mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart dim. 29 mai 2016 29/5/2016 Dernière édition

fugaces, vos luttes partent en fumée

hokusaifujikoryuu.png

Vue du mont Fuji avec dragon   Katsushika Hokusai

http://independentwho.org/fr/2011/12/25/etats-unis-14-000-deces/


Vos luttes partent en fumée
Vos luttes font des nuées ...

Volutes  Alain Bashung

 

Ça fait longtemps que ça doit fuir à Tricastin ...  oh! pas forcement beaucoup ...! ... Pas non plus ... D'un seul coup ! ... Quoique va savoir ! ...Mais régulièrement... Certainement ... Un petit peu ... Ça doit pas être bon pour la santé ... !  Vu  le nombre de pathologies thyroïdiennes dans la région. Mais, bien-sûr,  c'était à cause du grand frère de Tchernobyl  et  de son nuage qui n'est pas, jamais,   passé ! ...  Rien à voir avec Tricastin et autres champignonnières du coin  ... Qui ne fuient pas, jamais ... !!! ...

Je me souviens avoir vu la  piscine municipale d'une petite ville très touristique du coin,  qui était presque vide, la piscine ...  Enfin, sans eau, juste, avec dedans,  un bidon, un bidon large, haut et circulaire, un bidon ouvert sur le dessus  - J' y suis  retourné, jeter un œil, voir de quoi il en retournait, un peu plus tard  ... Presque nuitamment -  un bidon, donc,  ouvert sur le dessus,  un peu cramé,  genre de ceux qui te font crépiter le dosimètre à te fendre le cœur et te le briser, par la suite, définitivement, après moultes et moultes souffrances !  - Voir le docu sur  la femme d'un  nettoyeur,  liquidateur proprement, radicalement, liquidé, de Tchernobyl,  laquelle,  doucement, nettoyait , en soulevant précautionneusement les chairs,  les os de son irradié de mari, qui, à ce rythme, n'a, d'ailleurs, on s'en doute, pas tenu longtemps ! -  "Le sacrifice"  A voir absolument, le documentaire de 24 mn de Wladimir Tchertkoff (2003),  prix du meilleur documentaire scientifique et d'environnement  -  ... Et quand je me suis approché, en me promenant, de la piscine, un type affolé qui venait de nous apercevoir,  m'a crié de m'en aller   " Partez ! Éloignez l'enfant ! "  ...  Qui s'était accroupi et jouait, déjà,  avec des petits cailloux, les allant porter à sa bouche ... "  Éloignez vous ! ... Partez !  c'est radioactif  !  "  ... Effectivement, quand j'ai regardé,  il y avait tout autour qui barrait la route un ruban de plastique avec le dessin qui disait la dangerosité nucléaire ... Après, on est vite rentré, avec l'enfant, direction la douche à poil à donf, les habits dans un sac en plastique, le sac en plastique à la poubelle,  la poubelles ... And so on ...

 Comme ça, ces dingues, ils avaient baladé,  dans un utilitaire de location,  à travers les routes de la région, traversé des villages, pour finir par le fourrer dans une piscine vide de site touristique,  un bidon radioactif  et,  qui plus-est, probablement cramé !  Et,  quelques temps plus tard, c'était le grand nettoyage de printemps à  la piscine de la toute petite ville très très  touristique ... Travaux de réfection, Ponçage du grand bain, et,  comme il y avait du vent ... Jolies effluves de  poussières partout aux alentours, puis finalement repeinte du grand bain refait à neuf...  Pour de ... " Jolis petits plongeons d'été pour petits, tout-petits et grands "  !! ...  Bon, les grands ... A dose égale, ils récoltent moins ... Mais les petits, et les vraiment tout-petits-petits ... Grosse dégustation  ... ! En toute innocence... !  Mais qui l'a su, le saura ... S'en souviendra ! ...

Et le climat ...  Pour le climat non plus ... Ça doit pas être bon ! ...Tous ces dégagements permanents de vapeur d'eau ... Des colonnes d'eau  par dizaines de milliers de litres qui montent dans le ciel comme un train qui sort à tout bout de champ d'un tunnel, d'un tunnel  qui va par deux !  Deux, quatre, six, huit ... Dix, seize ... Combien de réacteurs sur ce bout de terre presque exigu ! ... Grand producteur, à l'image de la région de Fukushima,  quand ce n'est pas le tout premier, de fruits et légumes, vins... Bout de terre ... Qu'ils ont truffé de soleils menaçants  ! ... Combien ! ... L'une des plus fortes concentrations au monde  ! ...L'une des plus fortes concentrations au monde de concentré  de matières qui font le moins bon ménage possible et imaginable avec, avec ... Qui ? ... Avec ... Toi, moi, nous, vous, vous tous, les vôtres, tous les vôtres, vos enfants, ceux qu'ils ont pas encore, qu'ils risquent pas d'avoir, ou alors avec une drôle de tête !   ...   Train sans fin à la vertical de ce crachat continu à la gueule du ciel, crachat contre les lois d’en Hautrébellion contre les lois d’en Haut, dont Rabindranath Tagore disait qu'elle ne pouvait aboutir qu’à un cataclysme... " ... Elle ne peut aboutir qu’à un cataclysme ... "

Crachat à la gueule de ceux d'en-haut,  nuit et jour, ça crache, ça pulse,  ça crache, ça pulse, on le sent, que ça pulse fort,  par en-dessous,  vu comment ça crache ...  En continuité, comme ça, depuis des années ... Jour et nuit ! ... Qu'il vente ou qu'il pleuve ... Des dizaines d'années, douze mois sur douze ... Que ça en a perturbé, que ça en a changé le climat ! ... Pour Preuve... Le brouillard ... Des nappes de brouillard qui courent par temps frais, en hiver, automne, début de printemps ... Des nappes de brouillard, embusquées,  ici et là,  souvent,  sur tout le Comtat-Venaissin, et la Drôme aussi,  - Mais la Drôme, c'est naturellement un peu plus humide, mais pas le Vaucluse, c'est sec le Vaucluse... -  La nuit, le brouillard, au détour d'un virage, des volutes, des brumes lumineuses et subreptices,  parfois,  qui noient un village un peu haut, pas loin du Ventoux, ou à ses pieds !

... Et ce froid, ce froid parfois humide, cette fraicheur étrangement  humide ... Qui n'existaient pas dans cette région avant la construction de toute cette collection, de ce chapelet démentiel  de bouilloires de malheur, terriblement caractérielles et aux caprices terrifiants et absolument imprévisibles.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

On fait n'importe quoi sur cette planète, de cette planète.

Triste histoire de Terre.

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 27 abonnés

Japon, un séisme mondial

  • 14 rédacteurs
  • Rédacteur en chef : Corinne N
À propos de l'édition

Depuis le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011, le désastre de la centrale nucléaire de Fukushima Daichi, le monde vit, ou le devrait tant les conséquences sont dramatiques, à l'heure

japonaise.

Cette édition se veut le lieu de l'échange d'informations, d'avis et opinions.

Elle est ouverte à tous.