« Il était une fois le climat » : mise en voix de vos contributions

Cet été, nous vous invitions à contribuer à l'édition « Il était une fois le Climat » (ici et là) en publiant des textes, des dessins, des vidéos, etc. sur votre expérience personnelle du changement climatique. A cette occasion, nous annoncions que certaines contributions (des extraits !) seraient présentées lors du Festival du livre et de la presse d’écologie, à Paris, les 17 et 18 octobre 2015. Choses promises, choses dues ! Rendez-vous samedi, à 14h, à la Bellevilloise pour une mise en voix de quelques extraits par sept comédiens, suivie d'un débat animé par Jade Lindgaard.

Cet été, nous vous invitions à contribuer à l'édition « Il était une fois le Climat » (ici et ) en publiant des textes, des dessins, des vidéos, etc. sur votre expérience personnelle du changement climatique. A cette occasion, nous annoncions que certaines contributions (des extraits !) seraient présentées lors du Festival du livre et de la presse d’écologie, à Paris, les 17 et 18 octobre 2015. Choses promises, choses dues ! Rendez-vous samedi, à 14h, à la Bellevilloise pour une mise en voix de quelques extraits par sept comédiens, suivie d'un débat animé par Jade Lindgaard.

 

Marie-Pierre Chaix, accompagnée de cinq autres comédiens (1), proposera une mise en voix composée de fragments de quelques contributions à « Il était une fois le climat », agrémentées de textes d'auteurs (Chéneau, Fosse, Duras...) samedi 17 octobre, à 14h, à la Bellevilloiselors de l'ouverture du Festival du livre et de la presse d'écologie.

 

Cette lecture sera suivie de la projection du court-metrage de Meïdhy Bichon et d'un débat animé par Jade Lindgaard, journaliste à Mediapart. 

 

Le programme complet du Festival est à retrouver (ici).

 

Les mots de la fin reviennent à Liliane Astier, co-organisatrice du Festival :

 

« L’appel à contributions lancé par Mediapart et le Festival du livre et de la presse d’écologie sur le thème du climat a été largement entendu; les contributions recueillies livrent des connaissances, des émotions, des pratiques matérielles et symboliques, des rapports de force... qui constituent aussi l’histoire du climat.

Il faut sans doute accepter de suspendre quelques instants notre relation au savoir académique et à l’expertise pour imaginer cette édition participative comme une conversation démocratique, une tentative pour revenir aux « choses mêmes », revenir au monde ; sans doute dans la perspective de la COP21, mais hors de ses ornières. Accepter de s’éclairer aux lueurs des mondes possibles que ces contributions projettent.

Car c’est bien dans l’expérience du quotidien, là et maintenant, que commencent la fabrication de soi et la production de niveaux de réalité qui constituent notre réalité sociale.

L’histoire du climat apparaît ici comme un puzzle : pas un phénomène naturel mais un « fait social total », un phénomène qui met en branle la société dans son ensemble et qu’on découvre à travers les nombreux thèmes abordés ; droit, économie, politique, environnement, vie quotidienne, bio, vélos ou automobile, justice environnementale, commerce mondial, Tafta, nucléaire, GES, publicité, banques, consommation, alimentation, gaspillage, transports, voyage, lutte des classes, permaculture, élevage, monnaie, démographie, démocratie...

Bien sûr, des consensus traversent cette édition, des désaccords et des doutes aussi sont exprimés qui témoignent de la valeur des contributions, d’une grande variété de modes d’expression, et de l’intérêt de croiser et de confronter les points de vue.

Le nombre de contributions nous a conduits à faire des choix. Des extraits ont été sélectionnés pour être partagés lors de la conférence d’ouverture du festival. « Mis en voix » par Marie-Pierre Chaix (comédienne et metteuse en scène) et Edouard Signolet (metteur en scène), proposés par 6 comédiennes et comédiens, professionnels et amateurs, ils dialogueront avec des textes d’auteurs de théâtre.

Samedi 17 octobre 2015 à 14 heures, la 13e édition du Festival du livre et de la presse d’écologie vous invite à entrer dans l’histoire du climat. »

  

(1) L'équipe de la mise en voix :

Alexandra Astier

Etudiante à l’Institut du Monde Anglophone de la Sorbonne Nouvelle. Ses recherches se concentrent sur la question des inégalités et de la justice environnementale dans l’espace urbain américain.

Marie Pierre Chaix 

Évolue entre le théâtre et le cinéma.
Ses Performances mixent écriture contemporaine, art plastique et performance land art.

Nicolas Gaudart 

Il anime des ateliers à destination de publics variés, pour le Théâtre Nanterre-Amandiers, le Théâtre Ouvert, le Nouveau Théâtre de Montreuil, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Français des Jeunes, l’Université de Cergy-Pontoise, le CDN de Sartrouville, le CRR d’Annecy…

Céline Groussart 

Elle joue actuellement son tout premier one woman show : Céline Groussard – En Période d’Essai, à l'Apollo Théâtre du jeudi au samedi à 21h30.

Marielle Leduc 

Habilleuse, assistante à la mise en scène, régisseuse, chroniqueuse, employée administrative, responsable d’accueil, libraire spécialisée en théâtre, collaboratrice artistique.

Floriane Ryon 

Etudiante en prépa lettres et sciences sociales.       

Edouart Signolet 

Metteur en scène

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.