Lo passion de band mécanique

Na moun i yaime bricoler. Zot i aime lo loto, lo moto, ek aussi toute nafèr zot nana pou mèt do troi boulon, ek do troi vis.

Lo passion de band mécanique

 

Na moun i yaime bricoler. Zot i aime lo loto, lo moto, ek aussi toute nafèr zot nana pou mèt do troi boulon, ek do troi vis.

Nana moun i aime aussi les gros moteurs, kom lo ban vié motèr. Nana cynlindré, nana soupape, nana aussi bon pé zafèr kom frein, diske, piston, voir toute robuste train pou manié lo mécanique. Sans oublier lo band suspension, lo filtre, carburateur, lo pompe, la courroie, l’altanatèr, voir encore lo phare et aussi lo ti lampe pou sanzé parfois.

Mécanicien la pa facile pou toute domoun, et kom ki dirai mon tonton, band nouvo l’auto i fo avoir lo ti clé spéciale de se band vendèr, concessionnaire, paye la marque encore plis pou rouv lo capot.

Toute moun na pa un nouvo véhicule, ou un nouvo zafèr pou bricole son vié épave. Kom dirai mon papa, son vié sarette.

Dossi la route nou croize toute kalité véhicule, a moteur, essence, diesel etc. Kan nou pense toute moune i la pa la ek sa. Nou karkul sa lé kom un malédiction. Kar un moun la boir si la route, i kap sapé po bar dessi lo toît po retourne son loto, et lo band pompier, lé obliz pli la tole pou fé tire lo corp coincé entre lo guidon et lo siège. Domoun i roul en malbar dossi la route, kom si navé la braise dessi lo pédale d’accélération. Nou kroi bien do fé i prend dan son habitacle, car croi moin, kan sa i dékone sérié si la route, na un dé fini mort brilé sur zot volant a force ral su l’accélérateur. Zot i passe vitesse, parey moun la bézoin ral si zot kabo, po fé lèv a li !

 

Kan toute moun la pa compris sa, un dé, la fini vire en charogne pou kap kroire encore, bénir son rétroviseur et mèt un ti croix i pendille, pou fé kroire un dé zot, lé fini kroyan. Toute moun la, bien entendu zot na travay, vie familiale, ek aussi un sien dan un cabane, ki kan lo volèr i rentre da cours, lo sien i aboie parey lo démon la passé dan zardin. Domoun i koné pi kissa i lé kom dirai mon autre tonton, lo volèr banane ?

Ki sa i lé lo bougue la coupe un rézime banane dan zardin la, mwin kap kroire encore, un autre mahorais, la fini rente dan lo cours, pou trape toute encore, mé a mounoi, si mwin té koné sa, mwin té kap donne un rézime banane labbé pierre, pou nourri deu troi zesklav la kour.

 

Volèr vol volèr ? Bin non oté, lé bien konu, toute moun la enseigne, zot même la zamé volé, amwin par contre ma la fini volé, mi croi un zour ma la rent dan lo ti boutik vol bon pé bonbon, swim goum, ek deux trois pastilles, mon poche té pleins, et ma la sorti koma, ma la fini volé aussi un stylo BASKETTEUR, et bana la trap amwin, mon papa lavé honte, oui mwin mi té volèr, ma la aussi fini vol un carte mémoire playstation, a mon dalon ki navé un bo piscine, à Michel.

 

D’ailleurs zordi mi ral mon karkasse en penssant a ce band zistoire la, peut être pou sa mon malédiction i traine encore. Mwin la eu des problèmes, mé tout le temps mon mensonge, la fé de sak mi lé, un bobar de plus, un bobar de mwin, fransement, la terre tourne touzour.

 

Kan ma la grandi ma la mank de rien apparemment, mon bonbon malavé volé, malavé ossi donne deu troi mi kroi, lo carte mémoire ma lavé donné, mé par kontre le stylo basketteur, ma la pa gagne donné, mé mon papa la fini par achète a li kan même. Kan mi té marmay nou té manz dan zeskalier, ek deux trois dalons, nou té partaze nout repas dan zeskalier, nou kompare not kabo dan zeskalier, nou té koné kissa lavé ti pipe, kissa lavé gro pipe, un peu kom tout les midis. Nou té sote baro pou rentre ou sortir lékole, nou sote portail pou rente dan la kaz domoun. Mais zamé nou té vol koi ke soit dan le band zetablissement, ou dan le band maizon. Nou navé mové manièr, et d’ailleurs bon peu té koné kossa nou fé. La délinquance la pa konnu amwin, mi té pa trop la ek sa, et kom ma lavé pa bezoin l’arzent, mwin té pa raketeur. D’ailleurs cé band mot ke mi emploi jamais. Sof kan mi sen amwin victime, mi répète kom un insouciant, toujours voulu fé le bad boy, mai en vrai mi koné mi vo pa deux centimes.

 

Kom boukou domoun, nou lavé pa honte, nou té kroi touzour du mwin, ke té une band rivale d’une autre ville ke té enveu a nout ti koin, kan nou té parle d’autres par les villes, ou d’autres cités, navé touzour un té dit la ba, domoun lé pli cho k’ici. Kroi mwin, navé dé zidées sur komen i espace, chakun navé son récit, vis à vis de ça, se band délire, de sak i espace a droite a gauche, comme le carrelage en bas moufia, ou sa soit dizan navé moun té tourne sur la tête dessus, po danser. Dopi l’heure ma la zamé vu sa la ba, mé mi kroi bien ek le style du coin, ke té un phénomène normal.

Cété kom un légende, le moun i vien la po dansé, té kom un spot. Nou lavé ossi aussi band prézuzé kom un moun lé sportif ou danseur, li té pa kome si li té boir et fime le zoin kom un trou, ou kom un moun lé un pé hasardeux dan son style. D’ailleurs, nou lavé estimé ke si ou té veu mégri band trin koma fallait pa prend la gnole, ou je ne sais quoi d’autres, voir si ou té veu aprécié, fallait pa mélanz simik ek natirel. Bon pé domoun té fé boir aou son bière, ou son boutey l’alcool, et nou té pense ke kom dirait le dicton «  lé chrétien » voir «  lé d’origine », cé a dire un alcool sans rien d’autres que de l’alcool. En vrai, nou té fé zust confiance par ce zenr parole.

Kan un soir, un gar lavé di amwin, ma la mèt ceci ou cela dan le verre ou le boutey, nou té kom si nou té accepte avant de boir, les effets ke sa succédé, nou té en quelque sorte pas trompé, mais avertie. Mi parle dé rivotril, des cachetons bleus etc. Mi té pa un abuseur de ce genre de merde ke malavé zamé acheté.

 

Par contre dire la taille souvent sur internet té mon beau passe temps. Et sa mi regrette de pli pouvoir faire, kar ici en vrai, i zoué pa trop koma. Mwin té zuré, dire des mensonges, et ré-écrire des passazs ke mi té yaime dan dé muzik ou dan des films.

 

Mi peu pas reproche un moun ou son band dalon, davoir tire amwin vers le bas, zordi même mwin la po pense sa, et mi estime touzour pa ke un moun i plonge amwin vers le bas, ou bien un mauvais compagnie… D’ayeur mi pense sincèrement, ke cé dé banalité, voir le degré de débilité, ou de band conneries, i rend pa mwin blazé, mai pourtant kan ma la vu zuskou ma la parti pou dire la merde ; mi pense franchement, ke ma la fini ek sa. Mi lé o poin de dire, que si na un i veu ékouté, tant mieux pou li, reskap in zour nora vraiment deux trois, sa aussi azouté un zartifice, a l’effet pyrotechnique. Si mwin té kap dire encore, bombarbe domoun, mi lé pa apte. Mé par contre, dire aussi fé la paix entre domoun, mwin lé pa apte. Kar kan ou croire, ou koné na zafèr i fo dire, kom na zafèr i fo pa dire. Sans établir un liste.

 

Lo mensonze i improvise plus, mwin lé sans arrêt en train de dire amwin koma, ke band mensonze i improvise pli, kar a ce rythme, cé bel et bien un projet commun ke mi fé parti ensemble, mwin lé satisfait d’être guidé pou sa ; kom le code de la route Fransé, imprimé en Sine. Un gyrophare bleu, ou un feu jaune.

 

Zurine.

 

Kan ma la vu en Afrik par exemple, do troi gar, lavé crée un moteur a l’urine, mi té pou di amwin koma ke navé boukou domoun, i pourré roulé ek zurine, navé un ossi lavé di ke navé un moteur pou roulé au méthane, ou à la merde domoun, mwin franchement mi trouv sa violent kom zidée ?

Cé de la triche non ? Et le pire, cé ke bana i di koma, ke le moteur i tourne kan même ek l’engrenage toussa pou ensuite le pot d’ésapement, i évacue aucun l’odèr, kan mi kroi toute zafèr, la, mi di putain, soré anti-révolutionnaire do roule ek sa ? Ou koné poukwé ? Parce que mi lé sur avant zot i imazine roul au pétrol, zot lavé déjà testé toussala, motèr à gaz, moteur à charbon, etc.

 

Poukwé attende après, pou fé le band projet la précédé du zafèr ke lé utilizé a majorité, pou revenir dessus ? Cé a dire en gros, avoir fé toute ce band zinzéniosité, pou peaufiné un vieu procédé ?

Lé pa pou dire ke l’ordinatèr i existe dopi la nuit des temps, ou alors ke dan la pyramide pharaon avant les zuifs i kite zot egype pou allé sur la terre de YHWH, cé à dire Israël, ke navé déza cable RJ45, ek zordinatèr ? Nou pourré dire ke zot l’ordinateur té marche pa kom auzoudhui tant ka fère, kom dire par exemple domoun i fé l’ordinatèr pa ek kouran, mé mi koné pa… Ek le sable ? La terre ? L’eau ?

 

Toute carrosserie l’auto i jou in rôle nécessaire pou l’aérodynamisme, par exemple toute nafé lé essentielle a band courbe, forme, taille, larzeur, kom la preuve évidente pou band zaileron l’auto.

Kan nou wa toute domoun la envie, fait zistoire ek zot l’auto, zot lé kapab croire, encore ke noré un vega de plus dessi les routes de Frans’ !

 

Pouwa mwin encor in foi dan un l’auto i décole de 5km/h a 112km/h en trois secondes, fodré nana encore moteur komme FERRARI ou PORSCHE ?

Kar en vérité band bolide la, i accélère sans stop, fo un bon conducteur i kal pa kan fo passe lo vitesse, d’ailleurs domoun i bar vite partout, ek band ti loto de nos jours, ma la crû penser ke nana course l’auto sans permis, ou course ti l’auto de ville pou pa pensé la mini, ou la fameuse l’auto anglaise urbaine ke maman té veu dopi longtemps, la corola mi croi ?

Bon dizon mi pense ke bokou de l’auto i roule pa trop rapidement, kar zot i fé exprès a l’usine bride toute band moteur, mi pense en effet que toute l’auto nou voi tous les zours dan band ti ville de frans, i pourré roulé a 500 km/h !

Comme par exemple, un Polo, ou un Saxo, voir un Corsa. Oui un l’auto que papa i aime prend pou lu emène son zenfan l’école en souriant, rigolant, dire band mot d’amours a son band zenfant. Bokou domoun i aime frimé en voiture, mé la vérité ce ke pou bokou domoun, la vie de couple commence là dedans ! Kom kan nouvoi toussa domoun i fé zenfan dan l’auto.

Toussa tralala i fé pens anou zistoir un bougue i sa va prend son JUMPER po li alé fé DJ dan champ patate po fé lo rave party.

Zordan, aka DJ DZORDAN, un bougue 44 ans, li té amateur choux rave party, un bo zour la police i arive et i embark son matériel don notamment un lecteur MP3 de type IPOD pou lifé propulse lo mizik et lo band basse a l’horizon, ziska MOSCOU dopi lo band san de limoze. Li té mixe ek son ti Ipod pou 480 personnes solon l’investigature de la police des campagnes.

 

_ Bonzou monsieur nou embark toute,kar la ou lé en délit

_ Mi la pa la ek zot, car mi reviendra plus nombreu et pli fort lo son prosin koup

_ Gatèr ! Mi embarke pa ou, ni out band pote, ki d’ailleurs , nou voi bien zot la du mal a tenir debout ek toute band médikamen

_ Kossa ou la di ? Ou kroi vraiment nou lé la pou plaisanter ? Nou brule out babylone system !

_ Mi la pa la ek ou, é kroi mwin cé mon dernier des soucis, alors obtempère au nom du père et quitte ce champs va donc avec ta JUMPER loin !

_ Ou kroi a ou zézu flichrist kwé ? A vey amwin parey un moun hors la loi ?

_ Mwin mi défonce out dent

_ Vien a ou moukate mi bour a ou !

_ Ma pa le temp ek zandicapé i touss l’AAH po zot fume zot herbe en rave party !

_ Alé fé pète out trou d’ki ! Mi kap éclate out crane dossi ton baffle !

_ Pèss raciste, ma téléphone la LICRA POU OU !

_ Alé fé bour zot ki ! Ici cé le champ mon papa !

_ Vey bien sa ou, kar ma pwin papa et le ki out fomme mi koné par coeur

_ Ou veu mi bour la vote devant toute ton band public ?

_ Alé krévé ! Mi écoute pa out zistoir mwin lé pa homosexuel !

_ Ben ferme out gueule et obtempère !

_ Ma pa rien de recevoir de out part !

 

Alors lo polisié pris lo bras de Zordan, et le plis dan son dos, pou mobiliz a li, li emène pa li dan son fourgon, mé dan son zumper, et démarre lo clé contact, et i di ali koma « bar a ou vite ».

Zordan té oblizé barré, parce ke tellement fonsdé, et komplètement déchiré, li lavé zuré de son mission de teuffeur évangéliste, ke li té sa renir pli fort, et plis nombreux.

Li empressa de passé lo band vitesse dan le san de boue des patates, mé le véhicule té mobilizé kar la roue, té bloqué dan une grosse flaque. Alors lo polisié i revien, et i dit :

 

_ Kwé la arriv a ou encore ? Ou veu mi donne aou deu troi klake pou mieu accéléré ?

_ Non mé mi veu appel mon dalon pou pousse le zafèr et recommencer a rouler comme au premier jour ek sette kaisse kan li lété neuve.

_ Ah BON ? Ou kroi sa lé parey la freternité ? Ke toute demoun i aide a zot entre zot poussa ?

_ Ben la mi koné pa mé mon loto i démarre bien pourtant ! Cé kwé ce délire ?

_ Bon mi sa kri out band dalon, pou ke bana i vien aide a ou pou démarre ton loto.

_ Alé démare a li, démare ali, démerde amwin

 

Dan l’incompréhension totale DJ DZORDAN té fé un overdoze sur son volan, lu té komen craché et bavé.

Un moun la eu echo de sa, et li té dokteur, li la komence aide ali par les premiers soins. La foule té commence être curieux et éparpillé kar plus lo temp passe et plus les forces de l’ordres té regroupe a zot en fil pou mèt bana en ligne afin ke tout lo déménazement se passe bien.

Un pagaillle totalemen maîtrizé ek ralé poussé. Kom un chien de berzé ki regroupe sé mouton.

 

Navé deu troi moun té bien défoncé, té komence avoir band bouffé de chaleur. Et band flik té komens koz fort, d’ailleurs na un flic avant saisit le microphone, li la komence kozé dan lo micro en donnant des zordres à haute voix.

 

_ Lote ek son loto en panne, li pourré faire covoituraz, d’ailleurs li doi allé a 125 bornes d’ici. Toute band demoun lé ici, té déza répertorié, nou koné donc toute domoun lé ici. Peut être entre zot i kroi ke cé de l’improvization, malheureusement, zot té surveillé dopi un bout de temps.

 

Un l’hélicoptère i arrive a toute vitesse, cé un de l’hopital d’à côté, et li embarque DJ DZORDAN, kan li arrive li embarke et li fé les soins intensifs, dans l’hélicoptère, néna un centre de réanimation, et aussi un lavage d’estomac. Et après 5 jours a l’hosto, i conclu ke li néna des séquelles, mais ke son bilan diagnostique vitale né pa mauvais, et ke li peu reprendre la route.

 

Alor, ZORDAN, i regarde partout dan le parkin et li trouv pa son loto. Li descide de rentre en bus.

 

Comment la rouroute la nir cher

 

Zordi ma la trap un poudre la rouroute

toute mendiant nana si la route

bonbon trop cher dan ti boutik sinoi

kan vi wa le verre la rak zot i kass pied dbois

toute zafer navai pou transformer pou nout vie

deux troi mizereux a deplacer par la par ci

kelke chanson pou passe la pommade

des chansons tendres affectives pou zot kamarad

deux troi navai pa un fruit

pas un légume pas un compagnie pas une truie

manzer kochon toute kreole nana bon peu

koi le bon pou etre heureux

dan zot frigidaire na plu rien

kossa i lé les gens i préfèrent le bien

Kan nou voi le sortilege

zot ka mettre un peau beige

dawar na moun i lé ravis met la vérité

pour kwé nou lé enfanté

 

Un peu commerce pou la messe

l’abatoir le veaux i coupe i entasse dan caisse

Kan le marché i arriv

toute band gro rat i court dan zégout ziska tel aviv

L’arzent i rentre par paquet d’or

toute moun la fini trouv zot sergent conor

la fini tué bon peu pou être dan le gore

Tuer la sodome et ghomorre

cé kom si lé pa possible kar faut i participer pour la mort

En gro sak pou sa ou milite zordui

domain ou sera oblizé être contre po met un peu l’eau dan le puit

 

 

Kan navé moun té pa content, zot la retourne l’auto la police, la brule magasin, la casse vitrine. Kossa la fé de plus ? Des menteurs au plus haut des leurs gloires ? Mwin té pense tout sa té organisé, orchestré, mai dawar cé vraiment un moun a la base la improvisé. Kossa i lé cet improvisme, oussa zot la tire l’idée la ? Aller tuer toussala ? Komment sa la arivé ?

 

Zordui dan nos fénomènes sociétales, navé bon peu gar té rente en force dan trou d’ki BOMA MUNKEY, et aussi zot fille, zot momon, zot papa, zot sœur, toute domoun té gagne gro cou pipe, zist pou satan soit glorifié dan tou son splendeur, un jour un papa de 45 ans i di son zenfant, té mon ti marmay vient boure mon fesse. Son ti marmay navé quoi 9 ans ? Li té pa la ek sa, d’ailleurs bon peu domoun té enfou toussala, té normal dan lo société oussa nou vive, kel papa la zamé eu envie fé bour son trou d’ki par son zenfant ?

 

Reskap navé un deux té kroi la vie té roz comme le gland BOMA MUNKEY ? Navé un deux té kroi le gland roze cé le pli zoli de tout les temps, mais zot lavé zamé vu le gland Bleu, le gland jaune, le gland vert ou bien dotre koulèr gland, le gland multicolor par chaire de peau naturel, un remède pou bon peu sodomite, l’illusion, oussa i sa va zot complicité ek le diable, combien degré atteindre pou fé exploz le tabac Hitler ? Ou bien fé pète l’anus de Staline ? Glora marius antoinette saint expédit de padou la tronche de ma mère sous sédatif.

Toute domoun té kroi la vie, i lé kom plich un zoignon, pendant un moun i fé la drague pou son zenfant, ou pou son momon, ou kroi vraiment zoignon lé la ek ou li ? Sa un élément naturel de JAH, bokou domoun i aime fait l’amour ek zoignon dan trou d’ki pendant un transexuel i monte sur le kabo.

La di koma ;

 

_ Té wa amwin mi mèt zoignon dan mon anus ben mon transgenre i déboite son trou d’ki sur mon kabo

_ Ha bon, mwin un tranzgenre kom ki diré un genre de phénomène cuisinier alours ?

_ Dawar ton papa i dilate bien son trou d’ki pou ou

_ Ben mwin mi lé tranzgenre mé mon papa té androgine voir hermaphrodite

_ Ha ouai zot cé un gran famille sodomite en force alors ?

_ bienchur, nou toute dan la vie nou boure entre nou depui très jeune nou distingue pa zot merde !

_ Ben mwin mi koné pa trop mé bon mon famille té sa l’église catholique toussala mi koné pa

_ Ah ouais un zour ma la suce le PAPA, mi peu di a ou fransement son kabo té tro bon frère

_ Toute domoun i suce en secret lé difficilement observable, toute domoun i baiz en secret i lé difficilement observable à l’oeil !

_ Mi koné mêm mon momon la pa mèt kaméra dan mon chambre de surveillance pou analyze toute

_ Band fantome la lé puissan, oussa bana i sorte don ?

 

Boukou l’évènement famiale lé puissant kom Sarkozy et Gainsbourg réunit en un sèl personnaz, d’ailleurs les stars i amusent a zot, faire des combots de deux personnaz konu en un seul konu, pou reprézenté le nouvo rôle, et examine kossa i lé la nouveauté. Un femelle en chaleur i imite charlotte gainsbourg ek rihanna lé mortel ti male !

Bon d’ailleurs kan nou voi toute moun la fini chié ek sa, et la passe sous un train, nou domande anou vraiment kossa i lé dan l’ô delà ? Mwin mi kroi a la réincarnation, promié rolizion don mi lé témoin, cé lo rolizion tamoul.

Mwin té ek mon tonton TOTO IGNASS dan la chapelle le gol, et ma vu pou lo promié fois mon vie, kossa i lé prié, zot navé un grand fourchette dan lo langue, et zot navé pa envi kozé té salu pa trop ek la bize, mais plutôt en baissant la tête en tenant les deux mains a plat les unes contre les autres.

Mwin mi voi amwin plutot malbar ke noir, mé mi veu pa en fait mon fierté akoz ici en Frans domoun i aime pa service malbar, d’ailleurs nana bon peu i veu pa mi néna une identité culturelle ici. Kan mi voi, noir i marche en boubou, zarab en djelaba, blanc en costard cravate hitlérien, ou bien salope noir en string ek dentelle et pantalon cuire, mi koné pa réellement kossa i fé ?

Mwin personnellement mi na pa mon propre style, et d’ailleurs bokou domoun ici i revendik zot kiltir, mé ici tout seul dan mon sambre mi gagne pri en malbar, mi koné pa la langue malbar ni la langue tamoul, peut être in zour mi va konèt ?

Kossa i lé toute band zidentité ici ? D’ailleurs kesce k’un carte zidentité ? Kissa i lé le vrai diable ? Mwin personnellement mi koné pa réellement. D’ailleurs kan nou voi toussa zesklav nana, mwin reskap mi néna zesklav sans savoir, ou alors un autre moun nana zesklav et li koné pa oussa i sorte ?

Kissa la rend amwin zesklav, et poukoi mi rode un liberté ? Kissa la cré ce band droit, ce band loi ? Kossa i lé un Statut de la liberté i fume un gro pétard ek un doigt dan la fesse ?

Kissa la dit koma toute domoun doi être unis ? Kissa la di domoun i doit être réunis ? Kissa la dit one love, one earth, one job, one life etc.

La vie kom supa mario, ek pleins ti coeur pour continué vivre etc. Ziska kan nou sa prend le zétoile zaune pou alé kour pli vite ? Ou akor mi domonde amwin si nana vrément un zistoire kom JAH RASTAFARI ? Kom ki diré la bible de ALPHA BLONDY : Je prends mon vieux cheval, ma torah, ma bible et mon vié Koran ? Alors oui mi lé un pé Alpha Blondy mé kom ma lavé fai mon vié vidéo, mi lé plitôt ZETA BLONDY, si fo fé un remake na war pli tard, délire par dossi délire, kossa i lé toussala ? Toute zorey i boure femme noir nigérienne, et femme blanche de type blonde zyé bleu par band GRO MAL BAKAMO ? Alors la vrémen sa fé un marron danzéré sérié, akoz la Frans lé raciste koma ?

Mwin té pense réellement ke nou loré eu le droit d’avoir plus d’arabe, plus de marron, mais apparemment le sort lé kontre nou, mi parle pa trop aux latinos, aux bronzés toussala. Poutan domoun i koné mi entend bien ek zot. Nana peut etre trop encore a apprendre kossa i lé vraiment ? Dan la RAMBAM des juifs, nana un passaz i dit koma, « circoncis ton esclave pour lui donner un peu de liberté » d’ailleurs mi kroi band zuif nana peu zesclav, kom nana deu troi zuif lé encore zesklav. Kossa i lé la suite ? Amwin mi espère vraiment le grand israël sa produire, ke sa étende zot frontière en plus loin et plus haut ? Parce que là vraiment lé mol, domoun i konsidère pa mwin tel kel, ek ma simplicité. D’ailleurs mi pense vraiment néna trop de DISS TRACK kontre mwin zist akoz sizet la, alors ke mwin fransement kom ma la di l’autre zour, mi enfou toussa la, rolizion politique etc. Et mi enfou aussi si la fransse té totalitariste ou anarchiste ? Kossa i lé le passe temps de toma ? Dessiner, peindre, boire, fumer tiser manzer chié kaka, fé le sinze dovan caméra, ral la po, etc/ Amwin toma reskap ma la envi réellement krève pusso sans femme et homme, kom un batard de la casse ! Peut être deu troi sa kri amwin Saint Batard ! Là moin sora kontent alors !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.