En novembre les Entretiens d'Auxerre ont pour thème la Colère !

Les Entretiens d'Auxerre, organisés par le Cercle Condorcet d'Auxerre et un comité scientifique, se dérouleront les 14, 15 et 16 novembre. Le thème est "En colère !".

Le Cercle Condorcet d'Auxerre est présidé par Patrice Decormeille, agrégé de philosophie. Le comité scientifique est présidé par Valentine Zuber, directrice d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (PSL). 

Voici la présentation du thème, par Valentine Zuber: 

Après un hiver agité sur fond de colères populaire et politique, la fronde des « gilets jaunes » en France, les gigantesques manifestations des Algériennes et des Algériens face à l’inertie et l’opacité du pouvoir en place, nous avons souhaité revenir sur les significations profondes de la colère, cette émotion si particulière à l’espèce humaine.
Individuellement, la colère se traduit par des signes physiologiques caractéristiques et des gestes violents généralement non prémédités. Lorsqu’il s’agit d’une colère collective, elle s’exprime par des rassemblements bruyants dans lesquels les individus amplifient leur ressentiment à travers des actions énergiques, des slogans hostiles, des dégradations matérielles et des agressions violentes.

On peut distinguer deux formes bien distinctes de colère. Une colère « négative », qui répondrait spontanément à une agression jugée insupportable. Cette colère s’accompagne de sentiments forts comme la jalousie ou le ressentiment, et se traduit en un fort sentiment de victimisation. Lorsqu’elle transforme son adversaire en bouc émissaire, elle aboutit à la déshumanisation progressive de ce dernier et peut mener à la vengeance et au crime, tant individuel que collectif.

Une colère « constructive » ne vise pas, quant à elle à l’annihilation de l’autre.Elle cherche, au contraire, à l’associerau besoin de manière énergique, à la conduite de changements jugés particulièrement nécessaires pour continuer à vivre et créer. Elle motive la militance de certains, qu’elle soit de type politique, sociale ou humanitaire et contribue à faire bouger les lignes.

Nous avons voulu décliner notre réflexion à partir de plusieurs moments distincts, dans le fond et dans la forme,associant experts, praticiens et échanges avec le public. A la suite d’une table ronde introductive sur l’actualité renouvelée des colères politiques, nous reviendrons sur les colères populaires passées et présentes, sur l’interprétation mythologique et philosophique de la colère dans la pensée antique, mais aussi sur l’apport psychologique de la colère à la construction du soi, pour conclure sur la présentation des représentations artistiques de la colère des colères, celle de Dieu ou des dieux.

Plusieurs animations seront en outre proposées au cours de cette nouvelle formule plus ramassée des nouveaux Entretiens d’Auxerre : une projection cinématographique le jeudi soir, un documentaire commenté et débattu le vendredi soir. Différentes animations rythmeront enfin les temps de pause durant ces deux journées d’intenses échanges et de débats, qui, en dépit du thème proposé, resteront comme d’habitude (du moins nous l’espérons), aussi civils qu’apaisés…

Le programme et les modalités d'inscription sont en ligne 

Tous renseignements pratiques peuvent être obtenus :
par téléphone au : 03 86 98 11 36
par courriel : agnesdevaux@orange.fr

entretiens-auxerre-colere-2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.