La mécanique biodégradable ? Ou lo mécanik biodégradable, un zenre mékanik biolozik ?

Mi té pou pense la mékanique biolozik, cé a dire un mékanike i utiliz, des composants bio dégradable, soit un l’auto biolozik, ou l’auto biodégradable, voir un train biodégradable, mais un l’avion biodégradable, ou un moto biodégradable. Ainsi de suite !

La mécanique biolozik

 

Mi té pou pense la mékanique biolozik, cé a dire un mékanike i utiliz, des composants bio dégradable, soit un l’auto biolozik, ou l’auto biodégradable, voir un train biodégradable, mais un l’avion biodégradable, ou un moto biodégradable.

 

Kossa i lé sa encore ?

 

Mwin té pou pense in l’auto, l’avion, train, voir moto, jeté dan la nature, ou dan un cimetière de transport utilitaire voir transport en commun, komen nou pourré fait sa au lieu laisse band karkass dan un tas d’épaves ou dan natire i arvien poussé déssu, kom i lé un faux herbes, mauvaiz zerbe, i pousse dessi lo vié tol, rouillé ; i pouré fait un lieu de reproduction pou band limace, pou band zeskargot, voir aussi pou band libélule.

 

D’ailleurs band libelule lé archi vié, cé a dire, ke dopi longtemp nou trouv toute sa la ! Kar la kan vi voi le band zabeille i lé pa trop la ek nous, sauf si nou donne a zot un pé sucre.

Mi pense aussi un deu moun i fé hapiculture en HLM ? Dan zot kour HLM oussa nana résidence, etc. Zot ka pouvoir fait un trin kom, plante zarikot, patate, zoignon, poiro, karote ou flèr, voir un dé nafèr nou la pa bézoin toute saison, kom potiron, patate douce, magnioc.

 

Dan toute kartier zot i pé fé planté zafèr, mais kan ou voi un pneu i serv a être brulé en manifestation, mi trouv sa dommaz, kan ma la parti dan la forêt le mée – cesson, nana un vieu l’endroit ou sa domoun i fé travaille et éduk zot chien. Band chien lé pa dan l’urgence, et toute vieu et zeune chien i apprend fé parcours, pour par exemple éduque a zot bien même ; le chien i peu être trè intellizen et aide band zaveugle, et pou band anti-terroriste, lo chien éduqué i peu même trouv band mine, bombe, toussala ! UN bon chien nana bon flaire (non pa kom Rick Flair le catcheur).

 

Kan zot i koné toute zafèr i peu fé ek le pneu, kom par exemple, mêttre un pneu dan un peu gazon, oussa ma la vu le chien i vien fé kaka zist a ter là, et dan le pneu mète terro, c’est à dire fé surelevé zot terre po mèt, le thym ou sat ou vé.

 

Franchement nana, bon peu zafèr, si zot i rode komen i lé ek band nouvo matériaux, toutes zafères néna pou voir, kom kan nou fé utiliz un vieu karkass l’auto, et dedan nou fé band faux nids d’oiseaux, parfois i vien même zot, ou dan un vieu cabanon, un faux plafon i peu servir a fé nid guêpe. Nana bon peu nafèr i peu faire pou voir oussa i sa va lo band vieu zanimaux, ou kroi ek un karkass train, ou pé fé un élevage de race de chien sauvage dedan ? Band chien la pa peur courir dan forêt, ou dan zerbe haute. Bio dégradable, cé la matière en elle même, ki se décompoz assez facilement sans nout l’aide, a vrai dire cé kom un sac bio dégradable, cé pa ou zèt a li a soir dan la nature, et le sak i lé introuvable le lendemain, ou kroi sa i lé kom in cendre ? Un biodégradable né pa aussi mentionné « auto-destruction » comme un l’avion de chasse ke oussa ou pilote, et ou na plu les commandes, ou aimerai que l’avion soit invisible, alors ou nana le siège éjectable, et le l’avion i bar pété en plein vol à l’abris de tous, en gros le nafèr i devien fumable pui dégradable car transformé en cendre et ek la force du vent, lé éparpillé partout.

 

A mon avis, zot i feré pa ce genre de chose ek l’auto, moto, train, avion etc. Car franchement nou koné pa komen i pourré fait toussala, un voiture qui explose et laisse une vié trace de cendre ? Kom la nature, lé pa attaqué ? Oui mais si le nafèr i brule tout autour de lui, i pourré fait des blessés, des morts, donc lé interdit fait pète son l’auto, juzt pou di koma, bah mon l’auto i lé pa la pollution dan lo nature.

 

Des éléments naturels, comme transformé, ou fabriqué a partir du non naturel.

Kom un zafèr i ressemble la nature, mais sof ke i lé fait du faux naturel.

 

Kossa i lé dur comme béton, mais écolozik ? Cé a dire un ciment écolozik ? Un bitume ékolozik, un pierre lé de nature, un roche aussi lé de nature, komen nou pouré estimé ke toussala cé band faux roches, fausses pierres, cé a dire band nafèr i lé dur parey, mais d’une autre matière, komen zot la auré plus faire un faux ? Avec des synthèses, des matières chimik ? Kossa i lé vraaiment ?

 

Zot i kroi ke i peu fé plus robuste, plus dur, plus rocailleux, plus poudreux, plus incassable, moins ponçable, plus dur a transpercé pour en faire un trou dedans, mi parle bien de la roche, kom ki diré faire des genres de galeries souteraines géantes kom sat le nafèr i la construit les métros sousterrain des grandes villes, i fodré à partir de cette fausse pierre, pouvoir alor creuze très facilement un faux souterrain, et donc un métro i passe dessous, mais kan lé bordure sont bien lissés, nou pourré koire toussa la i lé la vraie pierre taillée en dessus des eaux, et de la terre. Nou pourré penser ke toute moune la imaziné sa, lé komen fé propaz ali a l’infini ?

 

C’est à dire à perte de vue d’oeil et d’hectare. Nou pouré donc continuer a propazer de fausses roches etc.

 

Komen recycler cette fausse pierre ? Est-ce ke li sava pouvoir être utile a autres choses ? Ou alors, voir un nouvo trin, ke i pourré être ré-utiliser, nou pense aussi a une nouvelle pierre qui pourrait être vendu ou reproduisable facilement a CASTORAMA, voir LEROY MERLIN, BRICO DEPOT, mi koné pa réellement, commercialisation de la pierre a faire soit même, ou la pierre à importer chez soit dans un gros camion à remorque i arrive zist koté chez zot !

Pou koi faire, mi koné pa, un puit bis, un batiment, une salle, ou mi koné pa voir un objet d’art, nana bon pé domoun i aimerai fé tailleur de menhir mé na pa encore CAP, BEP en ce moment i propose sa en métier d’art.

Au lieu mettre band panneau pancarte en plastique PVC, ou en ferraille, voir en bois, zot i pourré revenir a l’ancienne méthode, de gros menhir, taillé en pierre, et donc ek un peu la couleur acrylique, ou une peinture exprès pou la pierre, mette un peu la couleur, au lieu bana i mèt panneau stop, ou panneau sens interdit partout. Même pou band zenseigne magasin !

 

Koi i lé encore l’avenir de l’ékolozi française, est-ce ke cé un phénomène de mode, ou un nafèr plu encore borderline que avant, est-ce que navé manière fait la vente forcé ek lékolozie ! Achète sa vite ; prend sa, lé urzen, ou nana bezoin un peu lékolozi dan ton case, studio, appart, ou encore ton building ! Kossa i lé encore sa ékolozie ? Un matière consommable ? Un matière transparente, invisible à l’oeil nue humain, un nafèr ke lé vraimen difficile d’accès , ou encore un mur invisible ou sa nou bloque, et faut un laisser passé pour entrer, kominik ek out pensé, out parole par télépathie, reskap un moun va laisse a ou rente dedans !

 

Nana ossi L’ékolozi animalière zistement, un bon cheval i peu emène a ou deu troi l’endroit, la police équestre, ou des dealeurs de drogue en cheval ! Nana plizière solution, kom ki konné le kaka cheval i fait crotin, ou fumier ensemb lé bon si ou plante deux trois pied zamal dan la cours, zot beuh sora fé chauffé zot terre ek un bon l’engrais sans pesticide. Ou komen un hippodrome cé le royaume de band fumèr ganja ek toussa crotin zot la trouvé pou fé pousse toute band karo kayabis !

 

Oussa i lé le somnifère, kossa i lé encore le band médicaments pou nettoyer la rate, le foie, le pancréas, la vésicule biliaire, ou encore les instestins, les boyaux, les reins, le colon, le rectum, l’anus, les voix respiratoires, l’oesophage, ou comment soigner l’anévrysme cérébral, sacciforme, fusiforme, avec band moyen bio, voir vegan et naturel ?

 

Nou koné pa encore toute la médecine moderne et contemporaine, de komen i lé band médicament, ou traitements médicamenteux bio, voir a base de plante, comment traité toute le band problème psychiquatrique, voir band problème psychique, mentaux, ek band zafèr bio, sans déchets poluables etc. Comment transformer ou vendre toussa sans utiliser carton, ou tube plastique pou band cachet par exemple. Kan zot i voi toussa médicament lé jeté dan la nature, et non retourné dan band commerce comme pharmacie, supermarché, etc. Zot i voi bien ke toute comestique pou band bio, ou band tube pour mettre la crème dedans lé pa bio, même si i existe un crème anti-age, anti-acné bio ek zafèr naturel dedans, sa i permet kan même d’etre vendu a part sans utiliser un contenant chimique issus du poluable.

 

Et zot tiers monde dans toussa ?

 

Kossa i lé l’alternative pou le tiers monde ? Zot lé producteur déza de band marché bio, fair trade et compagnie, zot i peu produire banane ou mangue bio. Mais zot i peu aussi fé médicament a baz de mangue ou parfum banane bio ? Zot i voi band crème dentifrice goût mangue ou banane ? Band zafèr kom pou band prothèze gencive, ou le dent, tout zafèr i mète sur la tronche, karité, beurre de coco, beurre de datte ; toussat i utiliz pou nettoyer les pores de la peau comme l’huile d’olive, tire un peu la peau i lé sèche, pou deu troi lé tellement sek i fé kom l’ostéoporoze, ou kom kan i fé champignon su le coin la bouche, ou dan les cheveux etc. I fé kome une plaque grise, i faudrait gagné traité sa autrement ke ek l’alcool, l’eau oxygénée, ou mi koné pa kwé. Kan toute domoun i koné komen mahoraise femme, i nettoie ou protèze zot peau sous gro soleil mayotte ; zot seré étonné, cé pa la crème solaire i vend dans pharmacie, mé un mélanz de trin naturel ke zot i gagne fé ek peu de moyen.

 

Toussa pou dire ke effectivement nou voit pa encore nir l’écolozie kom alternative sûr dans le tiers monde, a koz, zot recherche scientifique dan ce domaine, i tourne pa a plein régime kome un à BERLIN ou A BUDAPEST, de ce fait band grand chercheurs scientifiques européens dans le sujet de la bioscience, et biotechnologie, parfois néna un deux i veu du tiers monde, mi pense à certains grand chercheurs magrébins, indiens, ou africain, zot i lé en Europe dans ces sciences de pointe, oussa effectivement zot productivité aux hautes études est comme non mesurable, car cé déza band gran avancé ! Kom bana i di pou le ti bougue sinoi, in ti pa pou l’homme, un grand pas pou le dragon du maître !

 

Kan toute moun la envie, exploite le tiers monde, zot té veu en gro ke na na bokou domoun i en profite, pou gagner la marge, les affaires, les routes du business, et la rage de la gloire, comme bokou domoun zot i voi le tiers monde en télénovela kom un amour gloire et beauté, ou un bien un sitcom ! Kroi moin néna deu ou troi africains très fortuné zot i roule pa en 4x4 turbo gente en OR, etc. Comme dan band clip de rappeur américain, mé zot lé trè fortuné et très sobre voir passe partout ek zot style de vie, de zot l’auto, ou de moyen très simple ou sophistiqué, ke moun kom mwin ou bien ou, na pa le temps voir sa arrivé : car c’est la nouveauté, kossa i lé vraiment la nouvoté en terme de science bio-mécanique, ou bio-technologique. Komen i gratte ciel si li effondre, poukwé i fo des grues, et des hommes de chantier pour déblayer, i pourré pa laisse a li fondre un peu sous le movais temps o bout de quelques années aucune trace de cet ancien gratte ciel écolozik ou bio dégradable, sans intervention de l’homme ou de moyen grue mécanique artificielle etc.

 

Komen prévoir l’espace pour construire sa, et l’espace pour pouvoir oublier dans un paysage, poukwé nou lé oblizé kolé deu maizon ensemble, kom deux appartement ensemble, kome deux gratte ciel ensemble, poukoué toute lé oblizé de fusionné, pou gagner en hauteur et en nombre pou band domoun i veu habite par là dedans ? Cé la politique de la cage à cochon, toute truie i sava la pou engraissé et donne le lait pou zot band porcin . D’ailleurs mèt le truie d’a côté i donne le lait a le ti porcin i sorte j’sais pas ou encore. Zot i partaze le lait band téton, pou alé donne le lait a d’autres demoun partout dan le monde. Nana médecin sans frontière, ben reskap nana femme enceinte ek de lait sans frontière, cé a dire band femme qui décide alé bouzé voyazé loin pou donne le lait dan zot seins a des enfants orphelins ou dan lo band bezoin ailleurs ke oussa zot i vive ! Mi koné pa dan kel but, ni poukoué zot la arrive à ces détails là dans l’histoire. Est-ce ke le lait i sorte du tété de la maman, lé bio ? Ou sans médicaments, sans antibiotiques ? C’est du naturel oui mais à quel point, néna til une autorité sanitaire i sa vérifié toussa, c’est à dire en quelques sorte kom zot i utilise BIO pour le lait BIO, ou LAIT VEGAN, comme pour les « faux lait » à base d’amande, riz, coco, soja ou sat mi koné pa trop encore. Kom noré encore un LAIT KOSHER, ou un LAIT HALAL ! Nou koné pa non pli kissa i pourré fait un lait de téton femme sans pesticide, ou si lé trop poluant pou le ti bébé.

 

Kan zot i koné band chat na poin la race largue kou pète en salopard zist koté zot, dawar nana in dé i aimerai voir zot chat i déchire zot boyo dan le salon, en mode salo, Kom un chat i pèt i fé lève le fé zisko plafon, ou té wa band klochar i déboite et déchir zot kolon pou alimente zot cheminé ? Un chat en kelke sorte ek zot gaz, lé po pété é i brile lo bois i fé la cendre, i réchauffe le soffage partou dan le batiment, fodré mètre plein de chat dan la gazinière pou continué alimente le cursus géotermique de la ville. Toute band coup pète de chat recyclé pou fé monté la température l’hiver, zot i voi toussa la i lé bon pou fé chauffer les couettes, les canapés, le sol, le band tapis chauffant pou band musulman, kan zot la besoin pose zot front sur tapis fo pa i brule non plus le front , mai i réchauffe un peu, tention nana la glace, pou fé la prière musulman dessous le visage et les genoux, donc un bon chat i largue kou pète pou fai chauffe le tapis lé valable soman !

 

Nana aussi l’odeur, komen ek band vié l’odeur pourris, ou fermentation, zot i peu fé fuir deux trois touriste, si par exemple zot i voi band ville ek band vieu l’odeur la merde fermenté ek band vié poissons longtemps dessis trotoir, cé in bon remède pou fé vomire n’importe qui, alors zot i fé courir band touriste en culote courte dan toute band ville, akoz bana i trouv sa insuportable l’odeur la, et après band touriste i kour fo mèt a zot kourir sur band tapis en ville, koma kan band l’escalator, mais band tapis droite i sa va kom à DISNEY LAND PARIS ? Ou ssa néna band station métro pou aller plu vite nana tapis, mais mèt a li dan l’autre sens autorisé pou ke band touriste i kour dan un sens afin de faire avancé lo dynamo, toute band mécanisme pour que cet électricité soit fournis par les touristes pris dans l’engrenage de la dynamo des tapis roulants escalator inversé, pou ke bana i génère une grosse énergie ek zot molet en marchan un peu partout a l’aide de zot moyen, cheville, talon, pointe, cuisses, fessiers, bustes, bassins etc. La synersie, des balladeurs en ville va pouvoir aide zot amitié, zot riverain, zot vendèr la glace etc.

 

Komen fé des zondes sans électricité mai avec la nature brute ? Cé a dire band zonde pa parey WIFI, 4G, BLUETOOTH, sans passe par système electronique, ou electrique ? Ou pouré voir un zonde a partir d’une plante, d’un arbre, d’un cerveau de cheval, de chat, de chien, ou de panthère ? Komen un élément naturel, ou fait un genre d’antenne de capté, pour la réception ou l’émission et afin avoir ces données transférables sans aucune aide de toute band zonde electrique ou électronique, hertzien, décibel etc. Oui en quelques sortes le son se transporte autrement que par un tuyau, une corde, une ficelle, deux timballes plastiques, ça c’était l’ancienne école, mais commen paufiné des techniques et pratiques sans pour autant nou utilise toute band vieux modèles ! Komen réinventé la roue lé pa a porté de nout toute, car personne i veu roule ek band roue en BOIS, surtout pa apple ke li la commercialise ses roues high tech pou band skateboard connecté.

Est-ke domoun i apprend ke la technolozi nou la besoin, i lé riche en composant nou naturel ? Ou avec une perte issus de 1 % de naturel dan une finalité à 99 % issu de matière industrielle. Nou pouré voir par exemple dan certains marchés HAS BEEN, l’enceinte pour IPOD, IPHONE, SMARTPHONE type SAMSUNG ? MEIZU, XIAOMI etc. un L’enceinte i semble has been tout en bois, sous entendu du bois de bambou kan ou poz dessus i amplifie le résultat de l’émission de la musique ou du bruits , et des notifications pour zot objet précieux, d’ailleurs bon pé domoun i voi un smartphone comme une tablette de pierre moderne, mais alors pourquoi pas faire une genre de tablette de pierre connecté sans l’aide de toutes ces utilisations à base de boutons etc. Comment faire un combiné téléphonique type cabine téléphonique ek band vieux matière en béton armé, ou un matière poterie, voir la terre cuite, ou bien band liane, bambou, feuille zarbre.

 

Faire du nouveauté de la contomporainité ek en gros band matière de cromagnon ?! Mi demande pa toute bonhomme fé pousse a zot un prépuce, et mèt étuis pénien la zournée dan Paris, et gris «  HOUGA HOUGA HOU «  ek le choffèr de bus, pour deman a li ou sa li sa va, zot va croire encore sa un bon bougue la savane des bois de makoukouniette point com, lu la fini tro défonce son cervo pou savoir si li doit aller NATION ou bien LA DEFENSE … Zot i koné bien ke toute band domoun i veu aller baladé en ville, doit parler correctement au moins un langue, ou konèt lire son smartphone pou li lé sure ou sa li doi aller ! Sinon bonzour dégat ou kap être aveugle ek deu zyeux gran rouvert, kom di reskap kan ou la fini arrive aux champs élyzées ou lé en fait à la glacière ou à neuilly, soré dommage de pa savoir toute band problème moderne, donc évolué vers un code de la route BIOLOGIQUE, ou encore un carte navigo BIOLOGIQUE, mi di pa koma fo donne un morceau banane le choffeur pou li transporte a ou, ou bien mèt un morceau de bois dans le fauteuil le métro pou li gagne déplié et assiz dessus, zot la fini voir un moun astache ceinture dan métro parisien ? Ou bien si li na pa ceinture, li kap coince un corde entre le fauteuil le métro son ventre. Mi koné pa, cé kom si navé un trou dan le toît le métro parisien alors nana un dé la mèt feuille banane au dessus le toît le métro, pou pa l’eau i rente dedans. I soré un genre de métro BAMAKOIEN ?! Un space jungle aventura road trip in the banana republic city land ?!

 

Kar en vérité zot i voir aussi les lieux cultes, zot i fé pa trop d’effort pou passé a l’écolozie, mi pense band zeglise, ou zot cire de bougie lé pa écologizke ,ou biodégradable, zot band siège en bois lé pa fait a partir d’un bois non traité, ou bois la fini dégradé néna longtemps car zot conservation lé détérioré, pou l’entretetien mi kroi pa zot i ponce toussa la ! Toute band feuillage dépliant néna a l’intention des visiteurs, toute band lumières lé pa band zampoule LED, zot chauffage i lé pa écolo, kar deu troi cathédrale fait froid, ma la fini gagne hypoglycémie dan un cathédrale de meaux a cause le froid, et un mauvais café chaud la tourne dan mon l’estomac té fait vraiment froid mi té tremble, et mes mains té dan band gants, et ma navé aussi un gros laine autour du cou, alors franchement nana plusieurs fois ma la eu froid dans band lieu culte. Mi koné pa si i fé froid dan band synagogue ou band mosqué, voir temple hindou, ou bouddhiste etc. Mais zot peu imaziné ke si zot té moderne vers l’éccolozie et noré peut être de l’encens bio etc. Ou band zencens fair trade lé pa fé abusément par les mains d’un enfant, ensemb band matière dégueulasse.

 

Mi noré bien plu imaziné dotre zafèr, kom utilisé band plante d’intérieur pou traité certains maladies chroniques, ou de stresse, lié a la morosité ! Komen band serre i ensort a zot ek zot trop pleins de plante, nana un dé plante lé bon pou renouvelé l’air ambiant, mais fodré encore savoir maîtrisé zot kou de production tout comme madame tout le monde i devré avoir un guide ou une aide sans se connecté à internet obligatoirement pour li konèt sans forcément passe par une librairie, etc. Savoir arrosé, ou entretenir, faire des boutures, réapprendre aux enfants comme aux grand parents des techniques et des parcours pour lutter contre la non culture de la nature, mi pense pas apprendre toutes le band mot en LATIN pou konète toute variété specimen, ou toute variété zinsecte envahisseur etc. Non le but cé pa fait un bourage de crane, mais kom i dit par exemple «  5 fruits et 5 légumes par jours » une notion aussi bête pou konètre band variétés toussa plante d’intérieur, ou de plante , arbuste de base ki pourré poussé sur un balcon et voir même dan un jardin collectif. Car bokou moun i koné pa kossa i plante, moin en premier, parce que ma la commande sur ABOU … euh BAKKER point com. Ma la déza fait dégrade toute band feuille na nir jaune et marron, la tombé et la po plié i reste pli grand-chose dessus, ma plante i fé vraiment pitié a koz mi té fume VINGT cigare par zour, et ke la limière soleil té rente pa dan la chambre, parfois la nuit navé même pa la lumière artificielle pou ke la phytosynthèse i réaliz ek zot cycle nuit / Jour pour un maintien de vie parfait de la plante, toussa né pa hélas enseigne, dan ce monde qui connecte de plus en plus, et pense ke band cultivation intérieur lé robotisé ou domotiquement effectué surtout band plantation type aéroponique, tout un tralé nafèr a observé pou fé un premier pas, l’avant base du début d’un savoir utile a monsieur et madame tout le monde. Car effectivement a boulanger zot i vend zafèr i poz sur la commode, ou le buffer i peu fé des zaromates, depuis band capsules, lé mignon en décoration et i fé un peu laboratoire, tout kome band faux l’aquarium oussa i reproduit un terrarium mini, ou une biosphère complète ek toute band zélément necessaire à la propagation de la faune et de la flore, destiné a une utilisation visuelle scientifique. Nou pourré coire ke cé sa l’avenir de la commercialisation de zot science concernant la nature, ou komen transformé la décoration d’intérieur en des tapisseries de zerbes au mur, pour réduire la polution sonore etc. A se demande si cé un délire pou pa gaspire encore plis l’arzent. Personnellement mon maman li la reste aux fleurs synthétique artificielle na pa l’odeur et i lé rigide de janvier à décembre. Mi pense ke néna aussi pa mal de débilité kome les platines vinyles ou les lampes voir chandelier en bois de tamarin ou de bambou, toute band zafèr soit dizan a la base lé en or, alliage, fer, ou diamant, argent mi koné pa kwé, scintillant relatant de la luxure, kel bois i rivaliserai ek sa ? Fodré un bois très rare ou je ne sais quoi ? Mais alors bonzour le traitement de la commande au cas par cas, et l’importation. Nou peu pa fé un OR plus massif que L’OR MASSIF EN LI MEME ; soré couillon de vouloir rivalizé l’or ek un morceau de bois… Et pourtant. Kom la fameuze blague mi té ékoute pa du métal, mé mi ékoute du BOIS !

 

Ou komen alors o lieu utilisé band zacenseur ou band zeskalier komen, pa planté band zarbre au fenetre ou band tron pou descen en bas, ou d’un étaze ; band grand tronc ou band liane pour descendre en bas l’immeuble, poukoué néna une entré commune et un HALL dan la plu part des zimeuble, et non pa une sorte et une entré individuelle d’un immeuble de type HLM indépendante a un HALL, cé a dire un moyen pou pa croiz son voisin dan un l’ascenceur ou dan son vue de couloir commun, ou partie commune etc. Repenser peut être un système de tobogan, ou ché pa kwé a mouvement mécanique biolozik pou ke même un fauteuill roulant ou un civière i puisse rentré et sortir sans passer par le HALL ou la partie commune, nou lé pa oblizé tombé sur ses voisins kan nou veu rentre dan un immeuble ou chez soit dans le troisième ou huitième étage, sans oubliger toute band zafèr de surveille caméra, micro, i enregistre toute du matin au soir, 24/24h, alors de ce fait fodré trouve une solution écolozike et indépendante, voir individualisme, pourquoi penser ke l’écologie cé une forme de socialisme ou de communisme qui est de tout partazé sans arrêt ? Kom kan l’africain i mèt son gros zasiette mafé cacahuète poisson bœuf riz au milieu de la table ou le tapis, et toute la famille i tape dedan ek zot main pou partazé, bon peu domoun i voi sa kom une manière écolozik pou partazé et en famille en plus, car moins d’ustensile de kuizine etc.

 

Cé a dire pou le célibataire ki na rien a foutre de son vie en société, bien ke li soi pa anarchiste, ou kasseur de vitre, li voudré en gro penser écolozikement au quotidien sans pou autant partazé une route ou un chemin un trotoire, un transport en commun ou avec kelkun ki surveille a li ou une caméra et un lampadaire micro. Komen alé à la bibliothèque sans marché, sans prend le bus, sans prend le voiture, sans passer par les routes principales? Est-ce ke fo ou vivre dan la bibliothèque ou la bibliothèque lé out voisin de palier, doit-on mettre un bibliothèque dan toute band zimmeuble, kom band marmaille ou ou même, mwin même i sa va dedan, alors nou devré fait aussi dan nout l’immeuble un salle d’eau commun ou toute demoun i vien baigné ? Ou alors un salle de lavomatique komen da l’immeuble aussi kom va évite fait chez nou même tourner toussa, o pire nou lave nou linze ek sat le band voisin mé la kom cé pa la famille, et encore une fois nora un, i voudra zamai partazé, ou fait profité les autres, li va trouv son propre moyen indépendant ou solitaire de faire de band tâche sans l’aide d’autruis et sans li avoir l’arzen, ou sans avoir linze de luxe, mi koné pa ; est-ce ke néna des matières pou fé band vêtements torchons ou je ne sais quoi lé moins salissable, voir moins dégueulassable, cé a dire un vêtement écolozik anti-tâche ? Ke la matière lé aussi propre ke un vêtement i vend en supermarché voir plu propre mi koné pa… Faudrait un bon cerveau pour percevoir autrement les évènements de tous les jourz vis à vis à notre dépendance énergétique et de omnivore paraplégique de l’anus en cas de diarhée aigus poussé a forte pression de karcherisation du kaka dan le chiotte ou le lavabo, kar oui na moun i chie pas dans baignoire. Mwin ce matin ma la parti chier dan la forêt et ma la torche amwin ek deux trois feuilles pa très épaisse, mais franchement le ti feuille i sorte sur la branche la bien recouvert mon ti trou d’bal, fallait zut prend son temps pou pa trop mèt kaka partout sur la main. Mais après la gagné laver mon main.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.