Conférence : échec entrepreneurial, vers des solutions concrètes

Mercredi, le 10 juillet, la conférence sur les dysfonctionnements dans les procédures judiciaires et en particulier de liquidation judiciaire, se déclinera sur une note européenne. Une « Fédération Européenne de la légitime Justice » sera officialisée à Strasbourg. Et ce n'est pas tout.

Des solutions concrètes se dessinent... © Organisateurs Des solutions concrètes se dessinent... © Organisateurs
  (Réd) – La conférence « 360 degrés autour de l’entrepreneur » organisée par l’Association Aide Entreprise – Observatoire des Suicides et des Difficultés des (ex) Entrepreneurs et Indépendants (OSDEI), porte sur la stigmatisation de l’échec entrepreneurial qui, contrairement à la mentalité anglo-saxonne, empêche toute véritable réinsertion de ceux qui ont fait le choix, un jour, de travailler à leur compte. Pourtant, une telle réinsertion, constituerait une véritable plus-value pour l’Etat et pour les personnes concernées, la perspective d’une sortie d’une procédure souvent ubuesque.

Considérant les différentes démarches portées actuellement par cette association d’experts bénévoles, le travail semble, contre toute attente, porter ses fruits. Mercredi, l’Association Aide Entreprise entre dans une nouvelle dimension de son travail. Lors de la conférence « 360 degrés autour de l’entrepreneur », les liens entre des associations françaises et italiennes seront renforcés par l’officialisation d’une « Fédération Européenne de la légitime Justice ». A l’occasion de cette conférence, Aide Entreprise sera la première association européenne à rejoindre la Fédération dont le but est de soutenir des petites et moyennes entreprises et des citoyens en difficultés par leur mise en réseau, afin de pouvoir donner pour la première fois, par le biais de pétitions, référendums, activités médiatiques et recours collectifs, la voix aux personnes lésées dans ces procédures.

Brigitte Vitale, la présidente de l’Aide Entreprise, présentera non seulement le premier rapport OSDEI, rédigé avec un panel d’experts qui seront également présents et qui répondront aux questions du public, mais elle expliquera également la démarche qu’elle a su porter jusqu’au Ministère de la Justice et à l’Assemblée Nationale.

Sergio Bramini, conseiller du ministre de l’économie Luigi Di Maio ne viendra pas seul à Strasbourg. Avec lui, une délégation d’associations et entrepreneurs italiens qui rencontreront leurs homologues français et la symbolique de cette rencontre est claire: c’est dans la capitale européenne Strasbourg que sera lancée cette nouvelle fédération européenne. Une Pétition Européenne en faveur des petites et moyennes entreprises (qui constituent toujours le tissu le plus important pour l’emploi et la formation professionnelle) sera également lancée par Sergio Bramini.

Lors de cette conférence européenne, des experts de l’OSDEI, spécialistes de différents domaines comme le Droit, la Médecine, la Psychiatrie et les Médias, présenteront de nouvelles approches concrètes comment sortir de ces crises qui, à l’échelle européenne, détruisent tous les ans de centaines de milliers d’emplois, causent de dizaines de milliers de maladies graves, occasionnent des drames individuel et familiaux et représentent donc, une coût pharaonique.

L’après-midi, le Vice-Président de l’Assemblée Nationale Sylvain Waserman donnera les réponses aux questions formulées dans le titre de son intervention – « Quelles actions et quelles solutions concrètes ? ».

Bien entendu, le public franco-italien échangera avec les experts qui répondront pendant plusieurs séances de cette conférence directement aux interpellations. Vous pourrez consulter le programme de cette conférence ainsi que la liste des intervenants en cliquant sur CE LIEN. En vue du grand nombre de participants, une inscription est obligatoire et n’est valide qu’une fois confirmée par les organisateurs. Inscriptions : CLIQUEZ SUR CE LIEN

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.