déclaration la plus radicale sur l’environnement issue de cette institution est gommée de l’histoire officielle. Rédigée en octobre 1974 dans la ville mexicaine de Cocoyoc, elle dessinait les contours d’un nouvel ordre international aux antipodes de celui qui nous est imposé actuellement.

[...]

La déclaration finale, datée du 23 octobre 1974, est un réquisitoire contre les politiques occidentales. Son premier paragraphe souligne l’échec des Nations unies, dont la Charte, élaborée en 1945, a produit un ordre international injuste. « Les affamés, les sans-abri et les illettrés sont plus nombreux aujourd’hui que lorsque les Nations unies ont été créées. » Les rapports de forces issus de « cinq siècles de contrôle colonial qui ont massivement concentré le pouvoir économique entre les mains d’un petit groupe de nations » n’ont pas été modifiés. Pour les rapporteurs, le problème n’est pas lié à un manque de richesses produites, mais à leur « mauvaise répartition et [à leur] mauvais usage ».


Lire ces extraits dans leur contexte, cet article du Monde Diplomatique publié en décembre 2011 : "A la conférence de Cocoyoc, le Sud liait écologie et égalité".


Sur Wikipédia également : cliquer ici

 

La déclaration de Cocoyoc du 23 octobre 1974 Traduction réalisée par Aurélien Bernier, Bénénice Bernier et Cécile Guillerme.



 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.