Charles Conte
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Laïcité

Suivi par 251 abonnés

Billet de blog 15 oct. 2013

L'éducation populaire : moteur d'une démocratie active et vivante

Samedi 23 novembre: une journée d'échanges au Salon de l'Education sur le thème "L'éducation populaire : moteur d'une démocratie active et vivante". journée ouverte à tous.

Charles Conte
Chargé de mission à la Ligue de l'enseignement
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Samedi 23 novembre: une journée d'échanges au Salon de l'Education sur le thème "L'éducation populaire : moteur d'une démocratie active et vivante". journée ouverte à tous.

Inventons, construisons, proposons une politique d'éducation populaire ambitieuse à même de répondre aux défis actuels.

Samedi 23 novembre 2013 de 9h30 à 16h30 à Paris

Lanceurs d'alertes, experts du quotidien, inventeurs d'avenir, les acteurs de l'Education Populaire sont un maillon indispensable dans le contexte de transformation globale dans lequel nous nous trouvons. Les enjeux sont grands, les défis nombreux: économiques, sociaux, environnementaux, culturels...

L'un nous semble au cœur des solutions de demain: le défi démocratique.

En favorisant l'expression d'une citoyenneté active, à tous les âges de la vie, en suscitant un dialogue avec les élus locaux, nationaux ou européens autour des enjeux sociétaux et des orientations politiques, l'Education Populaire se pose comme moteur d'une démocratie active et vivante. Elle enrichit le débat, propose des pratiques démocratiques renouvelées, invite à repenser les modes de prise de décisions, encourage le pouvoir d’agir et valorise l’échange des savoirs. Engagée pour la construction d'une société juste, conviviale, créative  responsable, l’éducation  populaire entend faire face au défi d’une nécessaire qualité démocratique.
Venez débattre, proposer, inventer lors de cette journée du 23 novembre en faisant l'expérience d'un débat démocratique vivant et constructif.
Cette manifestation est organisée sous le haut patronage et en présence de Mme Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse,  de l’Education populaire et de la Vie associative.

Cette journée est coorganisée par La Ligue de l’Enseignement, UNSA Education et le Syndicat de l’Education Populaire-UNSA.
Nous bénéficierons à cette occasion d’un témoignage de la méthode SPIRAL initiée par le Conseil de l’Europe.


INFORMATIONS PRATIQUES

Pour retirer une invitation gratuite valable pour tout le Salon cliquer ici.

Pour s'inscrire en ligne cliquer ici.

Viendront témoigner au « Café des bonnes nouvelles » le matin (sous réserve de confirmation définitive) des acteurs des projets suivants :
• La co-construction (élus/enseignants/parents/associations) du Projet Educatif De Territoire au Pays d’Auge,
• La Méthodologie SPIRAL du Conseil de l’Europe,
• Le Collectif Roosevelt,
• Une expérience de Junior association,
• L’expérience d’Emmaüs à Bourgoin Jallieu
• Une expérience sur l’abaque de regnier,
• Le Mind mapping par Signos.

Concrètement :
- Lieu : Paris Porte de Versailles
- Cette journée se tient dans le cadre du Salon de l’Education  : http://www.salon-education.com/index.php/la-ligue-de-l-enseignement
La partie grand public (le Carré éducatif, le salon de l'orientation de l'Onisep, l'aventure des métiers et le salon de l'Etudiant) est ouverte du :
jeudi 21 au dimanche 24 novembre 2013 de 9h30 à 18h00.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener