La baisse des impôts c'est le triomphe de la cupidité ?

La République c’est une Constitution qui intègre la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ! Son article 13 est précis : « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés ». Sommes-nous toujours en République ?

Souvenir d’un impôt contributif entre tous les citoyens en raison de leur faculté !

Le seul impôt contributif équitable est celui qui porte sur les revenus car il est établi en raison des facultés de chacun. La France, patrie des droits de l’homme et du citoyen, s’éloigne des valeurs de la République d’année en année pour porter la majorité de ses charges sur les plus pauvres en libérant de la contribution les plus riches.

Prenons un seul exemple simple pour se faire comprendre :

Lorsque vous consommez 100 euros de carburant vous payez 60 euros de taxes en moyenne. [1]

Si c’est une dépense mensuelle, et c’est le cas de beaucoup de citoyens, l’addition annuelle se monte à 720 euros à l’année. La TVA à 20% sur la plupart des produits est un prélèvement à la source qui ne dit pas son nom et qui coute à chaque citoyen bien plus que son impôt sur le revenu.

La France compte 51 millions de personnes de plus de 19 ans. Nous allons les considérer comme des citoyens consommateurs. Citoyen par l’impôt et consommateur par les taxes.

Les recettes de l’Etat pour 2019 sont prévues ainsi :

  • 70,4 milliards d’impôts sur le revenu
  • 13 milliards de taxes sur les carburants
  • 129 milliards de TVA

Si l’on ramène ces chiffres pour déterminer une moyenne de ce que chaque Français de + de 19 ans paie à l’Etat cela donne le résultat suivant :

Chaque Français de plus de 19 ans verse à l’Etat :

  • Impôts sur le revenu  : 1 381 €
  • Taxes sur l’essence    :     258 €
  • TVA                             :   2533 €

Ainsi l’impôt contributif, équitable, ne représente que 33% du total payé par chaque Français contre 67% de taxes !

Il faut revenir en 1789, pour que chacun contribue aux charges communes en fonction de ses facultés !

Le Français râle quand il paie 1 381 euros d’impôts et se tait lorsqu’il est ponctionné de 2 791 euros de taxes !

« La meilleure forteresse des tyrans c’est l’inertie du peuple », disait Machiavel, et Macron adore Machiavel !

Mais vous ?

_______________________________

Infos complémentaires :

En 2017, la France comptait 37,9 millions de foyers fiscaux :

  • 16,5 millions de foyers imposables, soit 43 % du total ;
  • 21,4 millions de non imposables.

Non seulement l’impôt sur les revenus devient marginal mais de plus 57% des foyers fiscaux n’y contribuent pas !


[1] En France, les taxes sur le sans-plomb représentent 61,7% du tarif final, et celles sur le diesel 57 %.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.