Portfolio

Pink House dans le Mississippi, la dernière clinique IVG

En traversant la ville en voiture, on aperçoit la Maison Rose pendant quelques instants. Le portillon est fermé, la clôture barrée d’un brise-vue occultant. (...) À la sortie de Jackson, on se demande combien de Celie de La Couleur pourpre sont venues trouver refuge dans cette clinique du Sud.
  1. Pink House– Candide au pays de Jackson

     

    Le Pape a beau pontifier en Une mondiale. Aux États-Unis, les Evangélistes d’Amérique ont beau pérorer dans leur chapelle et sur leurs chaînes de télé. En Floride ou au Texas, les lobbys anti-avortement ont beau harponner les passants sur les campus universitaires. Affiches dégoulinant de sang, à faire passer Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street, pour un enfant de chœur. À la clé : la culpabilité universelle. Harangues de slogans déclamés, dégoisés par des visages jeunes, très jeunes, et angéliques, soigneusement piochés, typiques de la diversité démocratique, peut-être les futurs décideurs et futures décideuses du pays hérité du Général-devenu-Président Andrew Jackson, surnommé « tough as old hickory » (dur comme un vieux noyer).

    Pendant ce temps-là, la Pink House ou Maison Rose fait de la résistance. À Jackson dans le Mississippi. Dans l’un des États parmi les plus pauvres des États-Unis, il ne reste plus qu’une seule clinique qui pratique l’avortement –  la Jackson Women’s Health Organization(Centre Médical de Jackson pour Femmes) au numéro 2903 sur l’interminable North State Street. Au service et à l’écoute des femmes qui décident d’interrompre leur grossesse, qui ne souhaitent pas avoir d’enfant à un moment de leur vie. Face aux attaques répétées des groupes anti-avortement et des législateurs qui veulent restreindre la loi IVG de 1973, la clinique se dresse en rose. Un rose candide, mais éclatant, presque récalcitrant sous un ciel de nuages blancs, non loin du centre-ville, dans un paysage d’églises, d’habitats et de commerces.

    En traversant la ville en voiture, on aperçoit la Maison Rose pendant quelques instants. Le portillon est fermé, la clôture barrée d’un brise-vue occultant. En mars-avril 2018, la bâche noire a eu raison du projet de loi le plus restrictif des États-Unis, interdisant l’avortement après 15 semaines de gestation et ne faisant aucun cas des viols et incestes. Pour l’heure, la rue est vide. Pas de protestataires. Pas de femmes qui entrent ou sortent.  À la sortie de Jackson, on se demande combien de Celie* sont venues trouver refuge dans cette clinique du Sud.

     

    *Dans La Couleur pourpre(1983) de Alice Walker, Celie est une adolescente d'une immense candeur. Violée par son beau-père (qu'elle croyait être son père), battue par son mari, elle finit par s’émanciper et trouver sa place dans la société.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.