Lo pèr i domine - La peur domine

Mabris té un bougue té bar partout, et kom dirai Kaf Malbar, cé un gar té rak partout, lu té parey un gar lé un zoizo dan son tête. Kom l'autre moun té dit " l'oisivité lé mère de toute band risque", a vrai dire cé té un gar té pa la ek sa.

Vagabondèr un boug la pa pèr

 

Mabris té un bougue té bar partout, et kom dirai Kaf Malbar, cé un gar té rak partout, lu té parey un gar lé un zoizo dan son tête. Kom l'autre moun té dit " l'oisivité lé mère de toute band risque", a vrai dire cé té un gar té pa la ek sa.

 

Plutard dan l'histoire irréelle de Mabris, té un kom si li té deveni un faux prophète, demoun té kapte a li ek intention, bokou domoun té yaime pa li, cété normal pour band zistoire la kour, dan un ghetto, peu domoun lé aimé en fait, même un propre frère i yaime pa l'autre frère, a koz zistoire l'amour. Cé kom plin moun i trompe l'un ek l'autre, i fé zistoire, a force trompé l'un et l'autre i fé génocide, akoz nana un raleur ! Un raleur ke lé parey un bougue i déteste toute se band zanbianss, kom ban flacon ranzé un par un a koté, i fé toute kalité parfum, vanille, framboise, menthe, citron, melon, voir zodèr fruits tropicala.

 

Tout band gar té vois son zistoir kom un moun la pa pèr avancé, dan le frize kronolozike, ki dirai domoun i aime bien languété par simple jeu, non ! Nou la pa pou di sa, mé kom un kompétition, un moun i languète un autre moun, pou zistoire le show, le spectacle, ou encore les paris sportifs.

La boxe, et aussi ses faux paris, kom quoi la pègre nana encore pou ralé pou rak toute la monnaie ! Band spectateur et acteur, cé kom un moun lé sur le ring une fois, et un si de suite, li sa assiz dossis son chaiz pou manzine kossa i peu spacé kan demoun i vey a li combatre, lé peu être intellizent. Band footballeur zot, i lé ek coatch, et avant prend l'entraînement néna une session, ou sa zot i vey télé ensemb, assis su un chaiz, revoir rediffusion de match, ek analyz de band coatch, komala la bien sanzé, akoz ek tablette google connecté, i gagne fé pause arrêt dessi imaz, et ek le doigt ou un stylex, fé kom sa nana bon pé zafèr po dessiné, des ronds, des traits pour tracé des courbes, des flèches direct, et bien d'autres encore. Nana aussi bon peu technique pour bien évalué la scène, dessin un triangle pour un libéro par exemple, tout sa lé konecté et i peu de ce fait être diffusé à l'autre bout du monde, komen l'équipe la i analyse en temp réelle zot prochaine stratégie avant monte sur le terrain ?

I pourré fé un coatch annexe dan un autre pays, ki voi en temps réel les placements, sur l'image, ou la vidéo. I peu aussi fé par exemple, kom si un bougue i travay ek un autre équipe adversaire, et compare zot méthode d'entrainement, ou de participation à la créativité et l'inventivité des placements, gestes dessi le terrain.

 

Tou so band zafèr, nou invente plu grand chose, un grand part band réalisation i fait pareil lo droit à l'improvisation, improvise dé troi performances, statistiques, arsanements pour zot spectacle la merde, zémotions exagérés, ou encor pliss band poussées, montées ladrénaline, ou descente de décélération (kom un fomme enceinte i néna descente zorgane) sur certaines parties lo mas. Soit donc, un match bien rythmé kom un maloya malbar, qui peu être analyzé sur son temps réel par zot miracle di kouran, lo lintellizence zartificielle parey band gar lé otomate kom la peau tomate zarbuste, FIFA lé un prototype de ce sak i spasse dessi lo terrain o gazon verdoyant bien tondu (kom un femme pitain dan métro parisien, son tabac lé tondi parey lo mouton ke moïse la reçu o lieu kass lo kolet son marmay (ti passaz rappel térolozik)), en réel, cé a dire dossi ou télé, avec dé trois zathlètes noir kom zidane,  en sair et en zos,  (d’ailleurs zidane nana un pipe de bamakoman dan son froc, et kan li bour son madame, elle i cri bismillah allah akbar, mi adore l’ékipe de france de footbal) mais bien entendu comme qui dirait lo band zimaz lé "synthétisé" en zimaz 3D. 

 

FIFA cé reskap donc kom un bon motèr d’évolution de nout bel teknolozi kontemporain, de sak i space dan lo renault espace de l’algérien qui habite in peu plu haut dan mon bloc, d'ailleurs lo compétition lé aussi rude sur le zeu vidéo ke su le sport collectif célèbre. Est-ce que FIFA de sa base de donnée, peu calculer un vrai match réel kom mon mémé té largue kou pète dan la cambrousse malgass ? Et analyze band déplacement comme des BOTS sous zintelligence zartificielle ? Cé a dire savoir ou prédire a l'avance un l'attaque ou un défense ? Faudrait mettre en place band zéquipes d'experts compétente, ce programme qui perdure depuis band zannées quatre ving dix. Tous les mois nana un moun i découvre le zeu ek son grand frère pédophile, kar le ti frère i suce touzour son gran frère ek plaisir et admiration pou li, lé devenu comme quelque soz de normal, kom manzé, boire, ou sié. Nana bon pé i zoué fifa kome sa, un besoin naturel. D’aiyèr FIFA cé un romède, ou un médicamen pou deux trois communistes la cour.

 

Mabris li cé plutôt l'inverse du moun i rest assiz son kaz pou aller zoué devan son konsole. Li lé parey vagabondèr, un gar i rak partout ! Sa na pa le temps, li ramas son monnaie, li viv dan somin, et bien entendu li la pa lo temp ke otre chose, découvrir lo planète kom i lé ! Kan li la fini baré, li la sié ek toute band domoun té atass a li, li té pa la ek band domoun i rakonte zafèr si li même si té pou honore a li ! Navé bon pé zistoire pou fé kom raconte son vie sir internet, pou lé té pa essentielle. Mai li té fait kan même, kan li té voyaz li té rode si le pays un nouvo téléphone et dekoi avoir un carte SIM ek un connexion 4G potable. Son vie té rythmé su lo vagabonderie, un peu kom ki feré un zeu de mot, VA GAR BOND (comme JAMES BOND) rie ( comme rire), tout le temp au quotidien li té oblizé voir lé soz kom nouvo zafèr. In scène inatendu, le savoir li té peu pense autrement, a force domoun té koné komen li té sa réazir, et komen li té sa voir sa autrement. Li peu être kom un moun té mazine un délire, un zistoire, un messaz personnel, un messaz top secret. Li nana plu d'un coups dan ses exploits, ou komen réalisé l'imparfait a partir de tout dan ses mains ? Cé kom si té explique ke ak tout l'or du monde, li loré dovenu l'homme le plu laid au monde ? Un peu kom si té fait la pire science pour évolué ! Ou komen enlaidir encore plis. Lé compliqué car effectivement, nora pluzieur zétape, pou la beauté naturelle ? La beauté artificielle peut-elle alors être une beauté qui surpasse le naturelle ? Komen un z'oeil i pourré  percevoir autrement ?

 

Do lo li la pa mêm pa in maïs

Li koné rienk la maliss

Ca in boug trankil

Li pouré être bien dan son ti zile

Mé li la voulu bouze partout

Cé un gar la kour i enfou

Li pa la ek toute domoun

In zour li sar loin jizka la moon

Pou li rêv son manièr

Pou li voir son zafèr

 

In gar lavé et li nora

Peut être zafèr lé bien gras

Dan son silence li lé bas

Pou un gar i grandi son bras

 

Son manièr kozé lé terrib

Dan son sac na pa RIB

Mem pa un compte en bank

Une vie payée ek billet pièce dan son mank

Zespri la monte si li

Cé kom un bougue lé parey Bruce lee

Son korp misklé la pa mieu

Mêm corps zeune et vieux

Son zorgane la pa prend mauvais traitement

Lé sûr bougue la i aime terriblemen

 

La personnalité de Mabris, peut être un gar la na la curiosité, la haine, et la parole de dieu ? Non, soré faux, sinon noré longtemp li loré arrêt bouzé et reste assiz dan un lieu clos pour enseigné a son père sak li noré appris ! Cé kom ki dirai un moun i fé la leçon à dieu, qui pourré permettre a li de sa ? Kom ki diré un moun i enseigne pa aux mortels, mais plutôt aux invisibles, aux êtres magnifiques, ou autres être envoutés ! Li noré pa le temps pou kozé ek demoun lé encore vivant ! Sa alors, pourtant Mabris, i peu dialogue longtemp tout seul ek li même, koz dan son tête ek son supérieur ou ses sbires, mé li la pa tout sa la, ca i reste dan son l'imazinaire ! Un gar i délire complètement, i arrêt debout dan somin et koz kom si cété un grand dialogue important en regardant devant soit, i fé pense a mwin parey band MMO RPG ek deux trois PNJ, pou aller faire la quête, cé kom si li té en permanence besoin d'avoir son monture, ou plutôt son "pet" invisible pou avancé, li noré eu une guilde, mais apparement li noré pa bezoin tout sa la dan la vie réel lé peut être pa parey. Li doit peut être fait le role play dan son matrice.

 

A vrai di si le monde régie partout kom sa de nos zours, ek domoun néna des émoticones, ou bien des smileys, peut être bien pour mieux enseigner, chaqu'un i choisi plu ou moin son rôle au sein de la société, et par le biais de communication, i peu alors évite certains problèmes, et parfois relié des alliances un peu partout. I fodré un beau zéclaireur créateur do réseau qui vadrouille partout ? Mais li lé vagabondèr, un gar i pass son temp même a li en spectacle, pour mieux être vu, li lé donc pa un passe partout, in gar i fonde dan la masse; son look lé pa orizinale pourtant, cé des habillements très simple.

 

D'ailleurs dotre domoun té kroi sa té pa le zanze, mé bokou o final navé rien a foutre, té vi pa sa kom ki diré kelke chose d'anormal; a force voir a li dessi internet si sertain réso sociaux, nana bon peu i vé mêm plu entendre de li, lé parey kom si navé pleins de lien té parle de li , et pourtant personne té pense a li tout le temp, kom un fan i pourré penser a RIHANNA sans arrêt. Li na pa son baz de donnée, té assez restreint, d'ailleurs li lavé payé personne pou avoir son visibilité, cété des gens plutôt kurieu a ce courant ke té examine kom un genre musicale ce à quoi néna comme nouveau, un genre de fil rss sur dé personnalité de ce genre, tenu sur des blogues a droite à gauche, pou voir kossa i lé band délire ? Lo zié té guete ali kom lo muzik TUPAC ALL EYES ON ME.

 

Cé kom ki dirai un moun i voudrai être au courant de l'actualité, li sa pa pass parey un moun la envie affiche a li su toute band suzet, li va reste bien dan son domaine, kossa donc té fait de bien ce Mabris et de mal ? Pour être si discuter de li koma a droite à gauche ? Est-ce un pièce monnaie la bate dan son dos ? Un délire de band zancien si li, noré permette a li crée son zistoire, un pensée d'arriéré ? Un pensé négative, un pensé positive ? Pourquoi la société té parle de li sans cesse...  Kom ki dirait nana un fantôme dan l'appartement. Alors kossa fo fé ? Pour voir si Mabris lé un bon bougue peut être néna un détecteur d'audace si li en permance, soré t-il capable, ou incapable de faire tel ou tel acte ? Peut être li noré la paresse, dans certaines occasions, ou certains maladresses. Kom ki dirait un zactèr sans simulation, quelqu'un qui n'improvise pas du tout, ou un marionette de plus, kom sir un l'album de Muse, ou Incubus, le fameux main dessus, qui détient des mains plus bas etc.

  

Édit : c'était pas ça que j'avais en mémoire, mais l'illustration de ce genre :

 

 

Muse - drone Muse - drone

La corruption de l'esprit de Mabris, li té rodé partout kan li té voyaz, cété un vagabondèr corrompus et forcé, sur entraîné pour sa, li té accepte demoun té koromp a li violemment, pour réaliser des actes pas possible, fallait bien faire le divertissement sous l'oeil de la caméra de surveillance, ou des médias, ou alors comme dirait détourne ou attirer l'attention sur des personnages clés.

Par exemple nana beaucoup de détermination dan son entouraz, le vélo sortie de nulle part, et une condition comme le sur-sportif qui explose de rire quand il court tout seul comme un con dan lo rue.

Li té parey un l'équipe d'aide soignant aussi, un fois li la réussis a apporte secours un moun té dan la détresse. Fallait réaliser le motèr, ou alors fallait comme dirait être zactèr, productèr, et vidéaste, de ce fait li té fait comme li même ses propres scénarios, mais li té zamé rémunéré pour ça !

Un production peut être Underground, cé kom sa ke li la appris ke li té fé exprès être corrompus, pour avoir les pires zidées auquelles nous soupçonne pas, ou comment avoir la meilleur idée dans la vie réelle au bon moment, pour guider avec certitudes son band "pets" ou plutôt son unique "pet" indectétable, proche de li en permanence, li noré bien du évaluer lo band risques mais pour sa, nana bon peu condition, komen in moun i peu reste mobile tout seul en vêtement noir avec un téléphone à la main, a surveille à droite à gauche, kossa li té pou écoute dan téléphone ou attende de particulier, est-ce des sorties ou des escapades sous très hautes surveillances? Kom ki dirait tout sa sorai minitieusement préparé a l'avance, comme ma la vé expliqué dan un vieu billet, un scénario écrit six mois à l'avance pou être réalisé a la perfection le jour J ! Ki lé l'autèr de son propre auteur ? Ou une kestion encore plu débile, ki lé le dieu de dieu ? Tout bougue kap di a ou mé dieu lé unique li né pa de supérieur, par contre li néna zenfant, li dovré être alors un genre de Dieu des dieux ? Mais sa apparemment persone i enseigne amwin sa, (pou sa mwin nana beaucoup de livre sur les relizion mais la pa finir lire.)

 

Pêcher pour mieux se rattraper plus tard ? Et puis koi encore ? ki pourrai dire évaluer lo risque, ou komen faire pété un bombe nucléaire et avec un seule prière de une phrase, le péché est déjà pardonné par lo seignèr des seignèrs tout puissant ?

Purée soré difficile de voir la vie koma, alors ke l'autre li rale une peau, et li doit attendre un mois avant le pardon de dieu ?

Ha ba mounoi néna des degrés du pardonaz alors.

 

Combien faut payer pour être pardonner alors ?

 

Mabris cé un kaf, pou pa di un négro coupé, li lé kom ki diré un bougue i néna un cerveau deux cheuvo dan son tête, nana aussi kaf nana cerveau lamborghini dan son tête, ou band cervo réglé kom zorloz suisse, ou un servo digitale, ou analozik, nana plizieur type servo kaf, kom ki diré, cervo maître, ou cervo zesclav, ou cervo maître et zesclav, ainsi que toute sat lé expliqué dan lo code noir. Mon ami Rakoutchouk.

 

Lo band sarklo noir kom un gros boule dan l’émission télé, Motus, ensemb Tieri Bekaro, lu néna telmen larzen, ke li koné pa kossa fo fé ensemb, alors son boul noir la mèt dan la fesse Thierry Gilardi, et son trou d’ki la élarzi. Domoun la pèr politicien akoz zot néna un cabo de 10 mètres de longs, i transperce lo trou d’ki pou ressortir par lo gorze. Domoun i boir l’alcool aprè i rak zot gorze pareil criminel la K.E.E

 

Toute domoun la boire ensembe, et la sniffe deux troi rail cocaine, brigand, chenapan ek policié. Té un gran fiesta dédié à l’Afriquiya. Toute marmaille té sodomizé, et bien entendu deux troi té égorgé sans anesthésie. Un bon génocide franchouillard, comme domoun i aime voir et entendre.

Kan vi wa toussa moun fini languété, zot lé parey band gar la kour, i néna tatouaz dan zot dos, tatouaz dan son main, sir la lèvre, les points, et aussi pleins zano partout.

Lo bon kaf .com, i lé pa la ek TOR et toute zanimo i bour band fomme voilé, d’ailleurs sodome et ghomorre cé in ti zafèr do pipi chat, komparé a la cours créole. ANOU kréole, nou la pa la ek zot, nou la pa la ek sa ! Lo satanisme mondialisme lé fini dépassé dopui l’indépendance, band zile anciennement colonizé. Band domoun i fé la politique zot la peur perde l’arzent et la gloire. Pou sa in dé, lé fini rentré la zol kom BERNARD TAPIS, tou tou you tou, ek marseille la fé la fête kan même, en tiran deux troi kalasnikov, pou tué deux trois dealer de shit. Lé bizarre kan même non ?

 

Kan vi wa, toussa moun la pa la ek sa, lo band zournaliste la pris la montée d’adrénaline pou croire zot lé blanc, parey pharaon, mai zot messaz té pa bien compris, kar boucou la éteinde radio pou allé war sur twitch tv. Band vieu moun la pi l’aze pou penser néna bon pé, zot i préfère radio ensemb télévision, amateur, voir même clip, musique, podcast amateur : un part de marché s’envolle pou Lagardère et compagnie. Kan a l’autre couyon de DASSAULT, li la fini trop boir de sperme Lallemand, pou konèt kossa fo fé ek son smartphone, d’ailleurs bon peu zallemand lé mort, grâce à son ti complot, germano-français. Mais toute band domoun lé encore vivant, i gagne pa kozé, a koz l’omerta présidentielle imposé par band Nations Unis, et band O.N.U kask bleu la kapab dovenir kask rouz. Mais pou lo moment, Jean Pierre Palmade néna encore deux troi viagra pou  li bour mon fesse. Et mwin ma la pa la. Li kap raplike lo pommade aussi, ek deux trois salive i passe bien.

 

Kan vi wa toussa noir i fé la guerre, mi di koma, peut être domain zot va trouv un fomme pou soigne zot douleur, ou un bon dié pou soigne zot zyé. Pou lo moment, rien à signaler, domoun lé bien et bel lobotomisé pou pas arrêté. Kan zextraterrestre sa débarqué, reskap nou nora un nouveau secret d’état comme la zone 51. Peut être kom ma la di dovant komissariat Melun, fo mèt un patrouille police municipale dan le SAHARA, reskap nora pi bozoin l’armée, et nora CRIPS and Blood dossi Dromadaire, pour zoner dan lo sable.

Va fait clip dan désert parey band gangster occidentale ke BOKO HARAM i tolèr pa trop, et nana un dé sa gagne zot monnaie koma, vi wa encore lo sinoi i ral un peu akoz son riz i poussa pa dossi la terre mon zancestre maman Afrikiya.

 

Kan mwin la pense, mon famille la mort, mwin la dit koma, pli tar mi reveré azot aiyèr, et d’ailleurs mwin aussi mi lé bien lobotomisé kontre la raze, la caze o folle, et l’amour ensemb la joie. Sans oublier band zémotion komme la peur, la haine, la routine et compagnie.

Mi la pa la ek deux trois pédés, ou lesbiennes, si zot fé jouir si mwin kan mi dor, alé fait bour zot famille do mafieux de merde !

Mwin mi lé pa du tout content, do ce monde pourris, ki pue la taille, et toute band moun kap manipule amwin zot ka fé bour zot nénène, d’ailleurs mi pratique mon rolizion kom personne. Et si nana d’autres na zafèr pou di si mwin, alé fé bour zot ki ! Band moukate !

 

 

 Dédicace a SALAH TELECOM DU MEE (77350)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.