La Ligue de l'enseignement du Var reçoit le Prix de la Laïcité de la République

Vendredi 9 décembre, jour anniversaire de la promulgation de la Loi de séparation des Eglises et de l'Etat, l'Observatoire de la Laïcité décernait son Prix à la Ligue de l'enseignement du Var pour ses "Ambassadeurs du vivre ensemble".

L’Observatoire de la laïcité, instance placée auprès du Premier ministre, a remis le Prix de la laïcité de la République française le vendredi 9 décembre 2016 à la Ligue de l'enseignement- FOL du Var pour son activité "Les Ambassadeurs du vivre-ensemble". Ce prix distingue et encourage des actions de terrain et des projets portant sur la protection et la promotion effectives de la laïcité, dans l’esprit de l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, de l’article 1 de la Constitution et des lois du 28 mars 1882 sur l’enseignement primaire laïque et obligatoire et du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l’Etat.

Sandrine Firpo, secrétaire générale de la Ligue de l’Enseignement - Fédération des OEuvres Laïques (FOL) du Var, nous présente cette intiative. 

Depuis novembre 2015,  la FOL s’est dotée d’ Ambassadeurs du vivre-ensemble dans le cadre de la “politique de la ville”. Ils sont âgés de 18 à 20 ans, filles ou garçons en mission Service Civique (SC) Sous la houlette  d’un référent mission éducation, elles et ils interviennent autour "des modules de sensibilisation axés sur le principe de laïcité et les notions d’égalité entre les filles et les garçons et des discriminations". 

Six jeunes ambassadeurs pour cette première promotion (Amir, Brahim, Amélie, Anissa, Eve, Vincent), ont ainsi animé tout au long de l’année scolaire 2015/2016 ce dispositif dans des classes de collèges classés dans le champ de l'éducation prioritaire du département du Var.

Mais remontons à l’origine. Tout à commencé par des expérimentations d’animations portées par des SC autour de la Charte de la laïcité expliquée aux enfants et de l’égalité fille/garçon dans des écoles primaires.  Ayant eu vent de cette initiative, le directeur de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale sollicite la Fol du Var afin de mettre en valeur, dans un contexte post- attentats du 13 novembre, une action qui démontre que des jeunes peuvent s’investir positivement pour les valeurs de la République. 

La base du travail est déjà proposée par la FOL. Les volontés se rencontrent pour donner corps à ce qui s’appellera par la suite «  les ambassadeurs du vivre ensemble ». 

Ainsi, deux niveaux d’interventions pédagogiques ou deux objectifs distincts dans cette action : 

-Une en direction des SC qui, sont sensibiliser à des notions ciment du vivre ensemble dans notre société mais surtout qui sont mis en condition de les porter et de les faire vivre à des plus jeunes. Pour assurer leur mission dans les meilleures conditions,  ils bénéficient au préalable d’un parcours de formation sur les notions évoquées mais aussi des apports sur des techniques d’animation, la prise de parole. 

-Une en direction des élèves de la 6ème à la 4eme, qui vive les notions abordées, relayées le plus souvent par les professeurs (français, histoire) qui adhèrent au projet. 

Ce sont près de 300 élèves qui ont bénéficié de cette action et ont vécu la laïcité, les discriminations ou la notion d’égalité entre les sexes par le biais des débats, d’ateliers de théâtre, et autres activités en co-construction avec les équipes pédagogiques (professeur, infirmière, principal adjoint, CPE...).  Des outils pédagogiques tels que « la Charte de la laïcité expliquée aux enfants »  ou l’exposition «  l’égalité c’est pas sorcier » sont alors exploités. 

Nous souhaitons passer en cette deuxième année  d’intervention à la phase 2 qui distingueraient une étape de sensibilisation et d’approfondissement pour permettre à des classes ayant vécu les trois premiers modules d’aller plus dans une des thématiques et de faire des jeunes élèves à leur tour des ambassadeurs en constituant une communauté que la FOL pourrait animer.

fol-var-prix-1

 De gauche à droite: Hugo Mantat, réfèrent mission éducation, Sandrine Firpo, secrétaire générale, Amelie Salva, service civique  de la FOL du Var, Jean-Louis Bianco, puis Nicolas Cadène, président et rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Pierre Tournemire, vice-président de la Ligue de l'enseignement en charge des questions de laïcité et Charles Conte, chargé de mission laïcité à la Ligue de l'enseignement. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.