Portfolio

Itinéraire en hiver (1) -- Golfe Juan

À Golfe Juan au coin d’une rue, voici venue l’heure du Déliclub, un comptoir gourmand entre épicerie fine et bistro exquis. On imagine Zelda et F. Scott Fitzgerald (d’avant Tendre est la nuit, d’avant la folie, le désenchantement) qui y font halte pour goûter à la vraie vie, au ravissement de l’instant, loin des frasques et beuveries de la French Riviera.
  1. Itinéraire en hiver – Golfe Juan

     

    À Golfe Juan au coin d’une rue, voici venue l’heure du Déliclub, un comptoir gourmand entre épicerie fine et bistro exquis. On imagine Zelda et F. Scott Fitzgerald (d’avant Tendre est la nuit, d’avant la folie, le désenchantement) qui y font halte pour goûter à la vraie vie, au ravissement de l’instant, loin des frasques et beuveries de la French Riviera. On imagine Romy Schneider-Rosalie avec Sami Frey-David qui y entrent pour savourer un moment d’intime solitude, comme s’ils avaient, sur un coup de tête, déserté le scénario de Claude Sautet et les plages de Noirmoutier.

    Pour déguster aussi des produits artisanaux par mille tonnerres délicieux. Fromages, friandises, charcuteries des régions de France et d’ailleurs. Àconsommer sur place ou à emporter. Du Jésus natif du Pays Basque ou de la Coppa salée, affinée, ficelée en Corse. Une bonne Tête de Moine ou un généreux Bleu du Vercors-Sassenage. Des Coucougnettes-au-cœur-d’amour-chocolaté et des Perles de Vignes-j’en-veux-par-poignées. Une bière rousse appelée Cougourdin à la courge et aux épices de Nice, riche et ambrée comme l’écume en Méditerranée. Ou encore un déli-café dit déliféerique, fabriqué par la Fée-Délices des lieux.

    L’après-midi à la sortie de l’école, dit la Fée-Délices des lieux, c’est tantôt gaufre tantôt saucisson, et quelquefois, c’est gaufre et saucisson, selon l’envie des uns et des autres à l’heure du goûter.

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.